Cynder's Lair Forum RP/RPG
Bienvenue sur Cynder's Lair.

Si tu es ici, c'est que tu es forcément intrigué par notre merveilleux forum et que tu es intéressé à te joindre à nous en quête d'héroïsme et d'aventures toutes plus épiques les unes que les autres.

Sur Cynder's Lair, il y a tout ce que tu recherches : une communauté dévouée à la série Spyro le dragon, une section jeux de rôle complet, la possibilité de jouer un dragon de la série ou même ton propre personnage, des créatures telles que des Taupes, des Guépards, des Serpents, des Singes et pleins, pleins, pleins d'autres !

Renseigne toi sur notre contexte dans notre page d'accueil ou inscrit-toi!
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Balade entre sœurs dans l'antre de la Sorcière (pv Lyria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lyria
Impératrice des Ténèbres
avatar

Copyright : Lyria
Messages : 177
Gemmes d'Esprit : 466
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 21

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: Balade entre sœurs dans l'antre de la Sorcière (pv Lyria)   Sam 7 Oct - 17:23

Les piniatas les plus moches du monde ? Ah, mais au moins, on peut toujours s'amuser à leur taper dessus, ou les rendre encore plus moches, au besoin. Pour une fois, ils serviront enfin à quelque chose.


- Purée, j'imagine trop des vieux papis accrochés la tête en bas... c'est vrai que ça ferait bizarre. Oh, à la limite, on n'aura qu'à arranger ce petit "détail" en leur balançant des tomates pourries... aussi pourries qu'eux, tu vois.


Lyria se contenta de rouler des yeux en soupirant. C'est à se demander si Ember sait diriger tout court. Ou si elle a vraiment reçu une "éducation". Sérieux. Qui lui a appris à se comporter comme une telle pétasse... ? C'est pas ses parents, quand même ? Ou alors, elle l'était déjà de naissance ? Ha ! Elle est déjà pas une beauté de base, alors un gros bébé tout rose... répugnant.


- Eh bien, si tu dis vrai, les Résistants ont du souci à se faire. Même la pire des princesses Disney saurait mieux diriger que cette grosse truie ambulante. Je ne sais pas qui est son conseiller à ce sujet, mais il doit être très mauvais. Franchement, pourquoi ils ont été foutre au pouvoir une garce aussi incompétente ? C'est à croire que le monde ne tourne pas rond, chez les Résistants. A tout hasard, elle n'aurait pas eu son titre de "Princesse" dans une pochette surprise ? ... Mon Dieu. J'espère qu'elle ne sait pas chanter. Parce que si c'est le cas, autant qu'on aille tous se planquer en se bouchant les oreilles. Car elle chanterait tellement faux que ce n'est pas de la pluie qu'elle ferait tomber, c'est une avalanche... bon, en tout cas, tu me rassures. C'est bien la dernière personne que je devrais craindre. Je m'arrangerais pour aller aux Rivages du Dragon avec toi, dans ce cas. Dès que possible, bien sûr.


Bah... les deux dragonnes ont beau savoir voler... ça ne garantie pas leur sécurité pour autant. Lyria afficha un sourire sinistre.


- Je veux pas être de mauvaise foi, mais si le château nous tombe dessus, pas sûr qu'on aura le temps de s'envoler...


Quand Lyria fit des remarques sur le fait que Saphira avait fait confiance trop vite, il fallait bien avouer que la vérité était encore plus radical car l'adolescente avait lâché tout ce qu'elle avait eu sur le cœur pendant des années, une vrai petite vielle qui a besoin de parler...euh non, on oublie cette comparaison. Elle souria au sujet d'une autobiographie sur Saphira même si il y aurait sans doute de quoi faire plusieurs bouquins pour en faire le tour mais bon pas sûr que cela ferait une saga a succès.


"Niveau solitude tu n'imagine pas a quel point et pourtant il y avait toujours du monde la ou j'allait mais je me sentait limite invisible a leurs yeux sauf bien sûr quand ils me fusillaient du regard. En tout cas je le confesse, j'avait vraiment besoin de quelqu'un a qui me confier comme cela est ton cas, c'est d'ailleurs un besoin que j'aurait toujours je croit mais n'oublie pas quand même que ce n'est pas une relation a sens unique, toi aussi tu peut me dire tout ce qui te tracasse ou même n'importe quoi donc tu a envie ou besoin de parler."
- Y'a beau y avoir plein de gens autour de toi, s'ils passent leur temps à te juger sans te connaître, c'est vrai qu'il y a rien à espérer de leur part. On leur a tellement bourré le crâne de préjugés que c'est juste pas possible de leur faire un lavage de cerveau... même si tu leur ouvrais la tête pour le mettre dans une machine à laver... euh, c'est de l'humour noir, t'inquiète. Hum... eh bien, si jamais j'ai quelque chose à te partager, à l'avenir, je te ferais signe.


La dragonne noire la toisa du regard, l'air malicieuse. Elle avait beau ne pas avoir l'esprit aussi mal placé que Saphira, les propos qu'elle lui tenaient lui mettait dans la tête des clichés un peu bizarre.


- Oh, je me disais simplement que la "matière plastique" n'aide pas beaucoup, dans le sens où elle est très bruyante, et glissante... même si je t'avouerais que j'aurais beaucoup rit si Inflath aurait eu la forme d'un ballon de foot. Bien que tu n'aurais sans doute pas apprécié que je joue au foot avec ton "jouet de plage".




Humpf. Au final, si Malicia aurait respecté un minimum ses pions, peut-être qu'elle n'en serait pas là...


- Ca, c'est sûr. Et même si Malicia aurait voulu "changer", je doute qu'ils auraient pu lui pardonner ça. De toute manière, je doute qu'elle le fasse. Malicia aime tellement ce qu'elle fait qu'elle ne voudra jamais s'arrêter...


Lyria baissa tristement la tête. Elle avait beau dire ce qu'elle voulait... Cynder aura quand même été une mère pour elle, l'espace d'un instant. Quel dommage de l'avoir perdue pour si peu...


- Je ne vois vraiment pas comment elle pourrait être heureuse en sachant qu'elle aura mentie àses propres filles, et ce, durant des années. D'autant plus qu'elle n'arrive déjà pas à assumer ses responsabilités de mère. Enfin, bon. J'ai au moins, et il ne m'en faut pas plus pour être heureuse.


Comprendre un psychopathe qui tue pour le plaisir ? Autant se mettre carrément dans leur peau, pendant qu'on y est...


- Je ne sais même pas si c'est seulement "faisable" de comprendre des dragons pareils... et franchement, je n'ai pas envie d'entrer dans leur tête pour vérifier...


Pff... Lyria avec une auréole. Ca part loin, là, quand même... quand elle vit ce que faisait Saphira, elle rejeta la tête en arrière, l'air espiègle.


"Attend laisse moi vérifier...Non, tu doit surement pas être assez sage pour mériter une auréole. Après ou est le mal de t'appeler Majesté? C'est bien toi qui est sur le trône a ce que je sache et puis les gens doivent surement t'appeler de toute les façons comme tout ce qui peut se rattacher au mot "Reine". Toutefois non je ne fait pas partie de ceux qui peuvent voir le futur et a vrai dire c'est tout aussi bien comme cela."
- Bah alors, la chauve-souris ? On a perdu quelque chose ? Huhuhu. Tu dis ça, mais elle est où, ton auréole à toi, hum ? Sur la planète Mars ? Ou bien, tu l'as perdue en route ? ... Tu te trompes. Les gens m'appellent "Princesse", le plus souvent. J'ai beau être sur le trône, je ne pourrais pas vraiment être considérée comme Impératrice tant que Cynder ne m'aura pas conféré ce titre. Ca peut sembler ridicule, mais ça ne marche pas comme ça.


Lyria se contenta de répondre par un nouveau soupir. Soupir rempli d'empathie, cette fois. Sweet Giggle... si elle avait un minimum de raison, elle aurait déjà été voir ailleurs depuis longtemps. Comme n'importe qui de censé. Difficile de dire si elle l'est, ou pas.




Ces contes sont-ils seulement écrits "pour des enfants" ? Rien qu'en les lisant, on est en droit de se poser la question.


"Je suis d'accord avec toi et oui tu a bien reconnu la référence sur l'histoire donc j'ai parler. N’empêche l'idée que ces histoires sont soit disant faites pour nous faire rêver, les enfants ont plus de chances de faire des cauchemars avec le contenu de certains contes et pour ce que je m'en rappelle, certains n'ont vraiment pas une fin heureuse."
- Je commence sérieusement à me demander si c'est vraiment des contes pour enfants... on nous dit qu'ils sont écrits pour nous faire rêver, mais ça serait pas plutôt l'inverse ? Tiens, je vais lire ça, parce que j'adore faire des cauchemars !


Elle avait dit cela d'un air amusé, même si elle se posait sérieusement la question. Quand Saphira lui dit qu'elle pouvait mettre le miroir dans sa chambre, elle éclata de rire.


- Mettre un truc pareil dans ma chambre ?! Tu rêves ! Avec un miroir pareil, je vais plus dormir la nuit... brrr.




Il est vrai que cela pourrait être une expérience très excitante pour Lyria que de découvrir ses vraies origines. Peut-être que la famille de Lyria deviendra également celle de Saphira, qui sait ? Enfin, si tout se passe bien... impossible de savoir leurs réactions à l'avance.


- ........ Encore faudraient-ils qu'on réussisse à les trouver. On n'en pas la moindre piste, et ma mémoire ne sera pas d'une grande aide. Je n'ai rien à perdre, c'est vrai. Mais j'espère que, si je les revois un jour, que ça se passera bien, et que la vérité ne me fera pas encore plus mal que quand mes souvenirs sont revenus. Eh bien, si on trouve mes parents, Saphira... je serais très heureuse que tu viennes avec moi. Merci.


Lyria s'essuya les yeux et se releva doucement, un peu tremblante. Bien qu'elle jeta un regard mauvais à son collier. Grrr... c'est pas aujourd'hui qu'elle en sera débarrassée, visiblement. Mieux valait laisser tomber l'idée de l'arracher... ça ne servait à rien, et Lyria finirait par se blesser, à force de tirer dessus. Elle réfléchit un instant à la proposition de Saphira.


"Eh bien si tu veux vraiment savoir, il semble que tu était un genre de professeur a l’époque et que visiblement cela avait l'air de te plaire alors...bah pourquoi tu retenterait pas le coup maintenant? D'ailleurs si j'ai bien compris que tu avait l’élément de la glace, j'aimerait bien que tu m'apprenne si jamais la maîtrise te revient."
- Si un jour j'ai été professeur, je ne vois pas pourquoi je n'arriverais plus à l'être aujourd'hui. Quand on enlèvera ce maudit collier, ma mémoire finira bien par me revenir, et mes autres pouvoirs aussi. Dans ce cas, je ferais de mon mieux, Saphira. Je te le promets.




Ah, bah, c'est sûr que la Sorcière aurait fini en hâchis parmentier, avec Lyria. Ou encore en poulet rôti. A supposer que cette horreur ait pu être "comestible". Quand Lyria pense à tous ces idiots qui osent encore la qualifier de "psychopathe sanguinaire sans coeur". Pourtant, elle sentait clairement le sien, qui battait doucement dans sa poitrine... comment pourrait-elle ne pas avoir de coeur ? Elle hocha la tête, avec un rire nerveux.


- Oui... j'ai bien compris que c'est une métaphore. Bah, j'ai envie de dire : heureusement que j'en ai un. Sinon, je ne serais pas mieux que ces dégénérés qui tuent pour leur seul plaisir. Sinon... on ne serait pas là ensemble, toi et moi.


Wow... c'est violent, quand même. Quoique, on peut difficilement imaginer une relation plus "chaotique" que celle de Saphira et Malicia.


- Eh bien, vous avez vraiment l'air d'avoir une relation très sympathique, dis-moi. C'est à se demander comment vous faites au quotidien.


Elle avait dit cela sur un ton amusé, bien qu'elle imaginait déjà la scène. Lyria était même étonnée que Malicia et Saphira ne se soient pas encore tapées dessus. Une lueur de curiosité s'alluma dans les yeux de la dragonne noire. Une idée pour condamner les issues ? Vraiment ? Et de quelle nature ?


"Bah en cherchant bien, on trouvera bien une ou plusieurs salles vides pour entreposer tout cela quand on sera de retour a la forteresse. Pour ce qui est de condamner les issus du château, j'ai ma petite idée mais je la mettrait en pratique avant de repartir chez nous."
- Peut-être dans le grenier ? Si je me souviens bien, il y en a un, au sommet de la tour nord. On n'aura qu'à faire un peu de place, au besoin. Hum... et comment tu comptes t'y prendre, pour boucher les entrées ? Le château est assez grand, et ça risque de prendre du temps...


Pfff... c'est même pratiquement sûr que la Sorcière n'a jamais tenu le moindre registre. Elle ne se serait pas donnée cette peine, alors qu'elle n'a pas hésité à sacrifier toutes ces vies innocentes pour son propre bénéfice. Avec toute la cruauté dont elle était capable.


"Pour le monument je tenterait de faire quelque chose a l'extérieur du château. Si au moins on pouvaient savoir qui furent les parents de ces malheureux, au moins ils auraient put faire leurs deuils mais j’espère qu'ils l'ont déjà fait et puis....je suis pas sûr qu'ils ont envie de savoir pourquoi leurs enfants sont morts."
- S'ils le savent, peut-être... même si ça a dû être terrible... encore plus pour l'accepter. Bon sang. Tu imagines, s'ils ne sont pas encore au courant, et qu'ils les cherchent toujours ? En espérant les revoir un jour ? Alors qu'ils sont déjà... les pauvres...


Lyria baissa la tête, n'osant dire le fond de sa pensée. Une autre la remplaça, terriblement horrible qu'elle fut parcourue d'un frisson.


- Saphira. Tu te souviens du "livre de cuisine", que j'avais trouvé ? Si ça se trouve, peut-être que la Sorcière les a... non, c'est trop horrible...


Elle glissa une patte dans sa besace, effleurant doucement les ailes, comme pour dissiper leurs tristesses. Même un coeur de glace n'aurait pû prétendre être insensible à ce qui arrivé à ces dragonneaux... n'ayant sans doute jamais fait le moindre mal, et ne demandant qu'à vivre. Lyria vint effleurer du museau le front de sa soeur, avec un doux sourire.


- Je n'aurais pas pu rêver d'une meilleure petite soeur... et je n'ai pas été aussi heureuse depuis des années. Franchement, si tu n'étais pas là... je ne sais pas ce que je ferais.





La jeunesse et la vie éternelle... il faut croire que cette quête insensée perdure à travers les âges. Insensée, car il est peut probable qu'elle se réalise un jour. Ce serait contraire aux lois de la nature... et aux principes de la vie en elle-même. De toute manière, qu'est-ce que ça peut bien apporter de plus ? Ne peut-on pas simplement essayer d'être heureux un minimum avec ce qu'on a déjà la chance d'avoir ? ... Il faut croire que certains dragons ne l'ont jamais compris. Lyria haussa les épaules, l'air dédaigneux.


- Qui sème le vent... récolte la tempête. Elle voulait la vie éternelle ? Dans un sens, elle l'a trouvé dans sa mort, en passant de l'autre côté. Et je ne suis pas sûre que ça lui profite vraiment.


Après avoir retiré la dernière attache du sceptre, elle prit l'oeuf rubis avec autant de précaution que s'il était un papillon. Il pesait étonnamment lourd, et était glacé. Elle le fit tourner lentement entre ses griffes, le fixant avec une certaine fascination. Cela faisait longtemps qu'elle n'en avait pas vu un et, mon dieu, il était de toute beauté, avec toutes ces nuances de rouge... si ce n'était pas un oeuf, on le prendrait pour une véritable pierre précieuse. L'inquiétude de Saphira la ramena à la réalité. Elle jeta un regard incertain à la jeune dragonne.


"Tu croit qu'il a encore une chance? On m'a dit une fois que les œufs de dragons perdent de leurs couleurs si leurs occupants meurent avant l'éclosion. Après je ne sais pas si un petit a l'intérieur peut survivre aussi longtemps sans éclore mais il est sans doute mieux qu'il n'ai pas éclot ici."
- ... Je n'imagine même pas le sort horrible qu'aurait subi ce malheureux à cause de la Sorcière. Mmmm... je ne peux rien affirmer, mais si la Sorcière aurait puisé trop de magie dans cet oeuf... le dragonneau serait mort, et son oeuf décoloré. Or, ça ne m'a pas l'air d'être le cas. A première vue, il ne m'a pas l'air en mauvais état, alors tout n'est pas encore perdu.


Lyria sortit une corde de sa besace, et attacha solidement l'oeuf sous son ventre. Hein... ? ........ Non, elle a dû rêver. Elle aurait juré avoir senti l'oeuf remuer... bah, on verra bien. Difficile de se prononcer, pour l'instant.


- Ne commence pas à me traiter de Mère Poule, s'il te plaît. J'essaie simplement de le sauver. Pour le moment, je vais le réchauffer avec ma chaleur corporelle. De retour à la forteresse, je bricolerais un système de lampe chauffante, comme dans un vivarium. On verra bien s'il éclot ou non. Ecoute... on ne va pas le laisser ici pour mort, alors qu'il a le droit d'avoir sa chance de vivre. Ce serait injuste. Cela dit... s'il éclot, j'espère qu'il lui restera suffisamment de magie dans le corps. Sans quoi, il risquerait de souffrir de séquelles physiques ou mentales... voire même une malformation. Et ça, ça sera difficile d'y remédier.


A la remarque de Saphira, la crête de la dragonne noire se hérissa, et elle déploya ses ailes à demi en enflammant ses lames. Sans remuer une écaille, elle jeta un oeil aux environs. Au fond, elle espérait se tromper, mais tout ceci lui faisait croire que c'était un piège pour une obscure raison.


- La théorie du jeune Malefor ayant descendu la Sorcière tombe à l'eau, alors. Puisqu'elle serait morte depuis des années, dans ce cas. Et l'oeuf de dragon également. Donc, je suppose que la Sorcière était peut-être encore en vie il y a encore quelques mois. Soit Malefor est venue la tuer pour une raison que j'ignore, soit quelqu'un d'autre s'en est chargé à sa place. Malgré tout... il y a un détail qui me dérange. On ne sait pas ce qui est arrivé à la Sorcière, une bagarre a soi-disant eu lieu... et pourtant, son squelette est là, tranquillement assis sur son trône. Tu ne crois pas que, si un combat avait vraiment eu lieu ici, la Sorcière ne devrait pas être dans une autre position ? ... Non. Ca m'a tout l'air d'être une mise en scène, Saphira. Pour quoi faire, et par qui, je n'en sais rien. Mais quelque chose me dit qu'on ne va pas tarder à le savoir. Reste sur tes gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira

avatar

Messages : 167
Gemmes d'Esprit : 759
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Balade entre sœurs dans l'antre de la Sorcière (pv Lyria)   Sam 7 Oct - 22:40

"Hum les tomates pourris sont assez clichés mais ca fait toujours son petit effet, quelques salades supplémentaires et il manquera plus que la vinaigrette....non je pense pas qu'a bouffer et surement pas eux, je veux pas être malade moi."
Ok, ce délire allait vraiment trop loin même pour Saphira mais le mieux serait quand même de mettre tout ces délires en action pour que ca en vaille vraiment la peine de s'en souvenir. En tout cas au cas ou la dragonne aurait eu encore des doutes, Lyria n'avait clairement pas une opinion favorable d'Ember et c'était même surprenant qu'elle n'ai pas fait une liste d'injures ou d'idées de tortures sur la princesse de Warfang. On pouvait même se dire que cette pauvre dragonne c'était bien fait avoir, les gardiens n'avaient même pas eu le courage de faire le boulot eux même et au final c'est une dragonne avec sans doute peu d'expériences qui se retrouve a devoir agir face a une crise plus que compliqué face a des adversaires trop nombreux pour y faire face sur tout les terrains. En fait Saphira se disait qu'Avalar ne reste un pays libre pour la simple raison que ni la horde, les singes ou l'empire ne s'y intéresse, dans le cas contraire ce territoire aurait été envahis en temps record.
"Les Résistants sont pour moi avant tout des gens qui ne veulent pas comprendre qu'ils ont déjà perdu la guerre avant de vouloir s'y opposer, ils voudraient que leurs petites vies redeviennent comme avant l’assaut de la ville par Malefor. Je ne leur reproche pas, moi aussi j'aurait bien voulu continuer ma vie a l'orphelinat avec ceux que j'aimait mais cela ne me les aurait pas ramenés pour autant. Je croit que avant que je te croise, j'était peut être une des rares personnes a accepter l'idée que la résistance avait déjà perdue et qu'il était dans l’intérêt de tous de se faire a l'idée que les choses changent. J'ai vécu dans une Warfang soumis a Malefor et j'ai put voir que seul ceux qui voulaient continuer la guerre ont finis par ce faire tuer en voulant se battre pour une cause perdue, les autres pouvant continuer leurs petites vies tranquilles. D'un autre coté et j'imagine qu'Ember n'est pas différente la dessus, les gens n'aiment pas se sentir envahis par des forces ennemis et même si cela se comprend, il faut parfois accepter l'idée que l'on a perdu la partie et que le changement est inévitable. Concernant une petite virée aux Rivages du dragon, je te promet que l'on se fera ca."
Hum concernant le fait que les dragonnes auraient bien des difficultés a prendre la voie des airs au cas ou le château leur tomberait dessus, encore un bon point pour la grande faucheuse.
"Oui, j'avoue que j'avait pas penser a ce "léger" soucis."
En tout cas elle partager les idées de Lyria, certaines personnes ont limites étaient éduqués avec des préjugés particulièrement odieux au point qu'il devient impossible de leur faire voir les choses autrement au point que même un lavage de cerveau serait inefficace et pourtant...certains ont dut quand même tenter le coup afin de disons reformater les récalcitrants.
"Oh des tentatives de lavage de cerveau, certains ne l'ont pas fait avec la méthode donc tu donne l'exemple mais certains dragons sont sans doute assez fous pour avoir quand même tentés le coup sur leurs "patients" les plus récalcitrants. Bref pour ceux donc le cerveau est déjà bien formaté par des préjugés, je craint qu'on ne puisse rien faire pour eux et cela même si on en a envie. Je me contente de les ignorer maintenant ou de leur arranger le portrait si ils cherchent les ennuis."
Même si elle n'avait pas connue ce genre d'expériences, des rumeurs affreuses avaient circuler a une époque sur des sois disant médecins qui électrocutaient les cerveaux de leurs "patients" afin que ces derniers finissent par suivre la vision que leur tortionnaires voulaient leur mettre dans le crâne, une résignation a leurs anciennes visions des choses qui était sans doute mis en application plus pour ne plus avoir a souffrir qu'autre chose et tant pis pour les malheureux pour lesquels les pratiques barbares avaient causés des dégâts irréparables.

En tout cas Lyria avait bien compris que Saphira n’apprécierait pas que l'on joue au ballon avec Inflath dans ce rôle mais bon il était peu probable que l'adolescente soit un jour capable de lever sa lame contre sa sœur, c'était même impossible a imaginer pour la jeune dragonne.
"Eh bien je commence a croire que je commence a corrompre ton esprit pour qu'il devienne limite aussi mal placé que le mien. Concernant Inflath, c'est sûr que je n'aimerait pas que l'on joue avec lui de cette manière mais pour ceux qui savent voir plus loin que ce que leurs yeux leurs montrent, Inflath est peut être un jouet de plage en apparence mais il est bien plus que cela."
Hum c'est certains que personne parmi les victimes de Malicia ne voudraient lui pardonner même si elle avait envie de changer et même si elle disait en personne qu'elle veut changer, il est probable que personne ne voudrait la croire en s'imaginant que cela puisse être une autre tentative de manipulation, Saphira elle même serait la première a le penser.
"Malheureusement pour elle, un jour sa vie va très mal finir si elle continue dans le choix de vie qu'elle a prise. De toute façon elle a tromper tellement de gens que même si elle disait vouloir changer, les gens ne voudront pas la croire en se disant que c'est une autre tentative de manipulation. Même si j'aimerait beaucoup qu'elle finisse par avoir ce qu'elle mérite, j'aurait quand même de la peine pour toi car cela voudra dire que tu a perdue une amie, une fausse amie peut être mais en qui tu a des sentiments malgré tout."
Eh oui, la disparition ou la mort toute simple de Malicia ne sera pas sans un prix a payer et le prix sera sans doute de voir une Lyria malheureuse ou dut moins pendant un temps si toutefois elle parvienne a aller mieux par la suite. Pour Cynder, même Lyria avait l'air de comprendre que Cynder ne peut pas être une dragonne heureuse de sa vie ou même ses tentatives de rédemption se sont soldés par des échecs et cela qu'elle en soit directement responsable ou pas.
"Eh bien comme moi, tu a fini par apprendre que pour être heureux, il suffit parfois de se contenter de ce qu'on a. Quand a Cynder je ne sais pas comment elle peut vivre avec tout ce qu'elle a fait mais son passage dans le monde des ténèbres...je commence a me demander si elle n'a pas penser que cela la ferait disparaître littéralement de notre monde, pas une mort a proprement parler mais presque au niveau résultat."
Comprendre des psychopathes, Saphira non plus n'était pas persuadée qu'il soit possible de le faire a moins d'en devenir un et autant attendre un miracle pour croire qu'il est possible de les "guérir" du mal qui existe en eux.
"Je crois que lorsqu'on veut comprendre un psychopathe quitte a leur ressembler, ce n'est que pour mieux les réduire a néant en les piégeant avec leurs propres méthodes. Ce ne sont pas des gens que l'on peut sauver d'eux même si ils ne veulent pas être sauvés."
La chauve souris? Es que c'était le nouveau surnom attribué a Saphira maintenant? Au moins il ne s'agit pas d'un nom d'oiseau. Bon il était clair que Saphira n'avait pas d'auréole non plus et pour cause, elle est bien trop rebelle et anti conformiste pour se voir embelli par une tel chose. Elle ne put cependant pas s’empêcher d'en rire pour autant.
"Oh je n'ai jamais était très sage et si j'ai eu une auréole dans le passé, j'ai dut la paumer depuis le temps. Tu n'est peut être pas Impératrice officiellement mais je croit que personne ne s'y opposerez a ce que tu te considère ainsi, tu est sans doute plus active pour l'empire en ce moment que Cynder ne le sera jamais. Les gens sont parfois des moutons mais ils suivent ceux qui semblent leur apporter un espoir et pour le moment, c'est toi qu'ils suivent. En ce qui me concerne, ce n'est pas une princesse que j'ai l'intention de suivre, c'est ma sœur."
Bon certains diront que cela revient a la même chose mais Saphira n'agissait clairement pas comme il le faudrait envers une princesse si on s'en tient aux clichés, Lyria étant avant tout sa sœur avant d'être sa princesse et en tant que tel, l'adolescente traitera sa sœur comme ce qu'elle est en priorité.

Pour les contes pour "enfants", les deux sœurs avaient l'air sur la même longueur d'ondes concernant ces écrits. Bien sûr certains contes on étaient revus différemment pour les rendre moins horribles pour certains mais il était clair que les auteurs voulaient inculquer des leçons de vie mais pas en tout cas dans le but d’épargner les esprits des lecteurs.
"Je ne sais pas non plus quel but les auteurs pouvaient bien avoir mais j'imagine que c'était leurs façons a eux de faire passer des messages a leurs lecteurs. Quoi qu'il en soit je me passerait bien de raconter ce genre d'histoires a des bébés dragons si j'ai un jour l'occasion de le faire. Je voudrait leur apporter le sourire, pas les faire pleurer."
Concernant le miroir, mhum pas sûr en effet que le placer dans la chambre de Lyria soit l'idée du siècle .
"Hum tu va plus dormir la nuit car il te fait peur ou parceque tu passera tes nuits a faire des concours d'insultes?"
Bon Lyria n'avait pas eu l'air d'avoir vraiment eu peur du miroir donc la deuxième option était plus plausible même si l'adolescente pouvait se tromper. Pour les parents de Lyria, il faudrait surtout rechercher des informations dans les souvenirs que Lyria venait de retrouver en partie mais il faudrait déjà se débarrasser de ce fichu collier.
"Disons que si on pouvait explorer tes souvenirs, on aurait des petites chances hors je ne suis pas télépathe et j'ignore si il est possible que tu puisse me permettre d’accéder a ton esprit. De toute façon c'est une quête de vérité que je ne te laisserait pas affronter seul au cas ou la vérité ne serait pas agréable. Concernant ton collier, peut être que je pourrait tenter de te le retiré. Il est possible que ce collier possède une sécurité qui fait que tu ne puisse pas le retirer toi même, ca me parait logique en tout cas."
En tout cas l'idée que Lyria redevienne professeur n'avait pas l'air d'être quelque chose que la dragonne avait l'air d'être contre, en tout cas elle n'avait pas dit non concernant un tel projet mais il faudra en effet attendre surement que ses souvenirs reviennent a la surface afin de repartir sur des bonnes bases.
"Bah tu a tout le temps d'y penser mais si cela te plaisait autrefois, ca pourrait te plaire a nouveau."
Bien sûr que Lyria n'était pas comme ces dégénérés qui tue les autres pour leurs simples plaisirs mais au moins Lyria en avait conscience et c'était bien le principal. Concernant le fait que Saphira n'ai pas encore étripée Malicia au fil de la lame de sa queue, disons juste qu'il ne s'agissait qu'une question de temps et aussi d'avoir une excellente excuse pour le faire.
"Facile, j'essaye d'éviter d'être dans la même pièce qu'elle et puis je ne veux pas en faire une martyre en l'assassinant dans un couloir sombre. En revanche si elle vient se pavaner devant moi en me faisant part de ses actes ou si elle tente quelque chose contre moi...eh bien disons que si elle désire ne plus voir un jour le soleil, son vœu sera exaucé mais sans doute pas comme elle l'aurait voulu. Je ne lui ai pas donner un avertissement dés le départ car j'hésiterait a la tué mais parceque je pourrait le faire sans hésitation."
C'était peut être cela le pire avec Saphira, ce n'était pas le fait d'être incapable de tuer le soucis de la jeune dragonne mais plutôt le fait qu'elle avait compris que c'est très facile de le faire dés le moment ou on n'aime pas la personne ciblée et pour une dragonne a qui on a appris que ce n'est pas bien de tuer, il n'y avait rien d'anormal au fait que la jeune dragonne puisse tenter d'avertir ses ennemis avant qu'elle ne soit vraiment tenté de leur arracher la vie. Quand a chercher un endroit pour entreposer ce musée des horreurs, le grenier en question d'une des tours de la forteresse pourrait surement faire l'affaire et cela quitte a rajouter des pièces si jamais il y a un manque de place.
"Eh bien au pire on les placera dans des pièces différentes si le grenier de la tour nord n'est pas assez vaste. Pour ce qui concerne le blocage des entrées du château, qui se rapproche le plus d'une furie niveau attaque me permet de congeler tout un secteur pour une durée indéterminée. Je ne l'ai fait néanmoins qu'une seule fois et suite a un bouleversement brutal dans mon esprit....le jour ou j'ai vu tout ceux de l'orphelinat mourir. Ce jour la j'ai congelé trois pâtée de maisons et il a fallu une trentaine de dragons contrôlant le feu pour décongeler le quartier."
C'était d'ailleurs la seule fois ou la dragonne avait perdue le contrôle de son élément lorsque son mental fut presque brisé sous le coup du chagrin et même si ce n'était plus arrivé, elle avait au moins eu la chance de ne pas avoir fait des victimes même si elle avait provoqué des lourds dégâts.

Quand au fait que les parents des malheureux n'étaient peut être pas au courant que leurs progénitures sont mortes, il est probable que beaucoup de parents se sont imaginés le pire et ont perdus espoir mais d'autres entretiennent peut être encore que leurs enfants ne sont pas morts tant qu'ils n'en auront pas la preuve physique et même la...eh bien peut être la vérité n'est peut être pas bonne a dire et cela même si c'est la réalité.
"Je croit que ton dernier exemple est sans doute le pire et de ces parents, c'est ceux qui mériteraient le plus de connaitre la vérité et cela même si elle est particulièrement horrible a entendre avec l'unique consolation de se dire que la responsable aura payer très cher la totalité de ses crimes."
Quand Lyria reparla du livre de cuisine, Saphira voyait bien ou elle voulait en venir mais tout comme sa sœur, elle préférait ne même pas savoir ce que les corps avaient put devenir.
"Je voit ou tu veux en venir en effet mais je préfère autant ne pas le savoir ou le vérifier. Tuer des bébés pour leurs ailes est déjà une abomination pour moi alors l'idée que la sorcière ai put...non je préfère l'ignorer si elle en a était capable ou pas."
La dragonne avait encore les yeux humides rien que d'y penser lorsque Lyria vint effleurer son front avec son museau et l'adolescente non plus ne regrettait pas d'avoir une sœur comme elle et cela qu'importe ce que les autres peuvent dire d'elle.
"Ce que tu ferait sans moi? Des bêtises j'imagine mais je mentirait en disant que ca ne serait pas aussi mon cas si tu n'était pas la et si tu n'était pas ma sœur. Tout comme toi je n'était pas une dragonne heureuse avant ta rencontre et si j'admet qu'il n'y a pas grand monde en qui j'ai vraiment confiance, tu fait partie des personnes que j'aime le plus et avec qui je peut être moi même sans craindre un jugement. Avec toi, je sais que je peut tout te dire sans aucune crainte."

Pour en revenir aux restes de la sorcière, dire qu'elle a fini par atteindre la vie éternelle n'était pas vraiment ce que Saphira pouvait avoir comme vision de l’éternité mais l'histoire de ce monstre en revanche restera gravé dans les mémoires de tout ceux qui en auront entendus parler ou en auront souffert.
"Il n'y a que sa mémoire qui aura atteint l’éternité mais elle même en revanche, il faut croire que cela ne lui pas été d'un grand secours face a celui qui lui a fait cela."
Concernant l'oeuf, il n'y avait aucune certitude en effet que son pensionnaire soit encore vivant ni même si il survivra a son éclosion et même si Lyria avait peut être raison de croire que le petit sera atteint de séquelles physiques ou mentales, c'est peut être mieux qu'il vive même avec la possibilité qu'il soit mal formé plutôt qu'il ai subi le même sort que les autres. En tout cas si le petit est encore vivant et si il survit a sa naissance, au moins Saphira avait la certitude qu'il sera bien traité. Quoi qu'il en soit Saphira n'avait pas l'intention de se moquer de ce que Lyria venait de faire avec l’œuf.
"Je ne me moquerait jamais de toi grande sœur, je ferait la même chose que toi si c'était moi qui tenait l’œuf. Il est vrai que le petit risque des séquelles ou une malformation si il n'a pas assez de magie en lui mais a coté de ce qu'il aurait subit, au moins il aura sa chance d'avoir la possibilité de vivre....les autres n'auront jamais eu la possibilité de vivre les leurs."
Laissant Lyria faire ce qu'elle voulait avec l’œuf, ayant totalement confiance en elle pour savoir qu'elle ne lui fera aucun mal, Saphira commençait aussi a se dire que la théorie du jeune Malefor ne tenait pas la route ou en tout cas dut moins pour la sorcière. Pourtant vu la disparition de Spyro qui commencent a dater, il était peu probable que ce dernier puisse en être le responsable et si le responsable de la mort n'était ni Spyro ou Malefor, un autre dragon violet ou un dragon pouvant utiliser le même élément que ces deux la semble en avoir était la cause de la mort de la sorcière.
"Tout comme toi, je commence a me dire que Malefor n'a peut être rien a voir dans la mort de la sorcière et Spyro n'a plus été vu depuis des mois donc je ne pense pas que ce soit lui non plus sans compter qu'il aurait pris l’œuf dans le cas contraire. Il se pourrait visiblement qu'il existe un autre dragon violet ou en tout cas un dragon qui maîtrise l'élément principal de cette race. J'avoue que cela casserait cette légende qui dit qu'il ne peut y avoir qu'un dragon violet par génération mais il se peut que cette légende soit fausse. Je doute que la sorcière soit morte subitement sur son trône sans réagir, son assassin a dut placer ses restes lui même sur le trône par la suite et si elle est vraiment morte sur son trône...dans ce cas soit elle n'a pas juger la menace comme elle aurait dut le faire ou alors le responsable a user d'une puissance qui a dut la tuer sur le coup et qu'elle n'a pas vu venir. Si le responsable est encore dans le coin, je pense qu'il est bon de se tenir prêt mais si il est aussi fort que cela et si il nous a vu venir, nous serions sans doute mortes depuis longtemps."
Même si elle avait peut être mal vu, la dragonne aurait jurer avoir vu quelque chose bouger dans l'ombre. Ce n'était peut être qu'une fausse alerte dut a l'ambiance morbide des lieux mais Saphira restait sur l'idée que l'inconnu aurait attaquer les deux sœurs depuis longtemps si il en avait eu l'intention.

(HRP: j'ai une petite idée derrière la tête, je t'en parlerait avec plaisir par mp ,facebook ou skype si tu a l'un des deux. J'avait déjà un peu parler d'un éventuel DC qui avait l'air de plaire a Luirio mais j'aimerait bien avoir ton avis ^^. On va dire que selon ce qui se passera dans ce rp avec lui en pnj, peut être que je me tenterait d'en faire quelque chose.)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria
Impératrice des Ténèbres
avatar

Copyright : Lyria
Messages : 177
Gemmes d'Esprit : 466
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 21

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: Balade entre sœurs dans l'antre de la Sorcière (pv Lyria)   Dim 8 Oct - 17:47

Lyria explosa de rire, se tenant les côtes. Après l'idée de faire des Gardiens des piniatas tout à fait grotesques, ça va finir par devenir un débat sur comment les cuisiner. Hors contexte, ce débat serait très étrange...


"Hum les tomates pourris sont assez clichés mais ca fait toujours son petit effet, quelques salades supplémentaires et il manquera plus que la vinaigrette....non je pense pas qu'a bouffer et surement pas eux, je veux pas être malade moi."
- QUI, dans ce bas monde, voudrait manger des papis, qui n'ont que la peau sur les os, et qui sont pourris de l'intérieur... ? Je crois que, même moi, je passerais mon tour...


Lyria les mettrait volontiers en application, tous ces délires... mais encore faudrait-il déjà réunir les preuves nécessaires. Bah... Ember aurait fini en descente de lit depuis longtemps si, comme toute Reine et Princesse, elle n'était pas aussi bien protégée. Et elle n'avait franchement pas envie de démolir une ville entière pour tuer seulement une personne. Ce serait aussi utile que d'insulter le bonbon rose toute la journée sans jamais lui parler en face. Maintenant, si Ember est Princesse, et qu'elle n'arrive pas à gérer sa ville, c'est son problème. Si elle a ce titre aujourd'hui, c'est que, quelque part, elle l'aura voulue. Dans ce sens, les Gardiens ne valent vraiment pas mieux. Après, si Avalar n'a pas encore été envahi par personne... peut-être qu'ils ne s'y intéressent tout bonnement pas, ou ne voient aucune raison de le faire. Toutefois, Lyria lança à Saphira un regard décontenancé.


- Ah... les gens, et le changement. Je peux comprendre que ce n'est facile pour personne, mais il faut bien se faire une raison, au bout d'un moment. Sauf si on est trop bête pour le faire, ou qu'on espère qu'un miracle va tomber du ciel, par la volonté du Saint Esprit. D'après ce que tu me dis, Malefor avait beau avoir soumis la ville, les habitants pouvaient poursuivre leur vie de façon à peu près normale ? Bah, c'est toujours mieux que d'être tué, je suppose. Euh... ce qui me dérange, c'est que... il est pas un peu trop "gentil", le Malefor ? Je l'aurais vu plutôt instaurer une dictature, et prendre la place d'Ember, ou un truc dans le genre.


Elle lui donna un petit coup de museau taquin, les yeux emplis de malice.


- Bah, si on est bien sages, ça devrait aller... euh ? J'aime bien, parce que quand j'ai dit "sages", j'ai pensé au Père Noël... je crois que j'ai un gros problème, moi.


Pff. Imposer son idéologie à des personnes qui n'ont rien demandé, et à qui on ne laisse pas le choix. Alors qu'ils savent très bien qu'il restera au moins une personne qui ne voudra pas suivre cette idéologie, car il lui reste encore sa volonté. Du pur génie.


"Oh des tentatives de lavage de cerveau, certains ne l'ont pas fait avec la méthode donc tu donne l'exemple mais certains dragons sont sans doute assez fous pour avoir quand même tentés le coup sur leurs "patients" les plus récalcitrants. Bref pour ceux donc le cerveau est déjà bien formaté par des préjugés, je craint qu'on ne puisse rien faire pour eux et cela même si on en a envie. Je me contente de les ignorer maintenant ou de leur arranger le portrait si ils cherchent les ennuis."
- Tu ne seras peut-être pas d'accord avec moi, mais ne soit pas trop dure envers eux. Quand tu as le crâne bourré de toutes ces âneries, ce n'est pas facile de se remettre en question. Même avec toute la volonté du monde. Et je ne parle pas des enfants qui ont grandi avec ça, car on les aura baigné et bassiné dedans toute leur vie. Enfin, je suis vraiment dégoûtée de ce genre de pratique... même si je vois d'ici l'utilité que les plus viles créatures de ce monde peuvent en faire...


C'est... assez perturbant, quand même. Une invasion de "sois disant médecins" qui se croient tous dans Frankenstein... blague à part, ça a dû être terrible, pour les "patients". Ils s'imaginent être dans le cabinet d'un vrai médecin, et pouf... chaise électrique, et autres atrocités en tout genre... les pauvres. Tout ça pour suivre une idéologie sans doute aussi grotesque et stupide que celui ou celle qui l'impose.




Ce qui est ironique, c'est que, pour une fois, c'est la petite soeur qui influence la grande soeur... même si ça concerne un sujet cocasse. De toute manière, Lyria doutait fort qu'Inflath apprécie le fait de servir de ballon de foot... pas du tout, même.


- Héhé. En même temps, c'est pas comme si tu le faisais pas "exprès" pour que je le devienne, avec toutes les "idées" que tu me suggère... bah. Pour une fois que c'est la petite soeur qui influence sa grande soeur... huhuhu. Enfin, du moment que tu ne me fais pas vomir encore une fois... Encore faudrait-il les trouver, ces personnes qui savent voir au-delà des apparences. Moi, je sais ce qu'il représente à tes yeux, mais d'un point de vue extérieur... tu sais ce qu'il en est. Les gens vous jugeront toujours, quoi que vous fassiez. J'espère juste que ça ne sera pas un trop gros problème, et que tout ira bien pour vous deux.


Oh, Malicia ne changera pas. C'est quasiment sûr. Elle ne serait plus du tout la même... et ce ne serait plus la Malicia que Lyria connait... elle détourna tristement les yeux.


- Elle ne voudra jamais changer, Saphira. Je la connais... et je ne vois pas trop ce qu'elle pourrait devenir, en dehors de ce qu'elle est actuellement. Je l'ai toujours connu ainsi... enfin, disons que son envie d'avoir le pouvoir n'était pas aussi forte, à l'époque. Malicia aime ce qu'elle fait à un point que tu ne peux même pas imaginer. Je t'ai déjà dit que je ne te ferais pas de reproches si... si ça arrivait, parce que tu es ma soeur... mais, je ne sais pas si... si j'arriverais à m'en remettre dans le cas où elle... c'est ma meilleure amie, tu comprends.......


Bien que Cynder ne soit pas vraiment une dragonne heureuse, il faudrait vraiment qu'elle soit suicidaire, ou complètement désespérée, pour vouloir disparaître dans un endroit pareil. Cynder pourrait très bien se tuer, et faire passer ça pour un accident... ouais, dit comme ça, c'est pas très gentil, mais pourquoi Lyria le serait envers elle, après ce que Cynder lui a fait ? Oh oui. Lyria ne paraît pas, mais elle peut être très rancunière.


"Eh bien comme moi, tu a fini par apprendre que pour être heureux, il suffit parfois de se contenter de ce qu'on a. Quand a Cynder je ne sais pas comment elle peut vivre avec tout ce qu'elle a fait mais son passage dans le monde des ténèbres...je commence a me demander si elle n'a pas penser que cela la ferait disparaître littéralement de notre monde, pas une mort a proprement parler mais presque au niveau résultat."
- Après, je pense qu'il en faut peu pour être heureux. Combien de dragons sont partis à leur perte en voulant plus, et toujours plus, que ce qu'ils ont déjà ? Hum. Je crois que si Cynder serait restée dans le monde des ténèbres pour de vrai, elle aurait fait pire que mieux. A un moment, elle a dit qu'elle pouvait voir et entendre tout ce qui se passait dans notre monde, mais qu'elle était incapable d'agir. Si elle aurait voulu disparaître, peut-être que Cynder s'en serait pris d'une autre façon, car là-bas, elle serait juste morte de chagrin, puisqu'elle ne pourrait plus vivre tout court.


Euh... est-ce que c'est seulement "possible" de guérir un psychopathe ? Lyria en doutait. En utilisant tous les moyens imaginables, la situation redeviendra toujours pareil. Puisque le psychopathe voudra continuer ses méfaits. Aussi longtemps qu'il vivre, ou aussi longtemps qu'il en a aura envie. Malheureusement pour ses futures victimes.


"Je crois que lorsqu'on veut comprendre un psychopathe quitte a leur ressembler, ce n'est que pour mieux les réduire a néant en les piégeant avec leurs propres méthodes. Ce ne sont pas des gens que l'on peut sauver d'eux même si ils ne veulent pas être sauvés."
- Tss. On croirait presque qu'ils veulent être "encouragés" dans cette voie. Tu as beau les enfermer en prison, certains pendant des années, et ça ne les freine pas pour autant. Ils recommencent, et ça continue, encore, encore. Je n'aurais jamais cru dire ça un jour, mais je ne pense pas que causer leur mort soit une solution. Parce que ça ne fera qu'alimenter la folie des uns, et le désir de vengeance des autres.


Ah, parce que "la chauve-souris", c'est pas assez bien pour Saphira ? C'est toujours mieux que "petite chauve-souris en sucre", ou encore "le bonhomme de neige"... huhuhu. La suite fit sourire Lyria. Dans ce cas, on est quand même en droit de se demander si Cynder conservera ses fonctions encore longtemps... normalement, c'est elle, l'Impératrice. Enfin, peut-être qu'il est temps de songer à sa retraite... mmmhmmhmm. La dragonne noire prit une pose théâtrale, tellement snob que c'en était limite ridicule.


"Oh je n'ai jamais était très sage et si j'ai eu une auréole dans le passé, j'ai dut la paumer depuis le temps. Tu n'est peut être pas Impératrice officiellement mais je croit que personne ne s'y opposerez a ce que tu te considère ainsi, tu est sans doute plus active pour l'empire en ce moment que Cynder ne le sera jamais. Les gens sont parfois des moutons mais ils suivent ceux qui semblent leur apporter un espoir et pour le moment, c'est toi qu'ils suivent. En ce qui me concerne, ce n'est pas une princesse que j'ai l'intention de suivre, c'est ma sœur."
- Je m'imagine déjà avec la grosse couronne dorée sur la tête et la longue cape sur le dos... venez voir Lyria, la MEEERRRVEILLEUSE Impératrice... celle qui vous fera tout plein de câlins, de gros bisous, et tout... en fait, je risque plus de casser une côte à quelqu'un si je le sers trop fort... mais, non, je rigole ! Je fais toujours attention, t'inquiète. Au final, c'est un peu ironique dans le sens où je leur apporte de l'espoir alors que je suis plus un "ange des ténèbres"...




Mais oui, c'est ça... leur inculquer des "leçons de vie" ? Eh bien, ces auteurs ont une façon assez "particulière" de voir, et faire les choses... humhum. Lyria imaginait trop les parents racontant ça à leurs enfants, d'un air sadique, limite satanique, et les enfants avec plusierus boîtes à mouchoirs à côté d'eux... hé, il faut pas se leurrer. Lyria secoua la tête d'un air décontenancé, mais son ton fut ironique.


- Wouah... ça a tellement pas marché que ça a eut complètement l'effet inverse. Les petits devaient tellement pleurer que je les aurais sûrement confondu avec une fontaine... tu sais quoi, Saphira ? Ecris tes propres contes. Ce sera toujours mieux que ces... comment on peut les qualifier ? Cinglés ? Mabouls ? Fous à lier ?


A part Lyria... il n'y aurait que Malicia pour mettre une horreur pareille dans sa chambre. A moins de vouloir absolument devenir paranoïaque...


"Hum tu va plus dormir la nuit car il te fait peur ou parceque tu passera tes nuits a faire des concours d'insultes?"
- Les deux. Si le miroir se casse par inadvertance, j'ai franchement pas envie de me faire agresser pendant mon sommeil. Et si ça arrivait, oh, tu ne m'as jamais vu en pétard, Saphira... ce ne sera pas beau à voir. Je dors déjà pas beaucoup... alors, si on m'en empêche... couic. Enfin, c'est sûr que je risque de faire des concours d'insultes, oui. Donc, ne t'étonne pas si je dis une série de gros mots, et que personne ne répond... remarque, je ne pense pas que, à part moi ou Malicia, quelqu'un voudrait mettre ça dans sa chambre... il faudrait être fou, ou inconscient. C'est à se demander pourquoi la Sorcière laissait ça dans son salon, d'ailleurs...


Oui, certes... à condition que les autres souvenirs de Lyria soient intacts. Une telle magie pourrait très bien les altérer, si le temps ne l'a pas déjà fait. Hum... par contre, si le collier est ensorcelé, ça risque d'être compliqué, de le retirer... peut-être que le sorcier qui l'a fabriqué à envisager cette possibilité, qui sait ?


- Eh bien, si déjà tu n'es pas télépathe, ou même à l'aise par rapport à ce qui touche au mental... il vaudrait mieux éviter. La moindre fausse manoeuvre, et tu me causes des dommages dans des proportions dont tu n'as pas la moindre idée... même si, au fond, ce serait un accident...... par contre, si tu pouvais essayer de me retirer ce collier, franchement, fais-le. C'est plus une gêne qu'autre chose, et, de toute façon, il ne servira plus à rien une fois que j'aurais récupéré mes souvenirs et mes capacités.


La Grande Faucheuse qui donne des cours... hahaha. Voilà qui risque d'être... intéressant. A condition que ses élèves n'aient pas peur de son joli "physique", ou de sa très charmante réputation... au point qu'ils partiraient en hurlant et en courant. Sans oublier que Lyria a aussi ses autres fonctions à assumer.


- Peut-être. Même si j'ai du mal à croire que beaucoup accepteront la Grande Faucheuse comme professeur... enfin, bon. On verra bien. Quoique, il faudra que je vois si j'aurais vraiment le temps de le faire, par contre. Comme tu le sais, je suis déjà très occupée en étant Impératrice, alors en devenant professeur... autant dire que j'aurais le double de mon travail actuel, voire le triple... ah là là. Le pire dans tout ça, c'est que tu ne vois jamais la "fin du tunnel"... à peine tu termines un truc, tu as à peine le temps de souffler qu'un autre t'atterrit sur la tronche... pff.


Oui, oui... mais bien sûr, Saphira... Lyria imaginait tellement Saphira tuer Malicia, et, faisant style de rien, affirmer que c'était juste un accident, qu'elle s'est tuée toute seule aussi, tiens... oui, Lyria fait souvent de l'humour noir. Après, si on s'amuse à tuer tous les connards qui passe, ou juste une personne qu'on aime pas, autant repeindre la forteresse en rouge, avec tout le sang qu'il y aura... Lyria afficha un sourire sinistre.


"Facile, j'essaye d'éviter d'être dans la même pièce qu'elle et puis je ne veux pas en faire une martyre en l'assassinant dans un couloir sombre. En revanche si elle vient se pavaner devant moi en me faisant part de ses actes ou si elle tente quelque chose contre moi...eh bien disons que si elle désire ne plus voir un jour le soleil, son vœu sera exaucé mais sans doute pas comme elle l'aurait voulu. Je ne lui ai pas donner un avertissement dés le départ car j'hésiterait a la tué mais parceque je pourrait le faire sans hésitation."
- Bon, ben... Malicia n'a plus qu'à se barricader quelque part, ou courir très vite, avant qu'une avalanche lui tombe dessus... parce que, là, si le "message" n'est pas clair, je ne comprends plus rien...


En tout cas, on peut d'ores et déjà dire que le petit problème de place n'en est plus un. Puisqu'elles savent déjà où tout mettre... oh. La Furie de Saphira... c'est sûr que surmonter une telle épreuve, et seule, a dû être terrible... l'esprit qui se brise, plus le gros choc émotionnel... c'est ça qui a dû rendre sa Furie si puissante, ce jour-là. Normalement, à l'âge qu'avait Saphira à cette époque, les pouvoirs et la Furie ne sont pas aussi puissants par la voie "normale". Ils sont plus en "voie de développement". D'ailleurs, mieux valait se lâcher un bon coup plutôt que de garder une telle douleur en soi... ça ne résoudrait rien. La dragonne noire posa sa patte sur l'épaule de Saphira.


- Tu y arriveras, petite soeur. Tu l'as déjà fait, alors tu sauras le refaire. N'oublie pas que tu n'es plus seule, et que j'ai confiance en toi.




Il aurait fallu savoir qui étaient les parents, pour le leur dire, malgré tout. C'étaient leurs enfants, quand même. Ces petits êtres, à qui on a donné la vie, avec tout l'amour du monde... et tout a fini aussi vite que ça a commencé. Quelle tragédie...


- ... Si je le pouvais, tu te doutes bien que j'irais voir leurs parents, et que je leur dirais la vérité. Même si ça aurait fait mal, ils auraient eu le droit de savoir. Malheureusement, on ignore qui ils sont, et on a pas le moindre indice à ce sujet. S'il restait des traces quelque part, j'ai peur que le temps les aie altérées, voire effacées...


Malheureusement, les deux soeurs ne devaient pas être si loin de la réalité, pour les corps des dragonneaux... quand on sait ce que la Sorcière peut faire, déjà de base... Saphira disait ne pas vouloir connaître la réponse, mais Lyria se doutait qu'elle la connaissait.


"Je voit ou tu veux en venir en effet mais je préfère autant ne pas le savoir ou le vérifier. Tuer des bébés pour leurs ailes est déjà une abomination pour moi alors l'idée que la sorcière ai put...non je préfère l'ignorer si elle en a était capable ou pas."
- ....... Je n'insisterais pas là-dessus, mais je crois que c'est déjà fait. Tu connais la réponse aussi bien que moi, Saphira...


Par la suite, Lyria eut un petit rire. Oh. Lyria qui ferait des bêtises ? Oui, et Saphira, à côté, n'en ferait jamais, parce que c'est un ange doré tout mimi... hahaha. Non, mais sérieux.


"Ce que tu ferait sans moi? Des bêtises j'imagine mais je mentirait en disant que ca ne serait pas aussi mon cas si tu n'était pas la et si tu n'était pas ma sœur. Tout comme toi je n'était pas une dragonne heureuse avant ta rencontre et si j'admet qu'il n'y a pas grand monde en qui j'ai vraiment confiance, tu fait partie des personnes que j'aime le plus et avec qui je peut être moi même sans craindre un jugement. Avec toi, je sais que je peut tout te dire sans aucune crainte."
- Comment ça, je ferais des bêtises ? Dit comme ça, on croirait que j'en fait tout le temps, huhuhu. J'aurais fait une bien piètre Impératrice... sans compter Cynder, qui passerait ses journées à me râler dessus... hum hum. Heureusement que ce n'est pas le cas. Quand elle gueule, tu l'entends à dix kilomètres... enfin, bref. Et, Saphira... ne t'empêche jamais d'être toi-même, ou de dire tout ce que tu penses, à cause des autres. Crois-moi, certains n'en valent même pas la peine. Ils sont tout juste bon à te servir de tapis, et se faire marcher dessus...




- Humpf. Si je croyais tout ce que je voyais, je dirais que la Sorcière aurait eu les mêmes réflexes qu'un escargot pour être morte de cette façon. Je me serais même demander comment elle aurait fait pour survivre aussi longtemps, avec une lenteur pareille. Franchement, si j'apprends qu'elle est morte comme ça, sur son trône, je rigole. Ce serait la mort la plus débile que j'aurais jamais vue.


La dragonne noire dévisageait le squelette d'un oeil mauvais. On aurait presque pu croire qu'il les narguait, celui-là. Si Lyria n'avait pas vu l'oeuf, elle y aurait mit le feu volontiers. Oh, remarque, elle pourrait toujours le faire en repartant. Du moment qu'elle ne met pas le feu à tout le château. Pour l'oeuf... oui, bien sûr que Lyria en prendra soin. Elle ne prendrait pas le risque de le garder elle-même, autrement. Mine de rien, c'est extrêmement fragile, un oeuf. Si on le fait tomber par mégarde, il casse. S'il subit un choc trop important, il se fracture. C'est chaud, quand même...


"Je ne me moquerait jamais de toi grande sœur, je ferait la même chose que toi si c'était moi qui tenait l’œuf. Il est vrai que le petit risque des séquelles ou une malformation si il n'a pas assez de magie en lui mais a coté de ce qu'il aurait subit, au moins il aura sa chance d'avoir la possibilité de vivre....les autres n'auront jamais eu la possibilité de vivre les leurs."
- Eh bien, je ne peux pas savoir à l'avance si je ferais une bonne maman, dans le cas où il, ou elle, serait en vie, mais... je te promets que j'en prendrais soin. Hum... même si il y a vraiment peu de chance pour qu'il y en ait d'autres, si tu vois d'autres oeufs de dragon, fais-moi signe. Je ne supporterais pas de les savoir ici, et de les laisser derrière moi.


Un autre dragon violet ? Ils sont tellement rares... quoi qu'il en soit, le ravisseur de la Sorcière devait être suffisamment puissant pour la descendre. Et la théorie du jeune Malefor est en train de tomber à l'eau. Ca, au moins, elles pouvaient en être sûr.


- Les dragons violets, ou même un dragon similaire, ça reste assez rare... c'est pas demain qu'on va en croiser un dans la rue, ou près de la forteresse, tu vois. Après, que la légende soit vraie, ou non, ce genre d'histoires a tendance à se déformer, avec le temps. Autant se faire sa propre opinion là-dessus, j'ai envie de dire. En revanche, si je me fie aux traces de lutte... soit, c'est une mise en scène, soit la Sorcière n'est pas morte sur son trône. Mais pourquoi se donnerait-on la peine de créer une telle mise en scène ? Humpf... quelles que soient les circonstances de sa mort, il y a forcément une explication. En tout cas, s'il est encore dans le coin, je te garantis que le responsable a tout intérêt à se tenir à carreaux. Parce que je n'hésiterais pas à le transpercer comme une passeoire s'il nous attaque.


Nessie se mit soudainement à gigoter. Quand Lyria la questionna, elle lui répondit que quelque chose approchait. Elle le sentait clairement. Lyria plaqua une patte sur la bouche de Saphira, et utilisa sa Cape des Ombres pour les rendre invisibles. L'entraînant dans un coin de la pièce, elle lui parla par télépathie.


- Chut, chut... garde ton calme, et ne fais aucun bruit. Cette fois, j'en suis sûre, il y a quelqu'un, ou... quelque chose. Ecoute... des bruits de pas... on va attendre, et voir quelles sont ses intentions. Si elles sont mauvaises... pas de quartier. Prépare-toi à toute éventualité... on ne sait pas ce qui nous attend...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira

avatar

Messages : 167
Gemmes d'Esprit : 759
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Balade entre sœurs dans l'antre de la Sorcière (pv Lyria)   Mer 18 Oct - 12:18

Tient Saphira venait de trouver un moyen de faire en sorte que Lyria se tienne les côtes a force de rire, serait ce la façon de faire au cas ou la dragonne péterait un jour les plombs? A croire que la meilleure arme de Saphira n'était pas sa lame ou la glace mais plutôt son humour et son sens de la répartie.
"Tu a raison, je suis même sûr que les faire cuire suffisamment en les bourrant d'épices arriveraient a les rendre plus intéressants. Bon parler de cuisine, ca c'est fait."
Il manquerait plus que les deux sœurs parlent des anciens en parlant météo...mais c'était une blague voyons, ne prenez pas exemple sur le délire du narrateur. Concernant le changement, bien entendu que ce n'est jamais facile mais lutter contre un changement qui est déja en action ne sert a rien, encore plus quand ce changement a des répercutions sur les vies de ceux qui ne veulent pas s'y habituer.
"Malefor a instaurer sa dictature, sans doute pense t'il que c'est la seul façon pour obliger les gens a se plier si il veut changer le système de la société et a vrai dire je ne suis pas certaine qu'il ai vraiment tord la dessus. Si il n'a pas pris la place d'Ember, c'est sans doute car il ne la trouve pas et cela n'a rien de surprenant. Warfang est immense et si on compte tout ceux qui ne veulent pas suivre le régime de Malefor, c'est autant de cachette ou Ember peut se planquer. Réduire la totalité de la ville en cendre serait sans doute efficace pour détruire Ember a coup sûr mais je ne croit pas que ce soit le résultat final qu'il souhaite mettre en application. Quoi qu'il en soit Malefor a laisser le choix au peuple d'abdiquer devant lui ou de mourir en voulant lui faire obstacle, ce n'est pas de sa faute si ils refusent l'offre qui leur a fait. Bon moi je n'était pas forcement du coté de Malefor mais je n'était pas du coté des résistants non plus et j'ai accepter l'idée que les choses avaient changer."

Lyria qui pensait au père noël en pensant au mot "sage"...ouais Lyria, il faut croire que tu a un gros soucis mais promis, on ne le dire a personne.
"Tu pense au père noël quand tu pense a ce mot? Je veux pas casser tes rêves mais tu est au courant qu'il existe pas, n'es pas?"
Elle avait bien sûr dit cela sur le ton de la plaisanterie mais bon elle même se doutait qu'une créature qui fait le tour des mondes du dragon en une nuit, il y a peu de chance qu'un tel être vivant existe même si l'idée de mettre des cadeaux pour faire rêver les plus jeunes était une chose que Saphira avait déjà fait par le passé, un vestige d'une tradition qu'elle avait pris l'habitude de faire avec les orphelins les plus jeunes. Lyria était donc maintenant entrain de lui dire que Saphira ne devrait pas être trop dure avec ceux qui ne cessent de colporter des fausses rumeurs ou des préjugés infâmes mais c'était pourtant parceque les gens sont trop gentils avec eux que les choses ne s'arrangent pas. C'était comme croire qu'un jardin va se nettoyer tout seul au bout d'un moment si on laisse les mauvaises herbes se propager dans l'espoir qu'elles en aient marre un jour ou l'autre.
"Je voit ce que tu veux dire mais pense tu que se montrer gentil avec eux soit une solution? A tu l'impression que les tolérer autant a fait changer les choses? le seul effet que cela aura eu, c'est de remplir nos rangs avec des dragons ou d'autres créatures qui en ont assez de la persécution sans compter ceux qui veulent se venger ou a qui il manque une case dans le cerveau. En revanche je n'accepte pas les pratiques horribles qu'on peut faire subir aux gens pour leur lobotomisé le cerveau."
Concernant Inflath et le fait que Saphira ai envie de vivre un jour avec lui, bien sûr que certains ne comprendront pas ou se montreront horribles avec eux mais dans ce dernier cas de figure, cela sera la dernière chose qu'ils auront eux l'occasion de faire dans leurs vies si ils osent se montrer horribles devant Saphira. Quoi qu'il en soit et c'étant sans doute le principal, Saphira n'avait aucune honte a dire qu'elle était amoureuse d'un dragon ayant corps ressemblant en tout point a un jouet de plage.
"Oh je sais que les gens jugeront ma relation avec Inflath a cause de ce qu'il est mais la vrai question sera de savoir si ils seront assez stupides pour prendre le risque de me mettre en colère. Inflath n'est peut être pas violent ou du genre a savoir se battre mais moi je n'ai pas ce genre de soucis quand il le faut."
Concernant Malicia, même Lyria avait l'air d'accord sur le fait que la nécromancienne ne changera jamais ou dut moins elle ne pourra changer qu'en étant encore pire que maintenant. Après Lyria disait qu'elle ne ferait pas de reproches a Saphira pour la simple raison qu'elle est sa sœur mais cela ne rendait pas les choses plus faciles car même si il ne devait pas y avoir des représailles, Saphira n'était vraiment pas sûr que sa grande sœur serait un jour capable de lui pardonner par la suite.
"J'imagine que la seul façon de faire en sorte qu'elle se calme serait de lui mettre une menace permanente au dessus de la tête tellement forte afin qu'elle ai trop peur de subir une terrible punition qu'elle même ne pourrait pas esquiver. Si jamais elle fait du tord a l'une de nous deux, je ne promet pas que je la laisserait vivre mais quoi qu'il arrive....eh bien j’espère que tu parviendra a me pardonner si je doit faire ce qu'il faut. Je comprend très bien que ce soit ton amie même si je crois qu'elle ne te mérite pas."
Il en faut peu pour être heureux...merci Lyria d'avoir rappeler a Saphira un délire d'enfance ou un ours se frotte a un arbre en chantant cette phrase. D'ailleurs l'adolescente ne put s’empêcher d'en siffler un peu l'air de la chanson avant de répondre mais il était clair aussi pour Saphira que Cynder n'aurait fait aucun bien si elle était rester dans le monde des ténèbres et a vrai dire elle ne s'en serait même pas fait a elle même.
"Je ne pense pas non plus que Cynder aurait fait le moindre bien en restant dans les ténèbres y compris a elle même mais cela prouve que ce n'est vraiment pas une personne a prendre en exemple. Quand aux gens qui veulent toujours plus que de qu'ils ont déjà, c'est le soucis de la majorité des gens. On veut toujours ce qu'on n'a pas tout en ne voyant même plus ce que l'on a. La différence en ce qui nous concernent est que nous n'avions déjà plus rien, on ne pouvaient qu’espérer avoir mieux même si nous ne recevions pas beaucoup par rapport a ce que l'on auraient voulus au départ."

Guérir un psychopathe, même un vœu serait inefficace et cela même si on trouvait un génie d'une lampe magique, c'est carrément une intervention plus que divine qu'il faudrait pour guérir de tel personnes. De toute façon Saphira était peut être trop radicale mais a quoi bon enfermer des psychopathes qui seront un jour libérer d'une façon ou d'une autre? Ces déchets de la société n'auront de toute façon rien appris de leurs isolements forcés.
"Je ne sais pas si la mort serait une solution contre eux, ils y aura bien sûr certains qui voudront se venger mais pour les plus lucides on va dire, la crainte de subir la même chose que leurs camarades sans même qu'ils soient avertis de la sentence a l'avance pourrait leur faire suffisamment peur en se disant que les prochains cadavres a souillé le caniveau pourraient être les leurs et qu'ils n'auraient aucun moyen de savoir quand la mort les frappera."

Lyria avec une grosse couronne doré sur la tête et une cape rouge sur les épaules, c'est vrai que la dirigeante de l'empire aurait la classe dans une tel tenue même si la couronne n'est peut être pas obligatoire, un véritable chef est celui qui sais se faire respecter et aimer sans avoir besoin de se déguiser avec tout ces symboles.
"Oh tu n'a pas besoin de tout ces trucs pour être reconnu impératrice même si tu aurait une certaine classe. Je croit que les meilleurs leaders sont ceux qui n'ont pas besoin de tout ces symboles pour se faire aimer et respecter. Tu est peut être un ange des ténèbres mais en acceptant les gens dans l'empire, tu leur apporte l'espoir que les choses changeront peut être un jour en plus de leur offrir un foyer, un espoir que les anciens n'auront pas étaient capables ou voulus leurs faire croire que cela pourrait arriver. Les résistants peuvent se plaindre qu'on leur mène la vie dur mais es que les "gentils" ne créent pas leurs propres "méchants" en fin de compte? L'empire n'existerait pas après tout si les gens n'étaient pas aussi intolérants."
Saphira qui se mettrait a inventer des contes pour les enfants, comme si la jeune dragonne avait que cela a faire de ses journées mais bon quitte a reprendre les contes d'origine, il vaut peut être mieux les adapter en quelque chose de plus agréable a entendre, les jeunes dragons auront tout le temps par la suite pour comprendre que le monde n'est pas aussi beau qu'ils pouvaient le croire, autant leur laisser leurs innocences d'enfants tranquille pour leurs années de jeunesse.
"Disons que quitte a reprendre les contes que l'on connait déjà, je pense qu'il sera toujours mieux de les adapter différemment pour les rendre moins traumatisants."

Quand au fait de n'avoir jamais vu Lyria en pétard, c'était sans doute vrai et Saphira n'avait pas forcement envie de la voir dans un tel état...sauf si c'est contre quelqu'un d'autre éventuellement. Quand au fait que la Sorcière ai accepter d'avoir un tel objet dans son salon, es vraiment étrange de la part d'une créature qui aura tué des enfants pour une raison égoïste?
"Vu comme cela, je ne peux que comprendre ton avis concernant l'habitant de ce miroir. Quand au fait que la Sorcière ai bien voulu exposer ce miroir, peut être qu'elle aimer exposer des objets remplis de magie noire ou dangereux de la même façon que ceux qui décorent leurs maisons avec divers breloques a la différence qu'elle ne savait pas se contenter d'une petite boule a neige en guise de décoration."

Mhum c'est vrai que risquer de causer des dommages a l'esprit de Lyria même par accident au risque peut être d'en faire un légume niveau mental, il valait sans doute mieux éviter de prendre ce genre de risque. Quand a retirer le collier, c'était déjà une mission peut être déjà moins dangereuse.
"Vu les risques, explorer ton esprit de moi même sans être télépathe serait sans doute dangereux a moins que tu sache m'apprendre. Quand a ton collier, je vais tenter de voir si je peux y faire quelque chose."
Passant sa lame doucement vers le cordon du collier, elle tenta de trancher le collier avec la partie tranchante de la lame de sa queue ou arrêterait si jamais cela ne sert a rien.
"Eh bien pour le boulot de professeur, c'est de toute façon un choix qui n'appartient qu'a toi et pour tes éventuels élèves, tant que tu ne tente pas de leur foutre la trouille dés le départ, cela devrait bien se passer et puis pour les enfants vivants dans l'empire, certains ne savent peut être pas que ta réputation n'est pas forcement fidèle a ce que tu est vraiment."
Quand au fait que Malicia ai intérêt a ne pas trop chercher les problèmes avec Saphira, cela ne dépendait qu'a la nécromancienne de faire attention si elle ne veut pas risquer d'avoir des soucis avec la jeune princesse mais si les avertissements qu'elle a déjà reçu n'ont pas d'effets, Saphira passera par un avertissement beaucoup plus marquant et douloureux afin que le message pénètre bien profondément.
"Eh bien si le message n'est pas assez clair pour elle, je lui renverrait un message beaucoup plus "marquant" si tu voit ce que je veux dire. Je croit qu'elle ne me trouve pas assez méchante a son goût pour faire partie de l'empire, peut être devrait je lui prouver dans un sens le contraire en agissant directement sur elle."
Saphira n'était pourtant pas une personne méchante mais elle pouvait être d'une cruauté et d'un sadisme énorme si on la pousse a bout jusqu'a ses derniers retranchements. Ainsi tout comme Lyria, il vaut mieux pour ses ennemis qu'ils ne la voient jamais en colère contre eux. Quand a réussir a nouveau ce que les gens appellent une Furie, Saphira aussi pensait pouvoir le refaire maintenant qu'elle avait compris comment la déclencher mais il serait sans doute mieux qu'elle apprenne a le faire sans avoir a subir un choc violent au niveau de ses sentiments. Concernant les parents des malheureux, Saphira savait très bien qu'il était impossible de les retrouver et puis comme elle l'avait dit, la vérité ne serait peut être pas bonne a dire alors si ces parents ont encore un peu d'espoir qui les fait tenir, il serait horrible de leur arracher même si c'est la vérité qui est dévoilé.
"Dans ce cas j'imagine qu'ils devront continuer a vivre avec ce faible d'espoir de revoir leurs enfants pour ceux qui y croient encore....pour ces derniers, c'est sans doute la dernière chose qui leur reste afin de tenir. C'est peut être mieux ainsi si ils n’apprennent jamais la vérité."
Quand au fait que la sorcière avait sans doute dévorer les cadavres des enfants, Lyria n'en disait peut être pas plus mais les deux sœurs comprenaient quand même que c’était ce qui avait fini par arriver aux malheureux.
"Oui bien sûr que je connait la réponse mais je préfère autant ne pas en avoir la confirmation."

L'adolescente eu pourtant un petit sourire amusé quand elle avait dit que Lyria ferait des bêtises si la jeune dragonne n'était pas la.
"Hum je sais pas si tu fait souvent des bêtises, toi tu en pense quoi? Je ne pourrait sans doute jamais savoir comment Cynder aura était au quotidien de la façon donc tu l'aura connue mais je te le promet, je ne laisserait personne changer ce que je suis. On me dit parfois que je n'ai pas la même mentalité que la majorité des membres de l'empire, sans doute car ils pensent que j'ai vraiment était du coté des résistants a une époque mais mais même si c'était vrai, es que ca serait une mauvaise chose? Au moins je ne suis pas un mouton qui suis les mentalités des autres."
Concernant la façon donc la sorcière serait morte sur son trône, on pouvait se demander comment elle avait survécu aussi longtemps mais après tout même si elle n'avait peut être pas était un professionnel de la vitesse, sa puissance magique avait peut être compensé ses lacunes.
"Eh bien elle n'était peut être pas taillé pour la vitesse mais elle avait visiblement assez de puissance magique pour compenser. Il faut croire pourtant qu'elle a fini par tomber sur un adversaire qui aura put se montrer plus fort qu'elle ou qui a sut exploiter ses faiblesses. Dans tout les cas, elle a perdu le combat."
Quand au fait que Lyria ne savait pas si elle ferait une bonne maman ou pas dans le cas ou le petit serait encore vivant, il était difficile de savoir a l'avance si les choses se passeront bien mais Saphira n'avait que peu de doutes sur le fait que Lyria saura tout de même quoi faire en temps voulu.
"Eh bien si tu était une mauvaise mère, tu le laisserait a son sort pour commencer. Tu n'est pas Cynder et même si tu te ne sera peut être pas une mère parfaite, au moins ce petit aura une mère quand même et tu peux me croire, c'est bien une des seuls choses donc il aura besoin si il survit a l’éclosion. Après si tu a des soucis pour t'en occuper, sa tante se fera un plaisir d'être avec lui. Si on en trouve d'autres, je te promet que je te le dirait."

Même si la théorie d'un autre dragon violet pouvait être difficile a croire, c'était pourtant la seul possibilité que Saphira pouvait croire a en juger par l'élément qui avait été utiliser lors du combat. Quand au fait que le cadavre de la Sorcière ai put être replacer sur son trône alors qu'il y avait peu de chance qu'elle soit vraiment morte comme cela, il était clair qu'il s'agissait d'une mise en scène mais peut être pas pour des mauvaises raisons.
"Eh bien si c'est une mise en scène, ce n'est pas stupide d'avoir fait cela quand on y réfléchit. Un squelette éparpillé au quatre coin de la salle n'aurait rien prouver sur son identité. J'aurait tendance a croire que son assassin voulait fait passer un message en voulant être sûr que les éventuels visiteurs sachent bien qu'il s'agit bien des restes de la sorcière. Si la personne a vu la même chose que nous, peut être s'agit il d'un avertissement envers tout ceux qui voudraient faire les mêmes horreurs qu'elle."
Étrangement, c'est peut être exactement ce que Saphira aurait fait dans la même situation mais bon au moins elle n'aura pas croiser ce monstre quand elle était encore vivante et l'adolescente espérait un peu que la sorcière n'avait pas eu droit a une mort rapide pour tout ce qu'elle a fait. Alors qu'elle avait crut voir une ombre, voila qu'elle avait l'impression que quelqu'un était entrain d'entrer dans sa tête. En vérité elle compris que c'était le cas lorsqu'elle entendit la voix de Lyria dans sa tête, ce phénomène ayant en fait débloquer quelque chose dans l'esprit de la jeune dragonne qui parvint a lui répondre de la même façon.
*Alors c'est ca l'effet que ca fait d'être télépathe? Ca fait bizarre mais c'est pas désagréable. Moi aussi j'entend des bruits mais je te le dit, on seraient déjà mortes ou bien amochés si il ou elle nous voudrait vraiment du mal.*

Les deux sœurs n'eurent pourtant pas a attendre longtemps car bientôt la silhouette s'avança vers le duo. En fait a part quelques légères différences, ce dragon en plus d'être violet ressemblait vraiment a Spyro a part les yeux qui étaient verts émeraudes, quelques rayures vers le bout de sa queue et un brassard noir et blanc a une patte. Saphira n'avait pas l'impression qu'il s'agissait du héro de Warfang mais il n'avait pas l'air agressif mais vrai dire plutôt...eh bien perdu pour l'impression que l'adolescente avait de lui pour le moment.
"Vous deux....c'était votre amie?"

Ryspo:
 
(Désolé, j'ai pas redimensionner l'image)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balade entre sœurs dans l'antre de la Sorcière (pv Lyria)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balade entre sœurs dans l'antre de la Sorcière (pv Lyria)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Evenement de Raid - Dans l'antre d'Ifrit - du 17/03 au 31/03
» Balade entre les tombes
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» Hector de Valois, oserez-vous pénétrer dans l'antre du diable ?
» (-18)( Mission de classe D ) Dans l'antre du diable...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cynder's Lair Forum RP/RPG :: Zone Role Play :: Les mondes oubliés :: Montagnes de minuit-
Sauter vers: