Cynder's Lair Forum RP/RPG
Bienvenue sur Cynder's Lair.

Si tu es ici, c'est que tu es forcément intrigué par notre merveilleux forum et que tu es intéressé à te joindre à nous en quête d'héroïsme et d'aventures toutes plus épiques les unes que les autres.

Sur Cynder's Lair, il y a tout ce que tu recherches : une communauté dévouée à la série Spyro le dragon, une section jeux de rôle complet, la possibilité de jouer un dragon de la série ou même ton propre personnage, des créatures telles que des Taupes, des Guépards, des Serpents, des Singes et pleins, pleins, pleins d'autres !

Renseigne toi sur notre contexte dans notre page d'accueil ou inscrit-toi!
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tata des ombres est en colère [Pv. Cynder]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tata des ombres est en colère [Pv. Cynder]   Mar 9 Fév - 23:21

Hors-RP:
 

La plume du chroniqueur avait laissé tomber une tache d'encre qui s'étalait peu à peu sur le grand parchemin céleste, parsemé de lueurs qui commençaient à s'éveiller, guides éternels des anciens dragons dans leurs voyages mais qui commençaient à prendre une apparence familière dans leurs emplacements pour Axolotl qui, chaque soir, traversait les couloirs du Temple du Dragon pour aller prendre l'air dans la salle d'entraînement ouverte qui se trouvait en son centre et laissait paraître une voie lactée toujours aussi radieuse. En vérité cela faisait depuis un moment que l'enfant des gardiens n'avait pas pris le temps de venir rendre visite à son cher ciel nocturne le soir, il n'y restait pas bien longtemps, juste assez pour observer les dernières couleurs du jour et entendre les premiers grillons, mais avec les récents événements, rencontres mouvementées et entraînements intensifs, il n'avait pas vraiment eu la force de poursuivre son petit rituel. Redécouvrir avec plaisir ses compagnons du soir qui étincelaient dans le ciel avait quelque chose de magique. Même si le terme magique était pour le moins... cliché.

En vérité, il n'observait que peu les étoiles et préférait, après s'être assuré d'un regard attentif que chaque étoile était à sa place, parcourir le temple à la recherche de grillons perdus. Il approchait peu à peu de l'un d'eux dont il entendait le chant derrière un mur quand il percuta un corps dur, retenant de justesse un cri qui aurait pu réveiller les élèves qui dormaient dans cette aile du temple. Il releva la tête pour découvrir avec surprise le visage de Terrador qui dans l'obscurité des lieux semblait être fait de pierre grise. Ainsi donc dans le noir tous les dragons sont gris...

« Oncle Terra...
-Que fais-tu ici à cette heure tardive Axolotl ?
-Une promenade nocturne dans le temple, ça me permet de mieux dormir...
-Je vois. Tâche de ne pas traîner trop longtemps, tu risquerais d'être une gêne. »


Tiens ? Ce n'était pas courant que Terrador use de tels termes, et il ne les aurait pas utilisé de façon aussi péjorative que pour lui dire qu'il était un boulet. Axolotl le regarda passer à côté de lui avec un regard interrogateur, mais alors qu'il s'était éloigné d'à peine quelques pas le petit dragon noir le pointa de la griffe en s'écriant, autant que possible à voix basse :

« Qu'avez-vous fait de Tonton Terra, sale clone ! »

Terrador sembla trébucher et manqua de s'étaler de tout son long, lui accordant un regard sévère auquel Axolotl répondit d'un rire amusé :

« Oups, pardon, je me suis trompé ; bonne nuit Tonton Terra !
-Quelle plaie
, soupira Terrador avant de reprendre plus fort : Nous avons quelqu'un qui utilise les lieux la nuit, ne va pas la déranger. »

Axolotl se doutait que Terrador avait voulu autant que possible éviter de lui parler de ce quelqu'un, mais tout ce mystère ajoutait à sa curiosité. En vérité, qu'on le lui dise ou non de façon volontaire, le jeune apprentis gardiens aurait tout de même fait en sorte de tomber sur ce quelqu'un pour savoir pour quelles raisons il fallait à ce point éviter de le gêner. Ou plutôt de "la" gêner. Axolotl regarda Terrador s'éloigner sans manifester ses interrogations à propos de cette personne qui se trouvait dans les lieux : il n'y avait pas de meilleure façon d'avoir une réponse à ses questions qu'en allant la chercher soi-même ! Aussitôt dit aussitôt fait, le jeune dragon détala comme un lièvre dans les couloirs pour se diriger vers la sortie, espérant avant un point de vue suffisamment grand au dehors pour tenter de voir où se trouvait ce quelqu'un si spécial ; il utiliserai sans doutes une source de lumière pour faire ce qu'il avait à faire dans cette obscurité, permettant ainsi Axolotl de le trouver. Du moins, c'était ce qu'il pensait... Jusqu'à-ce qu'arrivant à l'entrée il découvre dans la silhouette de la lune découpée l'ombre d'un dragon inconnu.

« Qui est là ?! », lança-t-il par réflexe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tata des ombres est en colère [Pv. Cynder]   Jeu 18 Aoû - 22:43



Une grimace se dessina en coin de la gueule de la maîtresse des lieux qui pensait que solitude et silence l'accueilleraient toute la nuit durant, c'était sans compter sur ce trouble-fait à la voix si tonitruante qui la surpris en plein vol. Je tournais un regard étincelant d'agacement en direction du jeune dragon.

Qui est là ?!

Bonne question, jeune dragon. Ta dernière en ma présence j'ose espérer. Les ailes gonflées par l'air glacial nocturne, faisant face à l'étincelante dame de nuit qui brillait dans la nuit d'encre, je faisais légèrement pivoter une membrane de mon aile droite. Comme des ombres filant sur un mur éclairé des flammes des conteurs, mon corps suivi le mouvement de l'air s'engouffrant dans le creux de mon cou, et bien vite ma tête passa par dessus mais ailes, suivie de mon ventre et de ma queue qui claqua dans le ciel étoilé. Je filais à grande allure sur les quelques mètres qui me séparaient du temple, et d'un simple battement d'ailes j'inversais la poussée de l'air, élevant un nuage de poussière alors que mes griffes crissaient légèrement sur la pierre blanchâtre, le poids de l'avant de mon corps suivant de peu avant d'être accompagné de l'arrière, tel un chat noir bondissant dans la nuit. Je dardais mon regard de glace sur le corps si petit de l'enfant qui se trouvait devant moi. Entre ses écailles de jais, deux grands yeux jaunes brillant d'innocence me fixaient.

Juste un petit lézard inoffensif. Pourquoi je m'inquiètes...

Je n'avais que faire de son interrogation que j'avais tourné à mon avantage. Je ne connaissais guère cet enfant si bruyant, il devait évidemment être un élève des autres gardiens : il était bien trop jeune pour être gardien lui-même et semblait sortir du temple, et au vu de l'heure tardive il n'était pas juste un visiteur impromptu. Enfin, pour les gardiens, en ce qui me concernait il venait de faire irruption au milieu d'un de mes rituels les plus précieux et je n'appréciais guère avoir été interrompue lors de mon vol nocturne en compagnie du dragon d'argent qui éclairait le ciel nocturne. D'un geste sec, je calais ma griffe entre deux écailles de son menton trop large et relevais son visage plat vers le mien. Mon regard scrutait le sien. Il n'était pas un de mes élèves, mais il me semblait tout de même familier.

Ce sentiment de frustration m'est familier, où l'ai-je donc observé... ?

Je prenais le temps d'y penser, patientant pour que la réflexion mûrisse dans mon esprit. Il me semblait avoir eu à faire à cet étrange personnage et à l'agacement qu'il m'inspirait, sans pour autant lui avoir fait face ni lui avoir parlé. Il me semblait qu'à ses yeux j'étais une pure inconnue, il n'avait donc pas connaissance de mon passé ou de mon identité pour ce que je pouvais en savoir. Il était donc un dragon qui avait trouvé le moyen de m'énerver par un autre moyen. Le bruit peut-être ? Les élèves du temple étaient tous particulièrement bruyants, mais pour que celui-ci m'ait marqué, il devait l'être plus encore. Assez pour faire courir les autres gardiens dans les couloirs à sa poursuite. Une grimace pointa à nouveau sur mon museau, dévoilant l'ivoire de mes crocs serrés en guise d'expression de mon dégoût. Je savais qui il était.

L'élève adopté par les autres gardiens. J'aurai dû m'y attendre...

Je lâchais sèchement le visage de l'animal tout en me détournant de lui, faisant crisser la lame de ma queue au sol. Mon iris de glace fixa le petit dragon noir du coin de mon œil : je voulais surveiller qu'il ne me suivait pas, tant et tellement qu'un grognement s'échappa du fond de ma gorge lorsque je reprenais la parole d'une voix plus forte et glaciale.

Je n'ai pas de temps à consacrer à d'autres élèves, déguerpis avant que je ne change d'avis et fasse de toi mon en-cas de minuit.

Disant cela, je déployais les ailes et décollais à nouveau, les yeux tournés vers la lune alors que je m'élevais de quelques mètres, voulant à nouveau me perdre au cœur des chants des criquets et de la froideur nocturne. Seule... Sans un bruit...


Revenir en haut Aller en bas
 
Tata des ombres est en colère [Pv. Cynder]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Ombres
» La colère.
» La colère d'un père
» Le clan des Ombres
» Dessins pourraves de Tata Séréna.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cynder's Lair Forum RP/RPG :: Section Pause :: Zone RP hors-contexte-
Sauter vers: