Cynder's Lair Forum RP/RPG
Bienvenue sur Cynder's Lair.

Si tu es ici, c'est que tu es forcément intrigué par notre merveilleux forum et que tu es intéressé à te joindre à nous en quête d'héroïsme et d'aventures toutes plus épiques les unes que les autres.

Sur Cynder's Lair, il y a tout ce que tu recherches : une communauté dévouée à la série Spyro le dragon, une section jeux de rôle complet, la possibilité de jouer un dragon de la série ou même ton propre personnage, des créatures telles que des Taupes, des Guépards, des Serpents, des Singes et pleins, pleins, pleins d'autres !

Renseigne toi sur notre contexte dans notre page d'accueil ou inscrit-toi!
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Art et portrait (Privé Lyria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Art et portrait (Privé Lyria)   Mar 15 Aoû - 21:54

Seul dans ma chambre d'appartement, j'arrivais pas à me remettre de ce que j'avais appris. Mes parents étaient des résistants et avaient étés capturés par l'empire. Malgré ma relation difficile des dernières années avec mes parents, je gardais naturellement de l'affection pour eux. Je vivais avec la peur de savoir que tôt ou tard ils allaient très probablement se faire exécuter. Je n'avais aucun moyen de les sortir d'ici à vrai dire. Que ça soit par la diplomatie ou la force aucune solution n'était envisageable. Je n'osais demandé la clémence aux autorités supérieurs aux supérieurs de l'empire, ni même à Lyria. On pourrait m'accuser de vouloir sauver des résistants. D'un autre coté, je me sentais lâche de ne pas agir pour sauver mes propres parents. Pourquoi le destin me trouvait toujours un moyen de me mettre dans une situation difficile à résoudre.

J'étais allongé sur mon lit, plongé dans mes pensées qui me tourmentait. Je me contentais d'observé une sphère de magie que je générais moi-même. Celle-ci semblait terne, un peu comme mon moral. Le pouvoir que j'utilisais ne fonctionnait durant la période où j'étais infesté par ce démon Belzebuth. Sa mort m'a permis de pouvoir le réutiliser aux prix de la potentielle puissance que le démon aurait pu m'accordé. Ce n'était probablement qu'un détail, bien qu'au final c'était bien la seule chose qui pouvait me ravir en ce moment même. La magie que je faisais flotté changé d'apparence et d'effet en fonction des émotions que je ressentais, ce qui rendait cette magie naturellement instable. Cette teinte terne est probablement le reflet de mon état de déprime.

Je me relevais brutalement ensuite. Je venais me rendre compte que j'avais complètement oublié Lyria. J'avais un rendez-vous avec elle. La princesse serait très probablement furieuse pour se retard. J'avais ce portrait à commencer , sans compter que je devais discuter de la décoration des lieux plus en détail. Tous ces projets me tenaient à cœur et ce n'était pas ce moment de déprime qui allait changer cela. Enfin, bon les personnes que je craignais de perdre resté mes parents.
Je sortis de ma chambre en verrouillant la porte à clé. J'avançais dans les longs couloirs de la forteresse. La princesse avait déjà probablement envoyer des personnes à ma recherche. Avoir quelques minutes de retard n'était pas un grand problème, mais j'avais largement dépassé la demi-heure. Je ne pouvais pas me permettre d'un telle retard, pour autant, je ne me sentais pas tellement paniquer. Bien qu'au final j'avais espéré que ma journée avec Lyria puisse avoir un effet bénéfique sur mon moral.

Je fus interpellé par un garde, celui-ci me fixait d'un air grave et stoïque.

"Viel Crownoir ! La princesse des ténèbres Lyria s'impatiente de votre retard. Vous devez partir la retrouver, maintenant !"

Je regardai le garde, je l'observai et je répondis simplement.

"Très bien, ne faisons pas attendre la dame plus longtemps..."

Je fus escorté quelques minutes avant de voir Lyria dans les couloirs, visiblement en colère, elle s'était déplacé elle même pour me retrouver. J'allais très probablement essuyé d'une vive critique, d'une menace de mort. Je n'avais pas prévu de parler de mes problèmes avec la princesse, mais j'allais probablement devoir le faire pour donner une explication à tous ceci. Je regardais Lyria, bien que j'avais du mal à la regarder dans les yeux, ce qui pouvait être vu soit comme de la peur ou du manque de respect. Je m'inclinais malgré tout devant Lyria.

"Bonjour Maîtresse, désolé du retard. J'ai eu quelques... soucis qui ont retenus mon attention, dont d'ailleurs je ne peux résoudre. Je vous offre mes plus plates excuses  et ceci ne se reproduira plus."

Ma manière de présenté mes excuses semblaient un peu trop mécanique, montrant le fait que j'avais anticipé la fureur de Lyria, mais trahissant le fait que j'avais des problèmes en amont , bien que mon retard n'était qu'au final un oublie. Il était vrai que j'espérais un peu de clémence de la part de Lyria, mais sans les explications, il y avait aucune raison.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria
Impératrice des Ténèbres
avatar

Copyright : Lyria
Messages : 164
Gemmes d'Esprit : 526
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 21

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Mer 16 Aoû - 7:14

Quelques couloirs plus loin, on entendait très clairement les rugissements d'une Lyria en furie. La dragonne noire arpentait les couloirs d'un pas vif et impérieux. Elle était tellement furieuse que tout son corps était enflammé. Elle renversa bibelots et statues, sans réellement y prêter attention, laissant une traînée de flammes violettes derrière elle. Des bonnes couraient en tout sens pour limiter les dégâts. Quelques résidents tentaient de la calmer, mais Lyria les bousculait. Les plus téméraires valsèrent violemment plusieurs mètres plus loin.

Quand Lyria disparut enfin, gardes et soigneurs vinrent constater les dégâts. La dragonne noire laissait derrière elle un véritable chaos. Un personnel en panique, des statues et bibelots fracassés,  le sol en partie brûlé, quelques blessés légers... c'est pour ça que la Princesse des Ténèbres était aussi redoutée. Ne la mettez jamais dans une fureur noire... ou elle dévastera tout sur son passage.

Le brasier entourant Lyria s'intensifia quand elle le vit enfin. Celui qui osait la faire attendre aussi longtemps. Sans explications, sans prévenir... rien. La dragonne noire savait être tolérante et clémente, mais tout le monde a ses limites. Le rendez-vous était passé depuis longtemps. Lyria vint se planter devant Viel, si prêt que ses flammes le touchaient presque. La dragonne noire le fixait avec intensité, d'un regard perçant qu'on lui connaissait si bien. Elle n'avait pas besoin de parler : sa présence seule était intimidante. Lyria était bien plus grande que n'importe quel résident, de part sa taille imposante...


"Bonjour Maîtresse, désolé du retard. J'ai eu quelques... soucis qui ont retenus mon attention, dont d'ailleurs je ne peux résoudre. Je vous offre mes plus plates excuses  et ceci ne se reproduira plus."


Viel la regardait à peine. Lyria fit un signe de tête nonchalant au garde à côté de lui, devenu très nerveux. Il se retira, visiblement soulagé. La Princesse des Ténèbres prit une voix doucereuse et menaçante.


- Donne-moi UNE SEULE RAISON d'accepter tes excuses. Tu as LE CULOT de me faire attendre durant TOUT CE TEMPS, et tu n'as MÊME PAS eu la présence d'esprit de ME PREVENIR, alors qu'il y a TOUS CES GARDES, et le personnel AUTOUR de toi. J'ose espérer que tu as UNE TRES BONNE EXCUSE. M'obliger à me déplacer EN PERSONNE pour venir te prendre par la peau du cou... alors ? J'attends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Mer 16 Aoû - 9:19

Je n'étais pas en mesure de m'imaginer la frueur de Lyria ni même tous les dégâts qu'elle laissait derrière. Si je m'étais imaginé cela, j'aurais probablement pas oublié le rendez-vous. Enfin, même si cette oublie était explicable, de se remue ménage me rappellera à l'ordre. La princesse devenait même dangereuse rien se déplaçant et cela pour seul but de me retrouver afin de travailler sur le portrait. Il fallait croire que cela lui tenait à coeur ou qu'elle avait horreur des retardataires. D'un autre coté, qui aimait vraiment les retardataires ? Tout au mieux on pouvait les tolérais , mais les aimaient , difficilement.

Je pouvais sentir la nervosité du garde, sans pour autant pouvoir observer son expression du visage qui était caché par son épaisse armure. Cela restait un spectacle à voir malgré tout. De puissant dragons en armure en stresse devant une seule dragonne , certes très puissante et en colère. Je n'avais pas eu besoin de voir tout ceci pour comprendre que la princesse était dangereuse à vrai dire. J'avais déjà eu quelques preuves.

J'observais Lyria, entouré de flamme violette, le sol était en partie brûlé. Je comprenais mieux les dires de Saphira au moment où elle m'avait conseillé des matériaux résistants aux flammes et à l'ombre. Je ne m'étais en revanche pas imaginé que c'était pour ce genre de situation. J'aurais du me souvenir que la princesse pouvait être violente , voir même cruelle quand elle le voulait. Celle-ci c'était rapproché de moi, les flammes me léchaient presque le visage ce qui me forçais de reculer d'un pas , par sécurité. Je ne tenais pas à être dévisager.

J'étais sur et certain que de demander à Lyria de se calmer serait contre-productif. La seule chose qui pouvait la calmer , c'était de bonne explication dans un premier temps. Oui c'était probablement la seule chose.

- Donne-moi UNE SEULE RAISON d'accepter tes excuses. Tu as LE CULOT de me faire attendre durant TOUT CE TEMPS, et tu n'as MÊME PAS eu la présence d'esprit de ME PREVENIR, alors qu'il y a TOUS CES GARDES, et le personnel AUTOUR de toi. J'ose espérer que tu as UNE TRES BONNE EXCUSE. M'obliger à me déplacer EN PERSONNE pour venir te prendre par la peau du cou... alors ? J'attends.

A coté, de tout ce danger que cela provoqué d'être en retard à un rendez-vous avec Lyria, mes problèmes personnels semblaient bien moins important, enfin ça aurait été le cas si il ne s'agissait pas de mes parents. Je mis quelques secondes avant de répondre, j'avais la tête baissé , je cherchais quoi répondre. La meilleur solution était encore de dire la vérité. Je tremblais très légèrement, surement lié au stresse et à mon moral assez bas. Je restais "prêt" encaisser la fureur de Lyria, enfin en quelques sortes, si on admettait que l'on pouvait se préparer à cela.

"Et bien... J'aurais probablement pu arrivé à l'heure si je n'avais pas été préoccupé et stressé par le fait que mes parents soient dans nos cellules. Je veux bien mettre toute la volonté du monde pour vous servir efficacement, mais quand moi-même je suis mentalement pas en forme. Il m'en faut peu pour me perdre dans mes pensées mais si on ajoute cela. Ne voyez pas se retard comme une forme de chantage ou vengeance , je me doute bien que vous ne pouvez pas forcement agir sur mon problème et que vous n'y est pour rien. Mes parents sont des résistants, il y a rien qui puisse être fait à ça. J'imagine si tout ceci est pour vous une "très bonne excuse", mais ça reste la seule raison que j'ai.

Je relevais doucement la tête une fois fini de parler. J'étais dans une situation délicate où encore une fois j'étais soumis à la bonne volonté ou non de Lyria. J'allais devoir m'y habituer de toute façon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria
Impératrice des Ténèbres
avatar

Copyright : Lyria
Messages : 164
Gemmes d'Esprit : 526
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 21

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Mer 16 Aoû - 11:00

Lyria contenait à peine la rage qui bouillonnait en elle. Difficile d'être patiente dans un tel état. Viel n'osait pas la regarder dans les yeux. Lyria nota qu'il tremblait.


"Et bien... J'aurais probablement pu arrivé à l'heure si je n'avais pas été préoccupé et stressé par le fait que mes parents soient dans nos cellules. Je veux bien mettre toute la volonté du monde pour vous servir efficacement, mais quand moi-même je suis mentalement pas en forme. Il m'en faut peu pour me perdre dans mes pensées mais si on ajoute cela. Ne voyez pas se retard comme une forme de chantage ou vengeance , je me doute bien que vous ne pouvez pas forcement agir sur mon problème et que vous n'y est pour rien. Mes parents sont des résistants, il y a rien qui puisse être fait à ça. J'imagine si tout ceci est pour vous une "très bonne excuse", mais ça reste la seule raison que j'ai.


L'imposante dragonne noire le vit relever la tête lentement... sans doute craignait-il la réaction de Lyria. Elle le fixa avec froideur pendant un long moment.


- Humpf. On va dire que c'est "acceptable". Tout le monde a ses problèmes, et ça, je peux le comprendre. En revanche, la prochaine fois, aie au moins la décence d'esprit de me prévenir. Voir d'annuler le rendez-vous, si tu es dans l'incapacité d'y venir. J'ai bien d'autres dragons à fouetter que de te courir après. Garde bien en tête que je ne serais peut-être pas aussi tolérante la prochaine fois. Est-ce que c'est clair ?


Lyria éteignit ses flammes. Toutefois, ses lèvres s'étirèrent en un horrible sourire.



- Pour l'instant, tes parents vont bien. Et s'ils ont un minimum de jugeote, ils se tiendront à carreaux. Le reste dépend d'eux. Autrement, je ne peux rien te garantir. Je ne suis pas toujours là pour surveiller mes gardes, et ce qu'ils font...... Viel. Tu te doutes bien que je ne peux pas libérer des Résistants, n'est-ce pas ? A ton avis, que font des Résistants en liberté sur nos terres, hum ? ... Ils nous tuent. Pour reconquérir leur liberté, sans prendre la peine de nous comprendre ! Non seulement ils nous rejettent pour ce que nous sommes, mais en plus, ils nous tuent ! Chose que je ne peux pas tolérer. Ca, tu peux très bien le comprendre, j'imagine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Mer 16 Aoû - 13:28

Le regard de Lyria était difficile à soutenir et rendait mal alaise. Bien que je pouvais supporter cela.

- Humpf. On va dire que c'est "acceptable". Tout le monde a ses problèmes, et ça, je peux le comprendre. En revanche, la prochaine fois, aie au moins la décence d'esprit de me prévenir. Voir d'annuler le rendez-vous, si tu es dans l'incapacité d'y venir. J'ai bien d'autres dragons à fouetter que de te courir après. Garde bien en tête que je ne serais peut-être pas aussi tolérante la prochaine fois. Est-ce que c'est clair ?

"Et bien , je n'avais prévu ce retard , je ne veux pas annuler ce rendez-vous, cela me fera du bien de travailler... Je comprends que vous n'aimiez pas les retards. Je ferais attention la prochaine fois...

J'observais les flammes de Lyria s'éteindre , je pouvais voir son regard froid, sans la moindre compassion, son rire semblait sans pitié. La princesse parla de mes parents, elle tentait de me faire comprendre que mes parents allaient bien. Ce que je craignais, c'était qu'elle puisse profiter de la situation pour se servir d'eux pour me faire pression.

- Pour l'instant, tes parents vont bien. Et s'ils ont un minimum de jugeote, ils se tiendront à carreaux. Le reste dépend d'eux. Autrement, je ne peux rien te garantir. Je ne suis pas toujours là pour surveiller mes gardes, et ce qu'ils font...... Viel. Tu te doutes bien que je ne peux pas libérer des Résistants, n'est-ce pas ? A ton avis, que font des Résistants en liberté sur nos terres, hum ? ... Ils nous tuent. Pour reconquérir leur liberté, sans prendre la peine de nous comprendre ! Non seulement ils nous rejettent pour ce que nous sommes, mais en plus, ils nous tuent ! Chose que je ne peux pas tolérer. Ca, tu peux très bien le comprendre, j'imagine ?

Comme je m'y attendais, elle ne voulais rien faire pour eux. Je m'en attendais pas plus, mes parents étaient des ennemis de l'empire, personne ne libérerait des ennemis. D'un autre coté, je me voyais mal approuver les propos malgré que je pouvais comprendre la raison.

"Heum... J'imagine... que ce que vous dite reste logique... Je n'apprécie pas les résistants comme vous savez, j'imagine qu'ils ont fait le mauvais choix... Je vous demanderez simplement de ne pas se servir d'eux pour faire pression sur moi... Si vous plais. "

J'aurais nettement préféré que ce rendez-vous avec Lyria se passerait dans la bonne humeur, bien qu'au final rien n'était perdu d'avance. J'allais m'en remettre à partir du moment où je n'apprenais pas la mort de mes parents. J'ajouta ensuite.

"Ecoutez, tant que mes parents sont vivants, je pourrais travaillé aujourd'hui. Je souhaiterais que l'on ne parle pas trop d'eux. Je préférais que ma fin de journée soit plus agréable. Et puis avec l'aide que vous m'avez apporté, ce portrait je vous le dois bien... Sans compter que j'y tenais déjà à coeur à l'origine. Peindre quelqu'un comme vous , bien que sombre , vous avez votre propre beauté, semblable à celle de Cynder, tout ceci est un honneur. Je ne dis pas ça pour avoir de quelconques faveurs, je me fiche des privilèges particuliers, je n'en veux pas. Quand vous serrez prête je vous suis."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria
Impératrice des Ténèbres
avatar

Copyright : Lyria
Messages : 164
Gemmes d'Esprit : 526
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 21

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Mer 16 Aoû - 15:13

Lyria écoutait Viel sans l'interrompre. Un éclair violacé passa dans ses yeux. Pendant un moment, on pourrait penser que Lyria allait exploser. Elle réfléchit à sa requête pendant un moment. Puis son attitude changea. Sa voix se fit plus douce.


- ... J'en ai suffisamment entendu. Du moment que tu as compris, c'est tout ce qui m'importe. Et puisque tu as l'air de vouloir tenir ta parole... eh bien, soit. Je tiendrais la mienne. Aucun mal ne leur sera fait. N'en parlons plus.


L'imposante dragonne noire s'éloignait déjà. Elle lui lança un bref regard par-dessus son épaule.


- Si tu n'y vois pas d'objections, nous partons. Ne perdons pas plus de temps... artiste en herbe.



Quelques instants plus tard, Lyria poussait la porte de la salle du trône. Bien qu'elle soit encore en rénovation, un trône flambant neuf, tout en pierre, reposait déjà en haut des marches, sur le carrelage noir et blanc. Un étendard violacé avait été ajouté juste derrière. Lyria lui lança un regard interrogateur.


- Eh bien, l'artiste... si tu as des suggestions... c'est le moment ou jamais. Dois-je prendre une pose particulière ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Mer 16 Aoû - 21:19

Je pouvais observer Lyria. L'éclair violacé m'avait surpris, c'était probablement du l'orage à l'extérieur. Je pouvais voir la princesse redevenir plus calme , bien j'avais eu l'impression que ma demande avait tendance à déranger la dragonne. Malgré tout celle-ci elle m'avait donné sa parole , c'était le principal.

- ... J'en ai suffisamment entendu. Du moment que tu as compris, c'est tout ce qui m'importe. Et puisque tu as l'air de vouloir tenir ta parole... eh bien, soit. Je tiendrais la mienne. Aucun mal ne leur sera fait. N'en parlons plus.

- Si tu n'y vois pas d'objections, nous partons. Ne perdons pas plus de temps... artiste en herbe.

Je suivais la dragonne sans rien dire, je restais troublé par toute cette situation. Le silence resterait la meilleur chose à faire à l'heure actuel. Tout ce qui comptait c'était que j'allais pouvoir me changer les idées, bien que je sentais malgré tout une certaine tension. La princesse n'était surement pas calmer, je ne pouvais plus me permettre de la décevoir sans prendre de risque. Je n'aimais pas de manière général décevoir qui que ce soit , tout comme j'avais horreur d'être déçus.

Assez rapidement on finissait par arriver à la salle du trône. La salle était en rénovation, comme si le lieu avait été partiellement détruit. Je prenais le temps d'observer les rénovations qui avaient étés faite dans la pièce. Je pouvais voir un nouveau trône en pierre, ainsi que le carrelage noir et blanc. Ce qui retenaitle plus mon attention était l’étendard violet.

- Eh bien, l'artiste... si tu as des suggestions... c'est le moment ou jamais. Dois-je prendre une pose particulière ?

J'avais eu largement le temps de réfléchir à tous cela, j'avais pensé avant de quitter ma chambre à prendre mes notes et quelques croquis qui pourrait probablement me servir. J'avais notamment le croquis de Lyria que j'avais réalisé à la forêt de Phebos, bien qu'il n'aurait que très peu d'utilité puisque celle-ci était allongé.

"Bon très bien Princesse , commençons. L'étendard violet est vraiment intéressant, c'est l'emblème de l'empire? Cela me semble nécessaire de le laisser en tout cas. A cela, il faudrait des symbole, qui caractérise la royauté , ou votre impérialisme. Voir aussi un symbole qui vous caractérise vous.  Quand je parle de symbole, je parle d'objet symbolique , que ça soit une fleure, un sceptre , une représentation animal. Bien évidement une couronne est comprise. Pour la posture, là vous avez plusieurs possibilités. Soit vous êtes installé sur le trône assise, montrant ainsi que c'est votre trône , cela vous donnera un air posé et plus sage je pense. Vous pouvez être debout devant votre trône, donnant un air de grandeur , que vous êtes entrepreneuse , que vous gouvernez activement. D'un autre coté si vous étiez debout devant le trône, on verrait votre grande taille , ce qui rendrez plus intimidante, ce qui en temps de guerre serait mieux je pense. D'ailleurs si ce coté intimidant vous plais, la posture peut être une posture intimidante, à moins que vous préfériez autre chose.
Je me demandais, le cobra royal, c'est un animal qui vous représente bien non? C'est un animal sacré dans certaine culture, sa présence peut faire sens, si ça vous dis. Je ne fais que proposer des choix, mais les décisions vous reviennent entièrement. L'avantage c'est qu'avec vous et votre physique, il y a beaucoup de possibilité , autant en profité. Pour résumé, dite moi tout ce qui est symbolique pour la royauté de l'empire des ténèbres et pour vous même."


Je ressentais une certaine nervosité , une nervosité positive qui me donnait envie de réussir ce tableau, après avoir fait des propositions, je laissais la princesse. Pendant que je parlais je déballais mon matériel , que ça soit peintures toiles pinceaux, crayons et grandes feuilles. Je remuais légèrement la queue et j'étais légèrement plus souriant. C'était bien la toile la plus importante que j'allais réaliser, mais je devais gardé le contrôle, mon impatience pourrait provoqué des catastrophes si n'était pas prudant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria
Impératrice des Ténèbres
avatar

Copyright : Lyria
Messages : 164
Gemmes d'Esprit : 526
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 21

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Jeu 17 Aoû - 10:36

Lyria observait Viel avec un rictus amusé. On aurait dit qu'il était bien plus enthousiaste qu'il ne le laissait paraître... le voilà qui sortait déjà son matériel, débordant de suggestions. La dragonne noire eut un rire nerveux.


- Doucement, très cher... une chose à la fois.


Lyria se rendit près du trône. Elle effleura l'étendard du bout des griffes, avec une certaine précaution. Le tissu de velours était léger, et plutôt résistant.


- Effectivement, c'est le symbole de l'Empire. Quoique... c'est plus un "prototype", pour l'instant. Les tisserands - et moi-même - sommes encore en train de débattre à ce sujet. Je ne suis pas particulièrement attirée par des "motifs complexes", mais... j'ai tendance à penser que des bordures dorés lui donneraient un aspect plus... royal. Sinon, des runes dorées tout autour pourraient aussi bien faire l'affaire.


Elle se tourna de nouveau vers lui.


- Tu te demandes peut-être pourquoi le violet ? Il est vrai que j'aurais pu demander à ce qu'il soit rouge, ou même noir. Cependant, comme cet endroit est sombre, difficile de remarquer un étendard noir. Alors, le rouge... trop tape-à-l'oeil, pour moi. Ce n'est que mon point de vue, mais je trouve que le violet est une couleur plus douce, plus agréable à regarder. Et il ressort plus naturellement, ici.


De la paume de sa patte, la dragonne noire créa de petites flammèches violacés, qui changèrent de forme au fur et à mesure.


- En revanche, choisir un bon symbole n'est pas chose aisée, Viel. Mmmh... un cobra royal... ça pourrait marcher. Toutefois... comme l'Empire est loin d'avoir une image positive... je me demande si quelque chose de plus... sombre, ne serait pas plus accrocheur. Vois-tu, on me voit souvent comme l'incarnation de la mort... une créature tout droit sorti de l'Enfer. En ce sens, il n'y a pas énormément de membres dans l'Empire qui prétendent être différents.


Elle se grattait sa tête écailleuse, l'air songeur.


- Pour l'instant, j'ai retenu quelques idées, toutes aussi intéressantes. Un griffon, symbolise de puissance. Un hydre à trois têtes, ce monstre légendaire qui inspire la crainte. Ou alors, deux faux entrecroisées, symbole de mort. Humpf... je me sens plus attirée par les faux, et pourtant, j'ai un mal de chien à me décider... grrr.


Lyria s'efforça de garder son calme. Ce n'était pas le moment de péter les plombs. La dragonne noire vint se planter devant le trône, jetant de nouveau un regard interrogateur à Viel.


- Pour la posture, que dirais-tu de... ceci ?



Lyria déploya ses ailes en éventail. Elle paraissait immense. Sans être dénuée de beauté. Le poitrail et les ailes saphir mettaient naturellement en valeur les écailles noires, aux reflets d'argent. Légèrement de profil, la dragonne noire laissait voir les courbes parfaites d'un corps long et élancé. Son regard était perçant et intense, si caractéristique d'elle-même. Elle avait légèrement dressé la queue et sa crête violacée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Jeu 17 Aoû - 22:17

- Doucement, très cher... une chose à la fois.

Mon impatience semblait amuser la dragonne. Celle-ci rigolait nerveusement , je me stoppais net et je fais un léger sourire désolé.

"Ohh... oui désolé, je vais trop vite."

J'observais l'étendard violet et Lyria m'expliquait que ce n'était qu'un prototype. Cela était une évidence pour sure. La princesse s'attendait probablement un conseille pour l'aiguillé. Créer un étendard n'était pas vraiment ma spécialité. Il ne suffisait pas de mettre se qui pouvait nous plaire sans réfléchir.

- Effectivement, c'est le symbole de l'Empire. Quoique... c'est plus un "prototype", pour l'instant. Les tisserands - et moi-même - sommes encore en train de débattre à ce sujet. Je ne suis pas particulièrement attirée par des "motifs complexes", mais... j'ai tendance à penser que des bordures dorés lui donneraient un aspect plus... royal. Sinon, des runes dorées tout autour pourraient aussi bien faire l'affaire.

J'observais Lyria créer des flammes violettes et elle les faisaient changer de forme. Je restais silencieux pendant ce temps, j'écoutais la princesse et je réfléchissais. Je me laissais inspiré par les flammes violettes, il y avait des idées à retenir, c'était sûr... Difficile de savoir parfaitement quoi faire en revanche...

- En revanche, choisir un bon symbole n'est pas chose aisée, Viel. Mmmh... un cobra royal... ça pourrait marcher. Toutefois... comme l'Empire est loin d'avoir une image positive... je me demande si quelque chose de plus... sombre, ne serait pas plus accrocheur. Vois-tu, on me voit souvent comme l'incarnation de la mort... une créature tout droit sorti de l'Enfer. En ce sens, il n'y a pas énormément de membres dans l'Empire qui prétendent être différents.

"Je vois. La couleur violette est parfaite, le noir est trop terne et le rouge mal approprié  Le violet ressort très bien. Pour les bordures dorées c'est une bonne idée; Idéalement, il faudrait avoir le symbole avant de se préoccupé de comment l'accompagné. Bien évidement, vu que est l'empire des ténèbres, quelque chose de sombre serait dans la logique. Les ténèbres sont aussi naturellement attirantes et aguicheuses..."

- Pour l'instant, j'ai retenu quelques idées, toutes aussi intéressantes. Un griffon, symbolise de puissance. Un hydre à trois têtes, ce monstre légendaire qui inspire la crainte. Ou alors, deux faux entrecroisées, symbole de mort. Humpf... je me sens plus attirée par les faux, et pourtant, j'ai un mal de chien à me décider... grrr.

"On vous surnomme la "grande faucheuse" il me semble non? On peut facilement prendre l'idée des faux tout en gardant un animal emblématique. Un griffon ne ferait pas assez sombre, une hydre à trois têtes c'est probablement plus envisageable, au même titre qu'un cobra royal. A vous de voir Princesse.

Je laissais Lyria se placer devant le trône et celle-ci m'interrogea.

- Pour la posture, que dirais-tu de... ceci ?

J'observais sa posture en détail, je m'approchais de quelques pas. Cette posture me faisait presque vibrer et me démontrait que la princesse Lyria avait une meilleur posture en restant debout devant le trône. Rien ne semblait à changer dans cette posture, elle semblait parfaite en tout point de vue.

"Cette posture elle est... parfaite, sans la moindre hésitation. C'est exactement ce qu'il nous faut. Je ne pense pas que je puisse l'améliorer d'avantage, elle semble déjà très bien élaborée"

Je prenais note de ce qui été dit afin de ne rien oublier. C'était simplement une question de sûreté à vrai dire. Je réfléchissais et j'ajoutais.

"Je pourrais à coté de vous dessiner une faux si cela vous tente. Derrière vous le trône. Sur votre tête une couronne , reste à définir la couronne. Aussi, peut-être que vous voudriez porté une amulette ou un bibelot, quelque chose qui vous tiendrez à coeur."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria
Impératrice des Ténèbres
avatar

Copyright : Lyria
Messages : 164
Gemmes d'Esprit : 526
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 21

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Ven 18 Aoû - 10:33

Tandis que Lyria continuait de réfléchir à des idées concernant l'étendard, ses flammes continuaient de changer, illustrant ses pensées de façon imagée. La dragonne noire avait l'air de ne jamais s'en lasser. Aussi loin qu'elle se souvienne, elle avait toujours appréciée ce type de magie. La quantité de choses qu'on peut faire avec juste un élément est impressionnante...


"Je vois. La couleur violette est parfaite, le noir est trop terne et le rouge mal approprié  Le violet ressort très bien. Pour les bordures dorées c'est une bonne idée; Idéalement, il faudrait avoir le symbole avant de se préoccupé de comment l'accompagné. Bien évidement, vu que est l'empire des ténèbres, quelque chose de sombre serait dans la logique. Les ténèbres sont aussi naturellement attirantes et aguicheuses..."
- Il est vrai que la précipitation est mauvaise conseillère. Néanmoins, mes tisserands n'ont pas une nature très... patiente. Vois-tu, les tissus sont presque en rupture de stock. Ils doivent donc réserver les marchandises en avance pour avoir ce dont ils auront besoin. Raison de plus pour planifier en avance... sinon la plupart des idées concernant l'étendard tomberont à l'eau...


Lyria aborda ensuite la question du symbole. L'imposante dragonne noire ne put contenir un rire narquois à la question de Viel.


"On vous surnomme la "grande faucheuse" il me semble non? On peut facilement prendre l'idée des faux tout en gardant un animal emblématique. Un griffon ne ferait pas assez sombre, une hydre à trois têtes c'est probablement plus envisageable, au même titre qu'un cobra royal. A vous de voir Princesse.
- En effet. Huhuhu... ce surnom vient des Résistants. Si tu savais tous les surnoms qu'ils m'ont donné... la Princesse des Ténèbres, Beetlejuice, Cerbera, la Sorcière de la Mort... il y en a tellement. Dernièrement, ils m'ont appelé... la Reine du Sang, mmhmmhmmhmm... accrocheur, n'est-ce pas ? ... Bref. Pour le symbole, je crois que je sais. Voyons...


Les flammes prirent la forme d'un hydre à trois têtes. Debout sur ses pattes arrières, l'air menaçant, il brandissait une faux d'une patte, comme s'il voulait trancher la tête de quelqu'un. Lyria souriait de toutes ses dents pointues. A faire froid dans le dos.


- Oui, je crois que je vais le garder. Les Résistants y reconnaîtront à la fois l'Empire et... une certaine personne, mmhmmhmmhmm.


Lorsque la Princesse des Ténèbres prit une pose devant le trône, elle s'efforça de ne pas trop bouger. Elle se contenta de suivre Viel des yeux.


"Cette posture elle est... parfaite, sans la moindre hésitation. C'est exactement ce qu'il nous faut. Je ne pense pas que je puisse l'améliorer d'avantage, elle semble déjà très bien élaborée"


Lyria se contenta d'hocher la tête, un peu surprise. A vrai dire, elle avait prise cette pose au feeling... sans vraiment y réfléchir. Disons qu'elle agissait comme elle le sentait, en somme. Viel poursuivit.


"Je pourrais à coté de vous dessiner une faux si cela vous tente. Derrière vous le trône. Sur votre tête une couronne , reste à définir la couronne. Aussi, peut-être que vous voudriez porté une amulette ou un bibelot, quelque chose qui vous tiendrez à coeur."
- D'ordinaire, je ne suis pas trop accessoire. Mais l'idée de la faux me plaît. Pourquoi ne pas la tenir à la façon d'un sceptre ? ... Hum... la couronne, je ne pense pas. Observe la disposition de mes cornes... ne trouve-tu pas qu'elles ornent ma tête comme une véritable couronne ? Une couronne... qui ne manque pas de piquants, mmhmmhmm...


Un coup de tonnerre. Lyria tourna la tête. Il faisait de plus en plus sombre. Sans doute à cause d'un nuage noire passant. Les bougies perçaient à peine l'obscurité qui s'installait lentement. Lyria "alluma" son cristal et ses runes. La petite lueur violacée brillait dans la pénombre, tandis que les runes vertes éclairaient doucement le corps de Lyria. Elle afficha un sourire d'excuse.


- Je peux voir dans le noir sans problème, mais j'ignore si c'est ton cas. De toute manière, je vais demander à mettre un autre éclairage. C'est à peine si ses bougies éclairent la pièce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Ven 18 Aoû - 17:24

J'écoutais Lyria parlait des problèmes de rupture de stock de tissu. Ce problème était de taille et la guerre n’arrangeait pas les choses. Toute fois, je pouvais tenté de proposer quelque chose.

- Il est vrai que la précipitation est mauvaise conseillère. Néanmoins, mes tisserands n'ont pas une nature très... patiente. Vois-tu, les tissus sont presque en rupture de stock. Ils doivent donc réserver les marchandises en avance pour avoir ce dont ils auront besoin. Raison de plus pour planifier en avance... sinon la plupart des idées concernant l'étendard tomberont à l'eau...

"Je connais personnellement un fabriquant de tissu. Il réside dans le monde des artisans. Il pourrait probablement nous aider... si celui-ci n'a pas rejoint les résistants, encore. Hum je pourrais toujours passer le voir pour m'assurer de ça"

J'avais dis "encore" en pensant à mes parents qui avait rejoint la résistance bien évidement. J'aurais peut-être dû m'assurer de ce point de détail car je ne souhaitais pas avoir une autre de mes connaissances terminer en prison. Au fond, je savais que la résistance était un choix mauvais, mais quand même. La Princesse me cita ensuite tous les surnoms que les résistances lui donnaient.

"Ils ne manquent pas d'imagination, mais leurs surnoms sont quand même assez flatteur je trouve. Je me souviens dans le passé d'avoir publié un livre où j'ai surnommé Ember "la grosse truie d'amour". Après étrangement j'ai eu des problèmes avec les autorités de la ville et je me suis fais censuré. Bon j'avoue, c'était pas très original , pas très fin, j'étais encore jeune. Du coup j'ai du présenté mes excuses en personne à Ember et tout ça... Mais au moins je trouvais des surnoms humiliants, pas des surnoms qui flattent... "

Je repensais un bref instant au passé, nostalgique. J'observais les formes que prenait les flammes de Lyria. Elle semblait avoir fait son choix, j'observais son sourire carnassier de Lyria.

- Oui, je crois que je vais le garder. Les Résistants y reconnaîtront à la fois l'Empire et... une certaine personne, mmhmmhmmhmm.

Je me contentai de faire un simple sourire et je répondis à cela tout en notant

"Dans ce cas c'est parfait. Je note."

Nous avions les symboles ainsi que la pose à prendre. Tout ce petit projet avançait bien tout compte fait. En revanche la princesse préférait se passait d'une couronne. Soit, je pouvais comprendre son désire, mais cela me semblait malgré tout assez important. Enfin, bien sûr on pourrait très bien faire sans... J'observais la disposition des cornes, je comprenais ce qu'elle voulait. Elle pensait que ces cornes suffirait pour faire une couronne, ou qu'elle ressemblait à une véritable couronne.

- D'ordinaire, je ne suis pas trop accessoire. Mais l'idée de la faux me plaît. Pourquoi ne pas la tenir à la façon d'un sceptre ? ... Hum... la couronne, je ne pense pas. Observe la disposition de mes cornes... ne trouve-tu pas qu'elles ornent ma tête comme une véritable couronne ? Une couronne... qui ne manque pas de piquants, mmhmmhmm...


"La faux tenue comme un sceptre, oui c'est tout à fait possible. Pour la couronne, cela me semblait un peu trop significatif pour ne pas la mettre. Bien sur vos couronnes forment une couronne impressionnante mais vous êtes vraiment sûr que l'on peut se passer d'une vrai couronne ? Enfin si c'est que vous voulez soit."

Un coup de tonnerre détourna notre attention, la pièce s'assombri sans que je ne comprenne pas vraiment la raison. J'observais le cristal et les runes de Lyria s'allumer, je réfléchissais un instant, les yeux grand ouvert. Je secouais la tête un bref instant quand j'entendis Lyria me parler.

- Je peux voir dans le noir sans problème, mais j'ignore si c'est ton cas. De toute manière, je vais demander à mettre un autre éclairage. C'est à peine si ses bougies éclairent la pièce...

"Oui, je vois très bien dans le noir, bien que ma perception des couleurs est légèrement différente dans l'obscurité. En parlant d'éclairage , j'avais quelques idées. Aussi...cette amulette et les runes qui s'illumine, je pourrais peut-être ajouter sur le portrait. "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria
Impératrice des Ténèbres
avatar

Copyright : Lyria
Messages : 164
Gemmes d'Esprit : 526
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 21

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Sam 19 Aoû - 4:36

"Je connais personnellement un fabriquant de tissu. Il réside dans le monde des artisans. Il pourrait probablement nous aider... si celui-ci n'a pas rejoint les résistants, encore. Hum je pourrais toujours passer le voir pour m'assurer de ça"
- Passer le voir... si je comprends bien, tu voudrais t'y rendre seul. Si tu peux le trouver, va. Mais sois prudent. Peu de membres de l'Empire se déplacent seul. J'ai beau méprisé les Résistants au plus haut point, je ne pense pas qu'ils soient aussi stupides qu'ils en ont l'air. On n'est jamais à l'abri d'une attaque... ou d'une embuscade......... J'ai tendance à être protectrice, c'est vrai, mais je ferais une bien piètre Reine... si je perdais mes sujets... et que je ne les prévienne pas du danger qu'ils encourent avant leur départ. Comprends-tu ?


Les surnoms que les Résistants donnaient à la dragonne noire avait l'air d'étonner Viel. D'ordinaire, Lyria aurait été folle de rage à la mention du nom d'Ember. Après tout, c'est bien cette garce qui l'a bannie des terres d'Avalar... alors que Lyria y habitait encore. Toutefois, la dragonne noire fut prit d'un fou rire en entendant Ember s'être fait qualifier ainsi. L'image qu'elle avait d'elle n'était pas mieux. La Princesse des Ténèbres afficha un sourire espiègle, les yeux pétillants de malice.


- Des surnoms flatteurs, oui... pour une fois qu'ils sont bons à quelque chose, ces Résistants. Hormis pleurer sur leur sort, comme de gros bébés, ou de se battre pour une cause déjà perdue... huhuhuhu. "Grosse truie d'amour"... tu étais tout de même inspiré, à ce que je vois. Hum. Alors, d'après ce qu'on m'a dit sur Ember, elle cherche un peu la merde, aussi. Arrogante. Prétentieuse. Aucun respect pour personne. Dire que c'est la princesse de Warfang... le jour où elle sera Reine... je ne donne pas chair de la peau des habitants, mmhmmhmmhmm. Enfin, tu arrives à nous égaler, en matière de surnoms humiliants. L'Empire ne se gêne pas pour ce qui est d'insulter gratuitement. "Sac à merde", "bonbon périmé", "vieille chauve-souris grincheuse", "la pétasse à ordures", "grosse flasque pleine de pus"... mmmhmmmhmmmhmmm... ça me donne une idée. Un de ces jours, je vais organiser un concours de gros mots. On aura sûrement des pépites...


Vient par la suite la question de la couronne et de la faux. Lyria remuait la queue, sceptique.



- Hum... eh bien, soit. Je ne porte jamais de couronne, d'ordinaire, mais je ferais exception pour le portrait, puisque c'est si important. Oh, je connais la valeur symbolique de cet objet, n'en doute pas. Je n'ai simplement pas besoin d'en porter une en permanence - comme une certaine Ember - pour affirmer ma royauté. Tu vois la rune sur ma poitrine ? Elle est connue pour être le symbole royal. Un simple coup d'oeil suffit aux autres pour reconnaître cette rune, et donc moi-même, l'Impératrice. Quoi qu'il en soit, tu sembles penser que je pourrais avoir autre chose que ma "couronne épineuse" ? Dans ce cas, quelle genre de couronne me verrais-tu porter ? Simple, complexe ? Petite, fine ?


Lors du coup de tonnerre, Viel regarda cristal et runes s'illuminer, comme s'ils avaient une volonté propre. Lyria parlait de mettre un autre type d'éclairage. Elle repensait à cette forêt de cristaux bleus géants, autour de la forteresse. Peut-être en les ensorcelant, ils pourraient capturer et convertir les éclairs réguliers en énergie renouvelable... un seul éclair est déjà puissant, alors plusieurs... cela devrait suffire largement pour éclaire la forteresse toute entière. Le rictus de Lyria s'élargit. Pourquoi Viel faisait cette tête ? Ces yeux grands ouverts...


"Oui, je vois très bien dans le noir, bien que ma perception des couleurs est légèrement différente dans l'obscurité. En parlant d'éclairage , j'avais quelques idées. Aussi...cette amulette et les runes qui s'illumine, je pourrais peut-être ajouter sur le portrait. "
- Des idées ? De quel genre, hum ? ... Pour le portrait, fais donc. Ca pourrait être un plus. Huhuhuhu... désolée, c'est nerveux. Je me disais juste que... mes pouvoirs "particuliers" t'étonnent encore ? Tu m'as bien vu en feu, tout à l'heure, et tu n'as rien dit...


Lyria haussa les paupières, l'air amusée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Sam 19 Aoû - 14:02

Lyria me demandait d'être prudent, celle-ci craignant le fait de m'éloigner trop loin des terres de l'empire.

- Passer le voir... si je comprends bien, tu voudrais t'y rendre seul. Si tu peux le trouver, va. Mais sois prudent. Peu de membres de l'Empire se déplacent seul. J'ai beau méprisé les Résistants au plus haut point, je ne pense pas qu'ils soient aussi stupides qu'ils en ont l'air. On n'est jamais à l'abri d'une attaque... ou d'une embuscade......... J'ai tendance à être protectrice, c'est vrai, mais je ferais une bien piètre Reine... si je perdais mes sujets... et que je ne les prévienne pas du danger qu'ils encourent avant leur départ. Comprends-tu ?

"Oh, après bien sûr je ne suis pas contre l'idée de me faire accompagner, mais je ne souhaitais pas vous déranger pour ça, votre présence ou celle de garde ne réduira pas les chances d'une attaque au contraire, mais c'est sur que si je me faisais attaquer en étant seul ça risquerait d'être plus compliqué. Surtout que si la personne que je vais voir fait parti de la résistance celle-ci pourrait être tenté de me piéger. Tout compte fait je devrais mieux être accompagné, je suis un peut être un peu trop insouciant de nature pour ne pas me risquer dans un piège."

J'avais finalement changé d'avis, se déplacer seul n'était pas forcement une bonne idée tout compte fait. Ma foi je voyais mal Lyria m'occuper juste pour une histoire de tissu , mais elle pourrait surement mobiliser des gardes au minimum.

La princesse semblait rire du surnom que j'avais donné à Ember par le passé. Sans grande surprise elle détestait Ember et m'expliqua plus en détail les raisons à tous ceci. J'observais le regard malicieux ainsi que son sourire, visiblement cela caché un peu de haine , enfin j'en avais l'impression.

- Des surnoms flatteurs, oui... pour une fois qu'ils sont bons à quelque chose, ces Résistants. Hormis pleurer sur leur sort, comme de gros bébés, ou de se battre pour une cause déjà perdue... huhuhuhu. "Grosse truie d'amour"... tu étais tout de même inspiré, à ce que je vois. Hum. Alors, d'après ce qu'on m'a dit sur Ember, elle cherche un peu la merde, aussi. Arrogante. Prétentieuse. Aucun respect pour personne. Dire que c'est la princesse de Warfang... le jour où elle sera Reine... je ne donne pas chair de la peau des habitants, mmhmmhmmhmm. Enfin, tu arrives à nous égaler, en matière de surnoms humiliants. L'Empire ne se gêne pas pour ce qui est d'insulter gratuitement. "Sac à merde", "bonbon périmé", "vieille chauve-souris grincheuse", "la pétasse à ordures", "grosse flasque pleine de pus"... mmmhmmmhmmmhmmm... ça me donne une idée. Un de ces jours, je vais organiser un concours de gros mots. On aura sûrement des pépites...

"Woaw, vous semblez vraiment haïr Ember. Le surnom que j'ai donné à Ember, c'était plus l'humour , je n'avais pas de haine farouche envers elle. Les surnoms que vous donner sont violents pour la plupart et charger de haine bien que je peux comprendre les raisons et je ne juge pas. Personnellement je suis plus enclin à relativiser les choses plutôt que prendre tout et n'importe quoi au sérieux. De se fait, les attaques et critiques que l'on pourrait me faire m’atteignent moins. "

Je ne souhaitais faire aucun jugement sur le comportement de Lyria, car toute cette histoire avec Ember n'était pas simple. Je ne prétendais pas non plus pouvoir empêcher qui que ce soit de haïr son prochain.

- Hum... eh bien, soit. Je ne porte jamais de couronne, d'ordinaire, mais je ferais exception pour le portrait, puisque c'est si important. Oh, je connais la valeur symbolique de cet objet, n'en doute pas. Je n'ai simplement pas besoin d'en porter une en permanence - comme une certaine Ember - pour affirmer ma royauté. Tu vois la rune sur ma poitrine ? Elle est connue pour être le symbole royal. Un simple coup d'oeil suffit aux autres pour reconnaître cette rune, et donc moi-même, l'Impératrice. Quoi qu'il en soit, tu sembles penser que je pourrais avoir autre chose que ma "couronne épineuse" ? Dans ce cas, quelle genre de couronne me verrais-tu porter ? Simple, complexe ? Petite, fine ?

J'hésitais un bref instant... Je continuais à penser que la couronne serait probablement mieux, même elle n'était pas mise en avant. J'observais la rune sur la poitrine de Lyria bien que j'ignorais de quel nature était la rune en question.

"Une couronne fine je pense que ça serait mieux, comme ça elle ne sera pas trop mise en avant. On pourrait la sertir d'une améthyste, inutile de la complexifié trop, bien que quelque chose de trop simple serait mal adapté."

Le peu de lumière me donnait une impression que le lieu était plus apaisant. La dragonne me posa plusieurs questions à la suite bien que celle où elle se demandait pourquoi je m'étonnais encore de ses pouvoirs me mettait légèrement mal alaise sans que je sache pourquoi.

- Des idées ? De quel genre, hum ? ... Pour le portrait, fais donc. Ca pourrait être un plus. Huhuhuhu... désolée, c'est nerveux. Je me disais juste que... mes pouvoirs "particuliers" t'étonnent encore ? Tu m'as bien vu en feu, tout à l'heure, et tu n'as rien dit...

"Je me disais que des cristaux lumineux serait plus fiable que des torches. Je pensais à des cristaux magiques qui s'allumeraient quand quelqu'un qui passe à coté. Cela peut permettre de trahir la présence d'intrus par exemple. J'ignore à l'heure actuel comment alimenter les cristaux, mais j'imagine que les moyens ne manque pas. Pour ce qui est de vos pouvoirs heum... je ne suis pas sûre de bien comprendre la question..."

Bien qu'en vérité, la question n'était pas difficile à comprendre, elle voulait simplement une réponse à cette air étonné.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria
Impératrice des Ténèbres
avatar

Copyright : Lyria
Messages : 164
Gemmes d'Esprit : 526
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 21

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Sam 19 Aoû - 15:58

Lyria acquiesça d'un signe de tête. Viel acceptait d'être accompagnée, tout compte fait. Mieux valait être accompagné, par les temps qui courent. On ne le répète jamais assez.


- Entendu. Le jour où tu voudras partir, préviens-moi. Je te donnerais une petite escorte. Comme tu t'en doutes, un groupe trop important attirerait l'attention sur toi. Ce sera soit des gardes, soit des membres de l'Empire. On verra selon leur disponibilité le jour J.


Viel s'étonnait de la profonde haine de Lyria envers Ember. Pourtant, Lyria était loin d'être la seule.


"Woaw, vous semblez vraiment haïr Ember. Le surnom que j'ai donné à Ember, c'était plus l'humour , je n'avais pas de haine farouche envers elle. Les surnoms que vous donner sont violents pour la plupart et charger de haine bien que je peux comprendre les raisons et je ne juge pas. Personnellement je suis plus enclin à relativiser les choses plutôt que prendre tout et n'importe quoi au sérieux. De se fait, les attaques et critiques que l'on pourrait me faire m’atteignent moins. "
- Je vois. Quoi de plus normal. Trop s'exposer est loin d'être une bonne option. Sauf si tu tiens absolument à tout te prendre en pleine figure... huhuhuhu. En ce qui concerne cette merveille d'Ember... j'ai toutes mes raisons de la hair. D'ailleurs, tu remarqueras bien vite que personne ne l'aime, ici. Pas seulement parce que c'est une Résistante. Disons qu'une personne de mon entourage m'a dit un jour qu'un chef doit savoir se faire aimer de son peuple... s'il veut le rester longtemps. Et comme c'est loin d'être le cas de cette saloperie... mmmhmmhmmhmm...


Lyria avait un sourire à glacer le sang. Pourquoi la Princesse des Ténèbres devrait se salir les pattes... si le peuple se retournait contre Ember de son plein gré ? Ou alors... suffirait de trouver un moyen pour les pousser à le faire... huhuhuhu. Lyria adorerait assister à ce spectacle. Voir de ses propres yeux Ember lynchée par son propre peuple... quel jour béni, ce serait. Quelle douce vengeance, ça serait. Lyria et Viel réfléchirent à la future couronne du portrait, qui ornerait la dragonne noire.


"Une couronne fine je pense que ça serait mieux, comme ça elle ne sera pas trop mise en avant. On pourrait la sertir d'une améthyste, inutile de la complexifié trop, bien que quelque chose de trop simple serait mal adapté."
- Très bien. Pourquoi pas une couronne d'argent, dans ce cas ? Elle ressortirait un peu sur mes écailles noires, sans être omniprésente, puisqu'elle sera fine. Le motif... des dragons portant l'améthyste, comme s'ils la vénéraient... est-ce que ça irait... ?


Ils abordèrent ensuite l'éclairage défectueux. Lyria était visiblement intéressée par la proposition de Viel.


- Des cristaux lumineux ? Oui, c'est sûrement possible. Avec l'orage qui tombe en permanence ici, on pourrait utiliser certains cristaux pour attirer des éclairs à l'intérieur... et les convertir en énergie. Energie qu'on pourrait stocker quelque part, en cas de besoin. Et qui alimenterait les fameux cristaux lumineux. Enfin, ça ne sera pas simple. Il faudrait déjà mettre au point le sortilège sur les cristaux en question, et les tester... réfléchir à la disposition du système et sa mécanique... jouer avec la foudre n'est pas sans danger.


Le ton de la dragonne noire devint plus grave à propos de ses pouvoirs.


- Tu as vu une partie de mes aptitudes dans la Forêt de Phobos. J'ai pensé tout naturellement qu'un "petit tour de passe-passe" de ce genre... ne devrait plus trop te surprendre. Sauf que ça m'en a tout l'air, à en juger par ton expression... je comprends que ça soit gênant. Tu n'es pas le seul, dans ce cas.


Lyria se fit un peu plus distante, mal à l'aise. Non, elle ne pouvait pas en parler ainsi en public. Moins de membres seront en courant, mieux ce sera. Elle craignait toujours que quelqu'un découvre l'existence de Nessie... la dragonne noire deviendrait alors source de convoitises... puisque des dragons seraient tout à fait capables de vouloir utiliser Lyria comme arme de guerre. Une arme de chaos et de destruction... enfin, en bien pire que ça ne l'est actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Dim 20 Aoû - 11:32

La princesse me demanda de prévenir le jour où je voudrais partir. Je me contentais acquiescer la demande de Lyria. Ce que je trouvais plus glaçant c'était cette haine envers Ember, il ne fallait définitivement pas être ennemi avec la princesse, au risque d'avoir sa rancœur nous poursuivre avec hargne. Je pouvais observer le sourire glaçant de la dragonne comme si celle-ci songer à toutes les atrocités qu'elles pouvaient faire subir à cette Ember. A la base je m'étais contenté de donner le surnom que j'avais donné à cette chère dragonne rose par le passé, pas à déverser de la haine gratuitement. Enfin bon, j'avais tendance à un peu trop oublier le fait que ce monde était en guerre et maintenant que j'avais rejoint l'empire, cette Ember était désormais une ennemi. Au final je me rendais compte à quel point je préférais me tenir à distance de la guerre, mais que quoi que je faisais cette guerre me rattraperait toujours. Tôt ou tard, que je le voulais ou non, j'allais être contraint d'agir je craignais.

Lyria me parla ensuite de la couronne et de la forme que celle-ci pourrait avoir. J'écoutais et je pris un papier et un crayon afin de m'imager les idées proposaient.

- Très bien. Pourquoi pas une couronne d'argent, dans ce cas ? Elle ressortirait un peu sur mes écailles noires, sans être omniprésente, puisqu'elle sera fine. Le motif... des dragons portant l'améthyste, comme s'ils la vénéraient... est-ce que ça irait... ?

Assez rapidement j'avais réalisé quelques croquis de la couronne et j'avais dessiné séparer le motif des dragons pourtant l'améthyste. Les deux dragons étaient sur leurs dressés pattes postérieurs et tenaient du bouts de leurs pattes antérieurs le fameux l'améthyste. Celui-ci était levé en hauteur comme si celui-ci était sur un piédestal. Pour la couronne, celle-ci était fine au point qu'elle ne cacherait pas la parure de corne de la princesse. Je montrais ensuite le dessin ensuite.

"Je vous proposerez comme ceci dans ce cas. L'améthyste sera au centre avec les dragons. Je pense que cela rendra très bien. A voir si ça vous convient."

Pour les cristaux, je n'avais pas assez de connaissance pour vraiment donner des conseilles approfondit, mais l'idée se servir de l'orage pouvait être bonne si bien utilisé.

- Des cristaux lumineux ? Oui, c'est sûrement possible. Avec l'orage qui tombe en permanence ici, on pourrait utiliser certains cristaux pour attirer des éclairs à l'intérieur... et les convertir en énergie. Energie qu'on pourrait stocker quelque part, en cas de besoin. Et qui alimenterait les fameux cristaux lumineux. Enfin, ça ne sera pas simple. Il faudrait déjà mettre au point le sortilège sur les cristaux en question, et les tester... réfléchir à la disposition du système et sa mécanique... jouer avec la foudre n'est pas sans danger.

"Oui je vois, surtout si les cristaux s'allument que quand ils détectent une présence dans les environs, ça rendra la chose encore plus difficile j'imagine. Je ne m'y connais pas assez malheureusement pour pouvoir vraiment aider d'avantage."

Mon absence de réponse au sujet de on étonnement semblait déranger la princesse.

- Tu as vu une partie de mes aptitudes dans la Forêt de Phobos. J'ai pensé tout naturellement qu'un "petit tour de passe-passe" de ce genre... ne devrait plus trop te surprendre. Sauf que ça m'en a tout l'air, à en juger par ton expression... je comprends que ça soit gênant. Tu n'es pas le seul, dans ce cas.


J'hésitais un bref instant avant de répondre calmement.

"Oh... Je n'est rien contre vos pouvoirs. Ni contre ceux que j'ai vu à la forêt ni ce que je viens de voir. J'ai seulement été surpris de l'effet visuelle rien de plus. Rien de très impressionnant en soit si on oubliait le fait que l'on est entrain de discuter pour réalisé un portrait de vous. Vous êtes déjà impressionnante par votre carrure , mais dans la pénombre avec des runes vertes qui brille sur votre corps ça renforce la chose. Pour ce que j'ai vu à la forêt... j'ai vraiment eu une surprise. Ce n'est pas que j'ai eu peur de la personne qui a détruit ce démon, si je venais à la revoir je suis certain qu'une discutions intéressante pourrait avoir lieu, mais ce n'est pas le sujet. Je pense que votre colère est plus à craindre que les pouvoirs que vous utilisez. Je me trompe peut-être après, mais pour avoir vu une très bref partie de vos pouvoirs et de votre colère, pour l'instant je crains d'avantage votre colère, car au final elle peut parfaitement alimenté vos pouvoirs."

J'avais compris que Lyria et que sa seconde moitié étaient bien deux personnalité différente.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria
Impératrice des Ténèbres
avatar

Copyright : Lyria
Messages : 164
Gemmes d'Esprit : 526
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 21

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Dim 20 Aoû - 13:40

"Je vous proposerez comme ceci dans ce cas. L'améthyste sera au centre avec les dragons. Je pense que cela rendra très bien. A voir si ça vous convient."


Lyria détailla le croquis du regard. Assez habile... des traits fins pour les contours... et il y avait un début d'ombrage par endroit, avec des traits plus marqués... Viel devait pratiquer l'art depuis longtemps, à en juger par l'aisance des coups de crayon. La dragonne noire approuva d'un signe de tête.


- Parfait. C'est exactement ce que je voulais.


Du moins, ils auraient continué si le coup de tonnerre ne les avait pas interrompu. La discussion dériva sur des cristaux lumineux en guise d'éclairage.


"Oui je vois, surtout si les cristaux s'allument que quand ils détectent une présence dans les environs, ça rendra la chose encore plus difficile j'imagine. Je ne m'y connais pas assez malheureusement pour pouvoir vraiment aider d'avantage."
- Tu me rends déjà un fier service par tes suggestions, Viel. Je ne l'oublierais pas. Pour le reste, je me débrouillerais pour le mettre en application en temps et en heure.


Une lueur énigmatique dansait dans ses yeux. Lyria finirait bien par trouver un moyen. Quelqu'un qui la renseignera. Que ce soit de façon normale, ou brutale, voire illégale... mmhmmhmmhmm. Visiblement, c'était "l'image de Lyria" qui l'avait surpris. L'effet visuel... il est vrai que la carrure de Lyria ne lui donne pas une allure des plus rassurantes, déjà de base. Alors, si on ajoute ses pouvoirs, ou des runes pareilles... les Résistants se seraient probablement enfuis en hurlant comme des chochottes. Viel rappelait à la dragonne noire les propos de Saphira.


Saphira a écrit:
"Ces pouvoirs qui ont failli te tuer en même temps que nous, ce sont tes peurs, ton chagrin ou ta colère qui les nourris. Ils ont profité que tu te croyait abandonnée pour prendre le dessus mais a présent tu est toi même pour le moment, tu sais que tu n'est pas abandonnée."



- Ma foi, c'est compréhensible. Bien que je ne fasse pas de mal à mes sujets, il y a un fond de vérité, dans tes paroles. Je te dirais simplement que contrôler ses pouvoirs est une chose, mais la colère, la haine, un désir de vengeance... c'est tout autre. Comme un poison qui te ronge lentement de l'intérieur. Essaie de vivre avec des monstres... sans devenir toi-même un monstre.


Pendant un bref instant, les yeux de Lyria brillèrent d'un éclat violacé. La Princesse des Ténèbres détourna les yeux. Il ne se passe jamais un jour... sans qu'elle n'inspire la crainte. Jamais. Décidément, elle était faite pour ça. Même sans le vouloir, Lyria fait peur. Néanmoins, elle espérait au fond que ça ne soit pas le cas de ce qu'elle aime. Cynder, Malicia, Saphira... Lyria ne s'en remettrais pas de sitôt si elle l'apprenait. Peut-être finirait-elle par perdre définitivement la raison. Elle reprit sa pose, l'air autoritaire.


- Si tu es prêt, nous reprenons. Pendant que j'y pense... sois-tu être payé pour tes services, Viel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Dim 20 Aoû - 22:55

Visiblement mon croquis semblait avoir convaincu la princesse. C'était le principal à vrai dire. J'étais plutôt convaincu par ce que je lui proposais à vrai dire. Maintenant que j'étais sûr pour cette couronne je commençais à avoir assez d'information pour avoir une idée de quoi ressembleraient le portrait. Mes suggestions avaient aussi intéressé la princesse, au final tout se passait bien.

- Tu me rends déjà un fier service par tes suggestions, Viel. Je ne l'oublierais pas. Pour le reste, je me débrouillerais pour le mettre en application en temps et en heure.


"Ravis que mes suggestions vous sois utile."

Je préférais resté simple et ne pas trop en rajouter. Pendant un bref instant nous discutions des pouvoirs et des émotions. Tout ceci n'était pas très simple et seul des experts pourraient comprendre en détail toutes ces subtilités. J'avais toute fois rassuré Lyria sur la réaction que j'avais affiché.

- Ma foi, c'est compréhensible. Bien que je ne fasse pas de mal à mes sujets, il y a un fond de vérité, dans tes paroles. Je te dirais simplement que contrôler ses pouvoirs est une chose, mais la colère, la haine, un désir de vengeance... c'est tout autre. Comme un poison qui te ronge lentement de l'intérieur. Essaie de vivre avec des monstres... sans devenir toi-même un monstre.

"C'est différent de contrôler ses pouvoirs et ces émotions surement oui, mais l'un impact l'autre très souvent je remarque"

Je créa dans ma patte une sphère d'énergie, celle-ci était lumineuse bien que cette lumière était assez vacillante et avait un coté assez terne et fébrile. Cette lumière semblait pouvoir s'éteindre à tous moment tout comme elle pouvait être aussi bien renforcé pour devenir plus brillante.  Je lançais cette sphère en l'air à plusieurs a faible force pour la rattraper avec ma patte à chaque fois. J'ajoutais à cela.

"Il y a quelques années appris un sort qui est étroitement lié à mes émotions pour le coup, au point qu'il a des effets complètement différent selon mon état d'esprit. Il peut se matérialisé sous forme par moment et sa lumière brille plus ou moins selon mon humeur et mes émotions, elle peut devenir ténèbres si je suis de mauvaise humeur.  Principalement je m'en sers pour évacué les émotions négatives. Le problème c'est que j'ai jamais pris le temps de perfectionner cette magie, elle n'est pas toujours très simple à contrôler et peut parfois se manifester sans que je le désire vraiment. La chose commune qui à tous ce que je viens de dire c'est que la volonté joue un rôle pilier , sans sa tous s'écroule. Sans volonté les émotions seront très souvent fébrile , le contrôle des pouvoirs sera assez catastrophique. Bien sûr une minimum d'auto-discipline est le bienvenu pour aider à tous ça. La colère, la haine et la vengeance ça se canalise, ce n'est pas toujours facile. Certain préfère canalisé ça en se défoulant, d'autres préfèrent faire ça dans le calme. Cela dépend des personnalités de chacun. Mais assez parlé ce n'est pas que tout ça me dérange au contraire, vous ne m'avez pas fait venir ici pour parler de toutes ces choses.."

Je conclus avec un simple sourire. J'avais beaucoup parlé, mais au final il fallait continué le travail. Avec tous ceci j'avais perdu le fils et je ne savais plus où j'en étais. Heureusement que j'avais pris des notes car je pourrais rapidement me perdre. Lyria me demanda si je souhaitais être payer pour mes services.

- Si tu es prêt, nous reprenons. Pendant que j'y pense... sois-tu être payé pour tes services, Viel ?


"Je suis prêt. Vous avez l'argent ne m'intéresse pas énormément, mais j'ignore vraiment quoi demander à la place, ni même de quoi je pourrais avoir besoin. Pourvoir réalisé ce tableau me fait déjà plaisir en soit. Enfin on pourra négocier plus tard si vous préférez. Je ne sais plus vraiment où nous en étions par compte."

Je réfléchissais un bref instant pour consulter mes notes et j'ajoutais.

"Ah oui ! Nous avions l'hydre qui porte une faux, la posture , la couronne , une vague idée à quoi ressemblerait le fond avec l'étendard qui reste lui à déterminé. Au final je pourrais presque commencer j'ai l'impression, sauf si vous avez d'autres idées , à vrai dire il y a encore de la place pour des idées."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria
Impératrice des Ténèbres
avatar

Copyright : Lyria
Messages : 164
Gemmes d'Esprit : 526
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 21

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Lun 21 Aoû - 7:22

"C'est différent de contrôler ses pouvoirs et ces émotions surement oui, mais l'un impact l'autre très souvent je remarque"


Lyria observait Viel créer cette sphère avec une certaine curiosité. De couleur gris-noir, elle était un peu vaporeuse. En son centre, une lumière scintillait de façon irrégulière. Comme si elle arrivait en fin de vie, mais essayait de s'y accrocher. Ou alors, au contraire, elle essayait de s'imposer ? En tout cas, ça semblait instable. La suite le confirmait lorsque Viel expliqua sa nature.


"Il y a quelques années appris un sort qui est étroitement lié à mes émotions pour le coup, au point qu'il a des effets complètement différent selon mon état d'esprit. Il peut se matérialisé sous forme par moment et sa lumière brille plus ou moins selon mon humeur et mes émotions, elle peut devenir ténèbres si je suis de mauvaise humeur.  Principalement je m'en sers pour évacué les émotions négatives. Le problème c'est que j'ai jamais pris le temps de perfectionner cette magie, elle n'est pas toujours très simple à contrôler et peut parfois se manifester sans que je le désire vraiment. La chose commune qui à tous ce que je viens de dire c'est que la volonté joue un rôle pilier , sans sa tous s'écroule. Sans volonté les émotions seront très souvent fébrile , le contrôle des pouvoirs sera assez catastrophique. Bien sûr une minimum d'auto-discipline est le bienvenu pour aider à tous ça. La colère, la haine et la vengeance ça se canalise, ce n'est pas toujours facile. Certain préfère canalisé ça en se défoulant, d'autres préfèrent faire ça dans le calme. Cela dépend des personnalités de chacun. Mais assez parlé ce n'est pas que tout ça me dérange au contraire, vous ne m'avez pas fait venir ici pour parler de toutes ces choses.."


Lyria haussa les épaules, mais afficha un air bienveillant.



- Intéressant... très bien. A ta guise. Toutefois, nous avons une salle d'entraînement, dans l'aile du nord-ouest. Tu pourras y pratiquer ta magie tant qu'il te plaira. N'hésite pas y faire un tour, à l'occasion.


La Princesse des Ténèbres regarda vaguement par la fenêtre. Le nuage noir était passé, finalement. La clarté revint. Même s'il ne fera jamais aussi clair qu'en plein jour, avec l'orage omniprésent. Nessie s'agitait, disant par télépathie qu'il pourrait s'agir de magie mixte. C'était une possibilité, bien que Lyria ait rarement vu ce type de magie. Si on y réfléchit bien, pas étonnant que cette magie soit si instable. Les émotions en elles-même le sont, car elles changent constamment. C'est même surprenant que ce type de magie puisse exister. Lumière et ténèbres sont ennemis depuis la nuit des temps. Ils se confrontent sans cesse... dans un combat qui ne prend jamais fin. Ni vainqueurs, ni vaincus. Rien d'autre qu'une guerre éternelle.

Viel semblait indécis quand à être payé pour ses services.


- Hum... eh bien, s'il venait à te manquer quelque chose, y compris en matériel.... fais-le moi savoir. Je ferais en sorte que tu l'obtiennes. C'est le moins que je puisse faire en échange de tes services. Et puis, en toute franchise, on ne vit pas dans un monde où on travaille gratuitement, n'est-ce pas ? Ce ne serait profitable qu'à ceux qu'ils en profiteront pour nous exploiter... chose que je ne permets en aucune façon.


Lyria allait également répondre à Viel, mais ce ne fut pas nécessaire. Il avait eu la présenc d'esprit de noter les idées sur son calepin.


"Ah oui ! Nous avions l'hydre qui porte une faux, la posture , la couronne , une vague idée à quoi ressemblerait le fond avec l'étendard qui reste lui à déterminé. Au final je pourrais presque commencer j'ai l'impression, sauf si vous avez d'autres idées , à vrai dire il y a encore de la place pour des idées."
- Des idées ?... Rien ne vient spécialement à l'esprit. Sinon, je pense qu'un portrait surchargé ne sera pas des plus agréables. Pour l'étendard, c'est à voir. Soit, tu représentes l'hydre avec la faux. Soit, tu le suggères derrière moi, mais sans montrer le motif, dans le cas où il viendrait à changer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Lun 21 Aoû - 16:00

La princesse semblait ne s'intéresser qu'à moitié à mes explications. A vrai dire, je pouvais comprendre que tout ceci ne l'intéressé pas totalement. Bien sûr par politesse Lyria ne laissait rien paraître. Elle me conseillait de faire un tour dans les salle d'entraînement.

- Intéressant... très bien. A ta guise. Toutefois, nous avons une salle d'entraînement, dans l'aile du nord-ouest. Tu pourras y pratiquer ta magie tant qu'il te plaira. N'hésite pas y faire un tour, à l'occasion.

"Et bien, j'ai jamais vraiment pensé à m'exercer à utiliser mes pouvoirs, je ne sais même pas comment vraiment m'entraîner. De plus ce n'est pas un pouvoir simple. Je penserais à  faire un tour à la salle d'entraînement pour voir. Qui sait peut-être qu'un jour on pourra s’entraîner là-bas ensemble, si jamais vous avez le temps."

Le nuage avait fini de passer, laissant de nouveau place à la lumière ambiante de la pièce. Ce lieu restait étrange , avoir des nuages d'orages qui peuvent passer de temps à autre.

Cette histoire de payement pour mes services me laissaient indécis. L'argent n'était pas ce que je voulais , d'un autre coté, je ne savais pas vraiment ce que je voulais. C'était un dilemme difficile à résoudre. Je remuais légèrement la queue par frustration. Je pourrais tenté de négocier la liberté de mes parents, mais c'était cause vaine et au final travailler pour libérer des prisonniers serait pas la meilleur chose à faire. Cela me rendait nerveux de penser à cela. La sphère que je tenais devenait de plus en plus instable jusqu'à disparaître, comme si elle avait été étouffé. Peu a peu une légère sphère brumeuse à la teinte sombre prenait place. Quand je pris conscience de se phénomène je refermais mes griffes sur cette brume et j'allais le sort.

- Hum... eh bien, s'il venait à te manquer quelque chose, y compris en matériel.... fais-le moi savoir. Je ferais en sorte que tu l'obtiennes. C'est le moins que je puisse faire en échange de tes services. Et puis, en toute franchise, on ne vit pas dans un monde où on travaille gratuitement, n'est-ce pas ? Ce ne serait profitable qu'à ceux qu'ils en profiteront pour nous exploiter... chose que je ne permets en aucune façon.


" Pour le matériel j'y penserais. J'avais peut-être une chose qui m'intéresseraient plus que tout, mais je sais que c'est pas vraiment possible. On pourra probablement en discuter plus tard... C'est mieux..."

Suite à cela il fallait reprendre le travail. Une fois avoir reprit le file, la princesse ne semblait plus vouloir rajouter des choses ou avoir d'autres idées pour continuer se tableau.

- Des idées ?... Rien ne vient spécialement à l'esprit. Sinon, je pense qu'un portrait surchargé ne sera pas des plus agréables. Pour l'étendard, c'est à voir. Soit, tu représentes l'hydre avec la faux. Soit, tu le suggères derrière moi, mais sans montrer le motif, dans le cas où il viendrait à changer.

Il était vrai que surchargé le tableau n'était pas une bonne chose et en l'absence d'idée valable, il fallait mieux resté sur ce que l'on avait convenue. Les bases étaient posés, le reste dépendait entièrement de moi. Je n'avais jamais eu une telle responsabilité dans ma vie. Habituellement je détestais les responsabilités, mais cette fois c'était différent. La princesse m'accordait une certaine confiance et je me sentais parfaitement capable de réaliser ce que celle-ci demandait. Bien sûr, j'aurais probablement besoin de temps pour réaliser ce tableau, mais le temps n'était nullement un soucis. Aucun délai ne m'avait été imposé, seule le résultat comptait.

"Dans ce cas... Je vais pouvoir commencer. Il me faudra commencer par réalisés des croquis pour voir ce que cela donne. On verra si ça vous plais et on pourra négocier des détails. Comme ça on pourra s'accordé sur votre posture, vos formes , votre regard, mais aussi discuter de la forme de l'hydre ainsi que la faux, afin de voir ce que sur le papier ça donne."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria
Impératrice des Ténèbres
avatar

Copyright : Lyria
Messages : 164
Gemmes d'Esprit : 526
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 21

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Mar 22 Aoû - 10:13

"Et bien, j'ai jamais vraiment pensé à m'exercer à utiliser mes pouvoirs, je ne sais même pas comment vraiment m'entraîner. De plus ce n'est pas un pouvoir simple. Je penserais à  faire un tour à la salle d'entraînement pour voir. Qui sait peut-être qu'un jour on pourra s’entraîner là-bas ensemble, si jamais vous avez le temps."
- Euh, eh bien... pourquoi pas. Ce n'est pas une mauvaise idée, en soit. C'est juste que... les autres dragons veulent rarement de ma compagnie... inutile de t'expliquer pourquoi, j'imagine...


Lyria était embarrassée. Le rire goguenard de Dark Lyria n'arrangeait rien. Pourquoi fallait-il toujours qu'elle se moque de Lyria dans ce type de situation... ? Ca n'avait rien de drôle, et c'était vraiment gênant, par moment. Au fond, la dragonne noire disait la vérité. Lyria inspirait tellement la crainte qu'elle le sentait comme elle pouvait le voir. Vraiment pénible. Tous ces lâches qui trouvent une excuse, et font demi-tour en la croisant dans un couloir. Qui acceptent de lui parler, mais ont envie de prendre leurs pattes à leur cou. Et encore, ces imbéciles qui restent plantés là comme des piquets, à la regarder passer, puis reprennent leurs activités juste après son passage. Un éclair violacé passa dans les yeux de Lyria. Ca la contrariait tellement que des flammèches violettes sortaient de ses naseaux. Sans rien brûler, heureusement.

Lorsque Lyria aborda la question du paiement, au bout d'un moment, elle estima préférable de ne pas insister. La sphère de Viel avait changé, ce qui signifiait qu'il était en proie à des émotions négatives. La Princesse des Ténèbres se contenta donc d'hocher silencieusement la tête. Ils revinrent sur la question du portrait par la suite. Tout semblait en ordre.


"Dans ce cas... Je vais pouvoir commencer. Il me faudra commencer par réalisés des croquis pour voir ce que cela donne. On verra si ça vous plais et on pourra négocier des détails. Comme ça on pourra s'accordé sur votre posture, vos formes , votre regard, mais aussi discuter de la forme de l'hydre ainsi que la faux, afin de voir ce que sur le papier ça donne."
- Entendu. Dans ce cas, à tes crayons, Viel.


La dragonne noir reprit la même pose que précédemment. Plus le temps passait, plus on la sentait tendue. Garder une pose, c'est devoir rester dans une position, en évitant de bouger, ce qui n'est pas toujours agréable. Lyria sentait ses ailes s'engourdir. Les déployer ainsi en éventail au-dessus d'elle ralentissait la circulation du sang. Machinalement, elle griffa le carrelage du bout des griffes, afin de garder son calme. Il fallait tenir. Peu importe le temps que ça prendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Mar 22 Aoû - 16:05

- Euh, eh bien... pourquoi pas. Ce n'est pas une mauvaise idée, en soit. C'est juste que... les autres dragons veulent rarement de ma compagnie... inutile de t'expliquer pourquoi, j'imagine...

Je ne savais pas si je devais être surpris ou étonner d'apprendre personne ou presque ne souhaitait côtoyer la princesse. Elle ne me précisa pas les raisons et supposa que c'était inutile de lui expliquer pourquoi. Lyria faisait donc si peur à ses sujets ? La dragonne noire était donc plus "seule " qu'en apparence, probablement qu'elle avait dû à un moment dans sa vie rechercher la compagnie d'autrui. Dire que personnellement, j'avais toujours chercher à éviter les relations sociales et à avoir trop d'ami. Non pas que j'avais aucun ami, mais je croissais qui je voulais fréquenter ou non. La plupart du temps je restais seul, mais par choix. Les personnes que je fréquentais avaient en revanche, comme moi très peu d'ami. Je me sentais plus proche des personnes seuls que des personnes qui avaient tous et une relation social bien charger, étrangement. J'ai eu une enfance plus simple que beaucoup d'autre personne. Le fait d'avoir été né en profitant du statut social de mes parents y étaient probablement pour quelque chose. J'avais beau ne pas apprécier les manières que pouvaient avoir tous ces petits bourges, j'en avais profité que je le voulais ou non.


"J'avoue ne pas comprendre les personnes qui refusent votre compagnie. Après personnellement, je fuis la compagnie de beaucoup de monde. Étrangement, je fuis moins celle des personnes qui sont assez seules. Quoi qu'il en soit j'apprécie votre compagnie."

J'embrassais probablement Lyria, ce n'était pas le but en tout cas. Je ne pensais pas que Lyria était une mauvaise personne, bien qu'elle était capable de faire de très mauvaise chose si elle le souhaitait. C'était peut-être ces mauvaises choses que les gens craignaient. Ils craignaient que ça leur arrivent. Un comportement probablement lié à l’instinct de survie, bien que la lâcheté amplifier cette crainte.
Le fait que la princesse acceptait ma compagnie me faisais vraiment plaisir. Je craignais un refus catégorique de sa part, ou que celle-ci pensait que je me rapprochais d'elle pour son rang.

- Entendu. Dans ce cas, à tes crayons, Viel.

"Très bien, si jamais vous avez un moment ou un autre besoin d'une pause, n'hésiter pas à me le dire."

Dès que la princesse me donna cette ordre, je prépara mes crayons et attendit que celle-ci se mettre en position pour pouvoir commencer à dessiner. Je pris le temps de m'installer et de m’asseoir.  Dans un premier temps je me commençais à par la tête de la princesse ainsi que les cornes. Suite à cela je dessinais peu à peu le corps de la dragonne sans oublier les pattes et les ailes. Je me concentrais déjà de donner forme à mon dessin avant de m'attaquer aux détails et je n'allais pas colorer ce croquis. Il me fallut passé par plusieurs phases de gommage et de longue minutes avant d'obtenir un résultat, je terminais le dessin ensuite avec par les détails. Je dessinais le collier ainsi que les runes ainsi que lame au bout de la queue de Lyria.
Je restais très calme, concentrer et imperturbable pendant que je dessinais. Je tentais de m'appliquer sur ce croquis. Une fois mon croquis terminé je l'annonçais à Lyria et je montrais le résultat ensuite.

"J'ai fais le croquis. J'ignore ce que vous en pensez de résultat."

J'observais Lyria afin de voir sa réaction, j'ignorais ce qu'elle allait pensé de cela, mais j'espérais qu'elle allait apprécier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria
Impératrice des Ténèbres
avatar

Copyright : Lyria
Messages : 164
Gemmes d'Esprit : 526
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 21

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Mer 23 Aoû - 8:53

"J'avoue ne pas comprendre les personnes qui refusent votre compagnie. Après personnellement, je fuis la compagnie de beaucoup de monde. Étrangement, je fuis moins celle des personnes qui sont assez seules. Quoi qu'il en soit j'apprécie votre compagnie."
- Rares sont ceux capables d'apprécier une compagnie telle que la mienne. Et je t'en remercie. C'est tout simplement à cause de la crainte, Viel. Je n'ai pas besoin de lever une griffe... qu'on tremble déjà par ma simple présence. Et c'est rarement l'inverse. A force de répandre la peur autour de soi, on finit par ne plus être aimé.



Cela faisait déjà un moment que Lyria y songeait. Elle craignait toujours que ça finisse par devenir le cas de Cynder, Saphira et Malicia. La dragonne noire commençait vraiment à en avoir assez. Qu'y a-t-il de si difficile à comprendre ?  Des dragons que vous croisez tous les jours, avec qui vous partagez tant de choses en commun, avec qui vous vivez... et qui ont peur de vous. Alors que vous êtes dans le même camp. Un vrai calvaire. Une telle fragilité au sein même de l'Empire... pourrait être une faille de choix exploitable pour les Résistants. Chose que la dragonne noire devait empêcher à tout prix.

Et puis, qu'est-ce qu'une Reine sans relations sociales ? Autant dire une Reine sans royaume, et sans sujets. Certes, c'était génial d'avoir une petite soeur, une meilleure amie, une mère aimante... mais était-ce vraiment suffisant pour pallier à une solitude aussi profonde ? Lyria adore faire peur, et faire le mal, c'est vrai.  Mais à quoi bon le faire... quand elle n'a pas le moral ? C'en est même lassant, à force. Faire ça tout seule, ça ne l'amuse plus. Au contraire. Même si elle ne le montrait pas, elle en souffrait, au fond.


Lorsque Viel eut terminé, Lyria laissa ses grandes ailes tomber sur le sol, engourdies. Elle les remua avec énergie, brassant des rafales de vent. Les échafaudages contre les murs vacillèrent, mais tinrent bon. Visiblement, la Princesse des Ténèbres avait des fourmis dans les pattes. Elle s'approcha de Viel d'une démarche lourde et mal assurée, comme si elle était en plomb.


"J'ai fais le croquis. J'ignore ce que vous en pensez de résultat."
- Je suis quelque peu... flattée de l'image que tu me donnes, Viel.



Lyria rougissait, mal à l'aise. Ce n'était qu'un croquis, et pourtant... elle en était ravie, au fond. La dragonne noire avait toujours ce regard perçant et menaçant qu'on lui connaissait si bien. Malgré son aspect impressionnant, son corps dégageait une étrange impression de douceur, et de sensualité, avec des courbes quasiment parfaites. Viel la voyait-elle vraiment comme ça ? Etait-ce... l'image qu'elle donnait aux... rares personnes qui n'avaient pas... peur d'elle ? La Princesse des Ténèbres afficha un doux sourire.


- Voilà un portrait qui risque de faire sensation... tout me plaît, hormis un petit détail. La lame de ma queue est dans l'autre sens, Viel. Et le creux en demi-lune est en bas, pas en haut.


Une lueur espiègle brillait dans ses yeux quand elle leva de nouveau la queue pour lui montrer. Ce n'était qu'un détail, mais ça risquait de sauter aux yeux des personnes connaissant Lyria. Ensuite, Lyria se dirigea vers un coin de la pièce, non loin du trône. Une fontaine d'eau de source coulait dans un petit bassin. Une coupole dorée de fruits bien mûrs trônait à côté. Lyria croqua dans la pomme à pleine dents. Eh... qui a dit que les dragons ne mangeaient que de la viande ? Certains sont bien végétariens. En réalité, Lyria s'éloignait surtout pour ne pas gêner le champ de vision de Viel.


- Pour la suite, tu devrais t'exercer à dessiner le trône, et l'étendard. Tu auras une idée plus nette de ce à quoi ils ressemblent. Ainsi, tu auras moins de difficulté à les suggérer derrière moi, je pense. Nous verrons plus tard pour les détails. Prends ton temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Mer 23 Aoû - 13:28

- Rares sont ceux capables d'apprécier une compagnie telle que la mienne. Et je t'en remercie. C'est tout simplement à cause de la crainte, Viel. Je n'ai pas besoin de lever une griffe... qu'on tremble déjà par ma simple présence. Et c'est rarement l'inverse. A force de répandre la peur autour de soi, on finit par ne plus être aimé.

"Oui forcement, la peur force le respect , mais un faux respect qui n’incite pas à aimer en retour. D'un autre coté , peut-être qu'avec ce portrait cela améliora les choses. Il faudrait redorée votre blason c'est mieux, je peux surement y contribuer vu que je suis artiste."

Bien que je comprenais les raisons qui pouvaient poussés les sujets de Lyria à éviter sa compagnie. Elle pouvait parfois se montrer dur avec eux. Je me souviens du jour où j'ai rencontré Lyria. Le garde en question avait subit une gueulante , certes il avait très surement fait une erreur, mais je pouvais comprendre que celui-ci avait peur d'elle. D'un autre coté, je pensais que pour n'avoir rien à craindre de Lyria, il fallait savoir la respecter et la flatter légèrement de temps à autre. Quand celle-ci était flatter , j'avais déjà pu remarqué que celle-ci rougissait de temps à autre ce qui était une preuve de gêne , mais pouvait laissé penser qu'elle appréciait. Je pouvais voir ce moment quand la princesse vu mon croquis et celle-ci avoué elle-même qu'elle était flatté du résultat.

- Je suis quelque peu... flattée de l'image que tu me donnes, Viel.

Je répondis doucement, bien que je semblais être légèrement dans l’incompréhension, je n'avais fait que reproduire ce je voyais. Il était possible que mon admiration envers Lyria avait eu une influence. Il était probable que la princesse avait une image différente d'elle, moins positive.

"Je n'est fais que reproduire ce que je peux observé, bien sûr il est possible que l'image que j'ai de vous a influencé le résultat, mais je peux vous garantir que ça reste assez fidèle à la réalité. Il suffit de vous voir dans une glace. En tout cas je suis ravis que sa vous plaise."

Je ressentais une certaine fierté, bien que le travail n'était pas accompli , loin de là, mais j'étais sur la bonne voie. Cela me permettait de ne pas douter de moi, doute qui n'était de toute manière pas permit. En l'occurrence la princesse avait remarqué une erreur. La lame de sa queue avait mal été dessiné. Je l'avais dessiné dans le mauvais sens et j'avais mal placé le creux. L'erreur restait légère, mais nécessaire à corriger. La manière dont la princesse avait courbé sa queue m'avait surement dupé.

- Voilà un portrait qui risque de faire sensation... tout me plaît, hormis un petit détail. La lame de ma queue est dans l'autre sens, Viel. Et le creux en demi-lune est en bas, pas en haut.

"J'espère que ça redora votre image. Oh heum pour la lame de votre queue, j'arrangerais ça. J'ai mal observé."

Je regardais la princesse me montrer sa queue de nouveau. Suite à cela celle-ci s'éloigna. Elle s'approcha d'une fontaine d'eau et prit un fruit. Après avoir tenue une tel posture pendant quelques minutes. La princesse avait probablement besoin de se dégourdir les pattes, ce qui était parfaitement compréhensible en soit. Lyria me conseilla ensuite de m'entraîner à réaliser un croquis du trône et de l'étendard.

- Pour la suite, tu devrais t'exercer à dessiner le trône, et l'étendard. Tu auras une idée plus nette de ce à quoi ils ressemblent. Ainsi, tu auras moins de difficulté à les suggérer derrière moi, je pense. Nous verrons plus tard pour les détails. Prends ton temps.

"D'accord, hum pour l'étendard , je vais dessiné dessus l'hydre et dessus je pense. Le trone il faudra que je prenne en compte que vous serez devant pour le dessiné, mais je vais déjà le dessiné entièrement sans prendre en compte ça."

Suite à cela je commençais à dessiné sur une autre feuille. Séparément du trône je dessinais l'étendard dans un premier temps. Dessiné l'étendard était très simple, c'était le motif qui été plus compliqué. Il me fallait plusieurs tentatives pour réussir à obtenir un motif agréable et en accord avec ce qui avait été convenue avec la princesse. Entre chaque tentative échouer, je chifonnais la feuille en boule et je reprenais une autre feuille. Le trône avait été beaucoup à dessiner en revanche. La forme du trône était beaucoup plus simple que dessiné une hydre et une faux, se motif m'inquiéter un peu à l'avenir, mais à force de m'entraîner j'arriverais à le dessiné. Entre temps je demandais à la princesse.

"Si possible, il me faudrait que vous me passiez une de vos écailles noirs et une autre bleu. Cela me permettra d'analyser sa couleur pour quand je créerais la peinture."

Pendant ce temps je finissais mes croquis et je visualisais tout ce que j'avais dessiné et gardé pour l'instant. Une fois terminé, j'annonçais à Lyria que j'avais fini de dessiner le trône et l'étendard.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria
Impératrice des Ténèbres
avatar

Copyright : Lyria
Messages : 164
Gemmes d'Esprit : 526
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 21

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Jeu 24 Aoû - 7:01

"Oui forcement, la peur force le respect , mais un faux respect qui n’incite pas à aimer en retour. D'un autre coté , peut-être qu'avec ce portrait cela améliora les choses. Il faudrait redorée votre blason c'est mieux, je peux surement y contribuer vu que je suis artiste."
- Je suppose... même si redorer son blason, ça ne se fera pas du jour au lendemain. C'est plus facile à dire qu'à faire, à vrai dire...


Lyria soupira. Peut-être. Le portrait aiderait peut-être un peu. Redorer son blason, hein... ? Est-ce que certains ne risqueraient pas d'avoir encore plus peur d'elle... si la dragonne noire se montre plus douce avec eux ? Oh, mais ils en sont capables. Penser que c'est une ruse, devenir paranoïaque...  et puis... comment montrer à ces dragons que vous n'êtes pas foncièrement mauvais... alors que vous leur avez toujours montré le contraire ? Lyria peut toujours essayer, mais ça ne se résumerait à rien s'ils ne font pas d'efforts non plus.

La scène suivante avec le portrait était un peu comique. Une Lyria embarrassée, le rouge aux joues, et un Viel perplexe par une telle réaction. Disons que Lyria n'était pas du genre à vanter son image. Qui était loin d'être élogieuse, dans le sens positif. C'était plutôt l'inverse. On lui faisait des éloges... en tant que terreur. C'est sans doute à force de lui rabâcher qu'elle est un monstre... que Lyria est poussée à se voir ainsi. Bien qu'elle commençait à se poser des questions, avec ce portrait...


"Je n'est fais que reproduire ce que je peux observé, bien sûr il est possible que l'image que j'ai de vous a influencé le résultat, mais je peux vous garantir que ça reste assez fidèle à la réalité. Il suffit de vous voir dans une glace. En tout cas je suis ravis que sa vous plaise."


Lyria se contenta d'hocher la tête, avec un pâle sourire. Que rajouter à ça, si ce n'est que Viel est on-ne-peut-plus sincère ? Par la suite, Lyria pointa de la griffe une petite erreur dans le croquis, et s'éloigna vers la fontaine. Cela étant pour laisser Viel s'exercer tranquillement au dessin. Etait-ce une impression... ou Viel détallait ses mouvements ? "Fidèle à la réalité...", murmura-t-elle. Lyria fixait son reflet pendant un moment dans l'eau claire. La dragonne noire l'avait oublié, ce point. Vu de l'extérieur, qu'on pouvait avoir une autre image... ceux qui sont capables de la voir en bien plus qu'un monstre sont tellement rares...

En oubliant les yeux rouges de Lyria, et sa sinistre réputation, c'était juste... une dragonne magnifique. Sans exagérer. Les écailles noires miroitantes, aux reflets d'argent. Les ailes saphir, qui passe par différentes nuances de bleu. Les petites runes, qui virait de temps à autre du vert jade au vert émeraude. Même la petite crête dans son long cou comportait quelques nuances. Pourpre, magenta, voire même une légère touche de rose. Oh, il n'y a pas que le physique, qui compte. Et la douceur de Lyria, vis-à-vis de ceux qu'elle aime ? Sa patience ? Son calme ? La dragonne noire a beaucoup pour plaire, et pourtant... elle vivait dans l'obscurité. Parce qu'elle n'a pas eu d'autres choix.


Lyria oberva Viel d'un air amusé. Vu le paquet de feuilles chiffonnéEs à côté de lui, Viel avait l'air de s'en donner à coeur joie sur ses dessins. Héhé... pure ironie. A sa demande, Lyria découpa avec soin du bout des griffes une écaille noire, et une autre bleue de son cou. Une petite goutte de sang perla sur son long cou, sans gravité. Elle s'approcha de Viel, et attendit patiemment. En regardant par-dessus son épaule, Lyria remarqua à quel point il était plongé dans son ouvrage. Il aimait beaucoup ce qu'il faisait, visiblement...

Sitôt qu'il eut fini, la dragonne noire scruta les dessins plus en détail. Rien d'anormal, apparemment.  L'attitude de l'hydre est menaçante... il semblait jouir de sa cruauté, brandissant bien haut sa faux. Et l'étendard, avec ses bords légèrement pointus... tout semblait en ordre.


- Très bien, Viel. Voilà les écailles. Est-ce suffisant ?


Les écailles étaient de taille moyenne, mais la taille suffisamment grande pour distinguer leur couleur et leur texture. Elle l'interrogeait du regard.


- Et maintenant ? Te faut-il autre chose, Viel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   Ven 25 Aoû - 9:11

- Je suppose... même si redorer son blason, ça ne se fera pas du jour au lendemain. C'est plus facile à dire qu'à faire, à vrai dire...

Bien sûr , cela n'allait pas être chose facile et au final il restait fort probable que je n'étais pas en mesure de faire cela, mais je pouvais toujours tenté quelques choses avec l'aide de l'art.

"J'imagine que je pourrais tenté de vous aider , bien que je n'ai pour l'instant pas la moindre idée de comment faire, il sera pas trop difficile de trouver quelques idées qui pourront améliorer les choses. C'est avant tout une question de volonté et de persévérance. On peut facilement à travers l'art et la littérature faire les éloges de quelqu'un ou la faire passer pour un monstre, mais pour commencer il faudrait déjà que vous arrêtiez de vous voir comme un monstre."

J'ignorais pourquoi je voulais tant aider cette dragonne alors qu'au fond je n'avais pas de raison particulière de le faire. Hormis le fait que Lyria m'avait rendu un fière service en détruisant se démon à l'intérieur de moi. En soit cette seule raison était suffisante car la princesse avait transformé le respect que j'avais pour elle en gratitude. Je lui étais redevable pour cette acte. Ce démon m'aurait transformé en monstre et aurait probablement continuer à me tourmenté même après ma mort. Je me demandais si la dragonne avait conscience de ce que je lui devais réellement ?

Suite à cela , j'étais beaucoup trop occupé par mes dessins plutôt qu'à regarder Lyria, qui de toute manière c'était éloigné pour me laisser travailler en paix. Elle devait peut-être réfléchir à ce que je lui avais dis, même si je n'avais aucune idée. Une fois que j'eu terminé mes croquis. La dragonne me passa les écailles demandaient , je pris le temps de les contempler. La princesse avait pu observé les feuilles chiffonnés, le symbole de cette étendard m'avait donné du fils à retordre, mais il fallait mieux maintenant que sur la peinture.

- Très bien, Viel. Voilà les écailles. Est-ce suffisant ?

"C'est parfait."

- Et maintenant ? Te faut-il autre chose, Viel ?

"Je pense que j'ai le principal, il faudra que je réalise un dessin complet, ensuite je pourrais préparer mes couleurs et m'attaquer à la peinture. Cela devrait être assez rapide. Il faudra probablement choisir la toile et le cadre aussi , c'est important, du bois simple ne serait pas adapter pour une telle forteresse je pense. Il faudrait quelque chose de plus sombre. C'est peut-être qu'un détail, mais c'est nécessaire pour que ça soit parfait. Idéalement, il me faudrait ou une deux toiles supplémentaires , sait t-on jamais si je fais une erreur. "

Je préférais être prévoyant, ce genre de tableau restait complexe à réaliser, il devait être parfait sans le moindre défaut.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Art et portrait (Privé Lyria)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Art et portrait (Privé Lyria)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» portrait de personnages illustres
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Portrait chinois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cynder's Lair Forum RP/RPG :: Zone Role Play :: Le Continent Déchiré :: Les Terres de Cynder :: Cieux Concordant-
Sauter vers: