Cynder's Lair Forum RP/RPG
Bienvenue sur Cynder's Lair.

Si tu es ici, c'est que tu es forcément intrigué par notre merveilleux forum et que tu es intéressé à te joindre à nous en quête d'héroïsme et d'aventures toutes plus épiques les unes que les autres.

Sur Cynder's Lair, il y a tout ce que tu recherches : une communauté dévouée à la série Spyro le dragon, une section jeux de rôle complet, la possibilité de jouer un dragon de la série ou même ton propre personnage, des créatures telles que des Taupes, des Guépards, des Serpents, des Singes et pleins, pleins, pleins d'autres !

Renseigne toi sur notre contexte dans notre page d'accueil ou inscrit-toi!
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Jeu 10 Aoû - 16:01

La journée semblait plutôt tranquille dans les cieux concordants. Enfin, pas moins qu'habituellement je devrais dire. Le ciel restait toujours très orageux, je préférais resté à l'intérieur dans les bâtiments. Ce n'était pas que je n'aimais pas l'extérieur, mais j'avais du travail qui attendait. Du travail d'artiste , je devrais dire. J'avais la princesse Lyria qui désirait son portrait d'elle même, que j'avais promis de faire, je pouvais éventuellement aussi améliorer la décoration des lieux. Tout ceci semblait tellement secondaire pour de nombreuse personne, mais s'était ce que j'aimais au final.

Depuis que mes récents problème de démon avaient été réglé par Lyria, je me sentais d'avantage inspiré pour son portrait. Cela reposait probablement sur le moral, de plus j'avais désormais une grande reconnaissance et admiration envers elle. J'ignorais toujours les véritables raisons qui avait poussé la princesse à s'invertir autant pour moi alors qu'elle aurait pu tout simplement me faire exécuté. Le monde n'était peut-être pas aussi noir que je le pensais.

Je marchais tranquillement dans les couloirs et je les analysais afin de noter différente idée de changement possible. Ce n'était rien de bien important dans l'immédiat, mais ça me permettait de prendre une petite pause dans mes activités principales en plus de découvrir les lieux. Pour l'instant je me contentais des couloirs et pièces principales. Il y avait déjà beaucoup à faire avec ceci.
L'architecture du bâtiment était irréprochable et avait son style, mais la décoration intérieur était tellement simpliste. Probablement que ce n'était pas la priorité pour eux avec les différents conflits avec les résistants.

Après avoir fait le tour de nombreux couloirs quelques idée m'étaient venu. Bien qu'au final, seul à redécorer les lieux,  cela me demanderait pour quelques années.
Je décidais de retourner dans les appartements que j'occupais. Celui-ci que l'on m'avait si gentiment accordé. Je prenais quelques affaires , bien qu'un peu dans mes pensées et je me dirigeais vers une terrasse en hauteur  à l'air libre afin d'en dessiné le ciel.
Je m'installais tranquillement tout en restant pensive. La plupart de mes activités , je les faisais seuls, ce n'était pas que cela me dérangeait. Bien qu'avoir personne à qui parlait pouvoir influer mon moral. Au final, j'étais probablement mieux ainsi, enfin je l'ignorais, je ne m'étais jamais vraiment posé la question.
Au final , je faisais comme à mon habitude, pour me sentir moins seul, je me contentais de siffloter ou chantonner, c'était toujours mieux que de parler seul j'imagine. Bien qu'au final, ça aurait pu finir par arriver à force de s'isoler des autres. A l'origine, les gens n'étaient pas fait pour être complètement seul. Tranquillement, je commençais à dessiner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira

avatar

Messages : 143
Gemmes d'Esprit : 738
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Sam 12 Aoû - 7:58

Ah la forteresse des cieux concordants, cet endroit avait pris cher depuis le pétage de câble de Lyria lors de l’arrivée de la jeune dragonne dans l'empire et on pouvait encore en voir les dégâts malgré le début des rénovations. Quoi qu'il en soit c'était ici que la dragonne noire des neiges vivait a présent et sa mère avait même ramener tout le contenu de son ancien repaire a Warfang. Ainsi Saphira avait récupérer tout ces bibelots ainsi que son tourne disque créer par les taupes et il était devenu courant que les gens puissent entendre du coup de la musique dés que les gens passent prés de sa chambre. En fait en l’absence de mission, être dans sa chambre a écouter de la musique avait été son principal passe temps afin de faire passer l'ennui. Bon elle s'ennuyait des fois aussi a Warfang mais disons qu'il y avait un peu plus d'animation malgré tout la bas.

C'était donc pour cette raison que Cynder lui avait conseillé de se trouver une occupation dans le clan quand elle n'est pas en mission ou en entrainement, la jeune dragonne ayant été honnête uniquement envers sa mère concernant son professeur dans l'élément de la glace. Toutefois Saphira se refuser a devenir une tortionnaire ou une autre activité du même genre lors de son temps libre mais un regard au portrait représentant un de ses souvenirs de l'orphelinat de Warfang venait de donner une idée a la dragonne des neiges. En effet si les résistants se plaignent souvent des pertes occasionnés a leur ville et ses habitants, une guerre fait des victimes dans tout les camps qui y participent et les familles vivant dans les terres de l'empire n’échappent pas au problème avec leurs lots d'orphelins.

Ainsi la dragonne noire avait commencer a partir a la recherche de ceux qui s'occupe de l'orphelinat de la forteresse si toutefois il y en a une mais son attention pendant le trajet fut détourné par les bruits de quelqu'un entrain de siffloter, la curiosité de l'adolescente étant trop forte comme d'habitude pour que Saphira n'aille pas y jeter un coup d’œil. C'est ainsi qu'elle tomba sur un autre dragon noir avec comme elle des légères teintes de bleu.
"C'est donc a vous que ces sifflements appartiennent. Je ne vous avez encore jamais croisé dans le coin. Vous venez d'arrivé vous aussi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Sam 12 Aoû - 13:52

Je me trouvais toujours au bord du balcon, me laissant une vue imprenable sur les cieux concordants. Ce n'était probablement pas le meilleur endroit pour observer les lieux, mais observer ce qui m'intéressais. J'étais concentré dans ma tache qui était de faire un dessin du paysage extérieur mais si en vérité cela ne resterait que des croquis, je voulais voir un aperçu de ce que donnerait une peinture des lieux. Cela pourrait très probablement m'inspirer à l'avenir. A vrai dire, il y avait tellement de chose ici pouvant me donner de l'inspiration.

Tranquillement je dessinais les traits des différents nuages du ciel, je pouvais observé les différentes nuances de couleurs et formes de nuages. Régulièrement des éclairs illuminaient le ciel suivi à chaque fois du bruit du tonnerre.
Tout semblait tranquille jusqu'au moment où après un éclair, j'avais cru voir une créature qui m'observé dans le ciel. Je n'étais sûr de rien. Celle-ci était ailé , plutôt petit et ressemblait à un aigle, un aigle qui un bref instant m'avait observé. Ce n'était pas la première fois que je voyais ceci... la première fois était dans la foret de phobos où cette aigle m'avait même parlé et son apparence était très loin d'être naturel. J'avais l'intention de trouver des réponses à tous ceci, mais là n'était pas ma priorité.
Tout ceci été d'une bizarrerie sans nom. Bien que perturbé , je continuais mon dessin sans interrompre mes sifflements.

Sans que je ne face attention, une dragonne noire c'était approché de ma position, visiblement curieuse par ce que je faisais à moins que celle-ci soit curieuse de ma propre personne. Aucun dragon ou autre créature ne me connaissait ici, même en temps qu'artiste, je ne m'étais pas encore fait un nom que ça soit en temps que peintre ou auteur.

"C'est donc a vous que ces sifflements appartiennent. Je ne vous avez encore jamais croisé dans le coin. Vous venez d'arrivé vous aussi?"

Doucement je me retournais et j'avais pris le temps d'observer la dragonne, celle-ci semblait plutôt jeune bien que ce n'était plus une enfant. Elle avait les écailles noirs et des yeux bleu comme des saphirs. Celle-ci ne semblait pas agressive ni menaçante. Je lui répondis

"Oh, bonjour mademoiselle. Oui,  je sifflotais. Je suis ici depuis quelques jours à peine et je me mêle que très peu aux autres personnes. Je suis Viel Crownoir, un artiste peintre et écrivain. La princesse Lyria a... comment je pourrais expliquer"

J'avais un moment d'hésitation, car au fond, je n'avais pas vraiment été recruté, engagé ni appelé, même si j'avais eu le choix, si j'avais refusé de servir l'empire, on m'aurait probablement tué. D'un certain coté, j'avais été forcé sans vraiment l'être. De l'autre, Lyria m'avait rendu un immense service , je ne pouvais pas être rancunier envers elle.

"Pour faire simple, on a conclu un accord qui fait que je suis au service de l'empire en tant que peintre. Je réfléchissais à une éventuelle décoration des lieux qui actuellement ne met pas en avant l'architecture des lieux, mais plus important, je suis également entrain de travail sur un tableau mettant en avant la grandeur de la princesse Lyria."

Malgré tout ceci, j'étais plutôt content de ma situation actuel. J'avais ce que je voulais, même si je n'étais pas entièrement libre. Ce problème d'être pas complètement libre pourrai avoir des conséquences négatives à l'avenir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira

avatar

Messages : 143
Gemmes d'Esprit : 738
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Sam 12 Aoû - 18:21

Mademoiselle? Cela faisait une éternité qu'on ne l'avait plus appeler ainsi et encore moins ici. Enfin bref il se disait s’appeler Viel et être un artiste peintre ainsi qu'écrivain, peut être enfin une personne civilisé dans ce monde de brute. Bon quand il commença a lui parler de Lyria, Saphira se mis a espérer qu'elle n'avait pas eu une autre perte de contrôle car bon si c’était le cas, l'entrée de Viel dans l'empire aurait put le marquer bien profondément.
"Tout comme vous, je ne connait pas grand monde non plus. Enchantée de vous connaitre Viel, je m'appelle Saphira. J’espère quand même que votre entrée dans l'empire c'est bien passer avec Lyria."
A vrai dire elle n'avait pas encore pris l'habitude d’appeler Lyria en tant que princesse ou impératrice, non pas qu'elle n'avait pas envie de l'accepter ainsi mais plutôt du fait que la dirigeante actuel de l'empire était avant tout sa sœur adoptive a ses yeux avant d'être sa supérieur. Ce fut d'ailleurs une information qu'elle avait pris l'habitude de ne pas dévoiler aux gens, officiellement pour éviter qu'elle puisse servir de moyen détourner de faire souffrir la princesse de l'empire mais surtout car Saphira ne voulait pas que ses origines ou ses proches puissent faire en sorte que les gens la regardent différemment.

Néanmoins vu ce que Viel lui avoua par la suite, Saphira avait l'impression qu'il était plus prisonnier de l'empire que n'en faisant vraiment partie intégrante. Quoi qu'il en soit la forteresse avait bien besoin qu'on lui refasse la décoration et puis Viel allait peut être rendre cet endroit un peu moins sinistre.
"Vous avez l'air au final d'être plus un prisonnier qu'autre chose mais bon estimez vous heureux, Lyria vous a proposé un accord plutôt convenable alors que moi, celle qui servait de régente il n'y a pas si longtemps m'a obliger a tué un prisonnier si je voulait être accepté officiellement dans le clan. Bon je n'aimait pas particulièrement celui qu'on m'aura demander de tué mais je n'aime pas faire ce genre de chose pour rien. Je ne fait du coup pas vraiment confiance a celle qui a perdue son rôle de régente, j'en suis limite satisfaite en vérité. Enfin bref vu l'état de la forteresse, c'est plutôt une bonne chose que vous soyez la Viel."
Si jamais Viel avait put entendre parler de Malicia et du fait qu'elle avait été régente quand Cynder s'absentait avant de se faire destituer pour ne pas avoir sut défendre son rang, Viel pouvait vite comprendre que Saphira ne portait que très peu la nécromancienne dans son cœur et même si Saphira suivait l'idée que l'empire est dans un sens une grande famille...eh bien comme toute les familles, on est pas obligé d'en aimer tout les membres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Dim 13 Aoû - 18:30

La jeune dragonne semblait plutôt polie comparé à certaines personnes que j'avais pu rencontré ici notamment les gardes ou les dragons un peu plus haut gradés des lieux. Je ne remarquais pas souvent des personnes aussi jeune également.

"Tout comme vous, je ne connait pas grand monde non plus. Enchantée de vous connaitre Viel, je m'appelle Saphira. J’espère quand même que votre entrée dans l'empire c'est bien passer avec Lyria."

"Enchantée également, mais oui tout c'est bien passé avec la princesse Lyria. Vous vous nommé donc Saphira... En tout cas vous portez bien votre nom quand on voit vos yeux."

Je m'étais gardé de dire certaine chose, comme le fait que Lyria m'avait aidé avec un problème de démon et qu'elle l'avait débarrassé avec une telle facilité. Ce genre d'histoire inquiétait plus qu'autre chose et je m'imaginais bien que l'on préférerait la discrétion avec ce genre de contre-temps.

Quand Saphira me fit part de son impression à mon sujet, je fus légèrement agacé. Un prisonnier ? Le pire c'était bien que l'on pouvait voir les choses ainsi. Bien que étrangement, j'étais assez ravis d'être ici. Bien qu'au final je n'avais pas vraiment eu le choix de refusé la proposition sous peine de mourir. J'avais été témoin d'une affaire gênante pour l'empire, un assassinat. Celui-ci d'un ermite qui avait prit le contrôle de ma conscience pour me se servir de moi. Au final ça faisait beaucoup de problème en si peu de temps, beaucoup de personne qui voulait me mener au doigt et à l’œil et faire de moi leur chose. L'empire restait quand même plus respectueux de ma personne quoi qu'il en soit. Ce que m'annonçait Saphira par la suite me grisa d'avantage. Elle avait été forcé à tué pour être accepté , l'ancienne régente devait être probablement une folle.

"Vous avez l'air au final d'être plus un prisonnier qu'autre chose mais bon estimez vous heureux, Lyria vous a proposé un accord plutôt convenable alors que moi, celle qui servait de régente il n'y a pas si longtemps m'a obliger a tué un prisonnier si je voulait être accepté officiellement dans le clan. Bon je n'aimait pas particulièrement celui qu'on m'aura demander de tué mais je n'aime pas faire ce genre de chose pour rien. Je ne fait du coup pas vraiment confiance a celle qui a perdue son rôle de régente, j'en suis limite satisfaite en vérité. Enfin bref vu l'état de la forteresse, c'est plutôt une bonne chose que vous soyez la Viel."
"Vous avez l'air au final d'être plus un prisonnier qu'autre chose mais bon estimez vous heureux, Lyria vous a proposé un accord plutôt convenable alors que moi, celle qui servait de régente il n'y a pas si longtemps m'a obliger a tué un prisonnier si je voulait être accepté officiellement dans le clan. Bon je n'aimait pas particulièrement celui qu'on m'aura demander de tué mais je n'aime pas faire ce genre de chose pour rien. Je ne fait du coup pas vraiment confiance a celle qui a perdue son rôle de régente, j'en suis limite satisfaite en vérité. Enfin bref vu l'état de la forteresse, c'est plutôt une bonne chose que vous soyez la Viel."


Pendant que je répondais , je continuais toujours mon dessin, bien que je fus légèrement hésitant, je commençais à douter de ce que je faisais.

"Prisonnier, moiii? Et bien c'est ... particulier. Je n'ai pas à me plaindre comme vous dite. Mais vous... on vous a forcé à tuer, vous êtes pourtant encore assez jeune, bon d'accord plus vraiment une enfant. Enfin bon... si c'est la Princesse Lyria qui remplace ça devrait moins être pire, bien que j'ai entendu des personnes de plaindre , comme quoi on entendrait quelqu'un se faire torturer dans sa chambre, c'est surement son souffre douleur qui trinque. Cela reste assez perché... Bon malgré ça , j'ai un immense respect envers la princesse Lyria, je suis sur et certain qu'au fond elle n'est pas si mauvaise que ça. "

Je toussai légèrement, je préférais pas m'attarder sur des sujets compliqués et tendu. J'ajoutai.

"Enfin bref, parlons de sujet moins grave. Pour l'état de la forteresse , il me faudra des années pour tout mettre en place, surtout si je suis seul. D'un autre coté , il me faudra probablement des couturiers , tapissiers. D'immense tapis dans les grande salle ajouterait de la couleur et comblerait le vide par exemple. Enfin, avant de faire quoi que ce soit, je vais devoir présenté mon projet, car les idées ne sont pas tous, mais il va falloir savoir combien sa coûte."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira

avatar

Messages : 143
Gemmes d'Esprit : 738
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Lun 14 Aoû - 6:49

Ouah, un dragon qui regarde ses yeux avant de regarder la couleur des écailles de la jeune dragonne, voila quelque chose qui ne serait surement pas arriver un jour a Warfang si elle y était rester. Bon point pour toi Viel si tu veux plaire a l'adolescente qui ne reste pas insensible a ce genre de remarque.
"C'est bien la première fois qu'on regarde mes yeux avant de regarder la couleur de mes écailles, je vous remercie en tout cas."
En tout cas si Saphira avait sans doute eu tord de croire un peu vite que Viel était plus un prisonnier qu'autre chose, il comprenait visiblement que son intégration dans l'empire c'était toujours mieux passé que le sien et encore Saphira n'avait pas fait mention que Lyria c'était retrouvé en mode dragonne Jekyll et Miss Hyde, un événement qui était sans doute mieux de ne pas mentionner même si les plus dingues de l'empire aux yeux de Saphira comme Malicia pourraient peut être vouloir propager l'information pour faire peur aux autres vu que c'est peut être le seul genre de truc a faire qu'ils font de leur journée. Par contre quand Viel fit mention des cris qui pouvaient se faire entendre depuis la chambre de Lyria, Saphira compris que Luirio était toujours de ce monde et qu'il était visiblement redevenu un pleurnichard...bah a vrai dire a force de l'entendre pleurnicher, Saphira aussi serait sans doute tenté de s'amuser avec lui même si ca serait surtout pour le faire taire un peu.
"Alors Luirio est toujours vivant...oui c'est lui que l'autre folle m'a demander de tué pour toutefois le ramener a la vie juste après. Oui même moi je n'ai pas l'esprit suffisamment tordu pour prendre du plaisir a faire cela mais il faut croire que certains comme l'ancienne régente n'ont que ca a faire de leurs journée, ils doivent vraiment pas avoir un but dans la vie sur la longue durée ceux la. Après concernant ce Luirio, je le considère comme un lâche, traître et un pleurnichard, ca ne me dérange donc pas tant que ca que Lyria passe ses nerfs sur lui. Pour le reste vous avez raison, Lyria n'a pas un mauvais fond même si je ne m'habitue pas encore a l’appeler en tant que princesse. Disons que lorsque je l'ai rencontrer, elle n'était pas encore princesse mais je trouve qu'elle se débrouille bien."
En tout cas le fait que la forteresse aurait besoin d'un bon moment avant que tout sois mis en place, l'adolescente ne pouvait qu'être d'accord avec Viel. Toutefois même si elle aiderait bien Viel, elle n’était pas vraiment une artiste dans l'âme et ne savait même sculpter de la glace même si elle peut en produire elle même.
"Eh bien si toutefois cela existe, je conseille un tissu qui puisse résister aux ténèbres ou éventuellement aux flammes....oui je sais que c'est pas simple même si Lyria se contentera surement de ce qu'il est possible de trouver mais je croit qu'un coup d’œil a la forteresse vous faira comprendre pourquoi je vous dit cela. Je doute de pouvoir vous être d'une grande aide niveau artistique car même si j’apprécie l'art, je ne me connait encore aucun don dans ce domaine. Quand a la question de combien cela coûtera, je pense que lorsqu'on a besoin de financements, on fini toujours par en trouver."
Après un tout un pillage dans les mondes du dragon ou même Warfang était envisageable, Saphira se doutait un peu que l'empire n'était pas du genre a payer quand il peut l'évité quand ses membres ont besoin de matériaux et cela quitte a voler directement les marchandises requises. Décidément, la jeune dragonne avait l'impression de penser de plus en plus comme un membre de l'empire, chose qu'on lui aurait reprocher immédiatement a Warfang a cause de sa franchise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Lun 14 Aoû - 13:49

J'avais visiblement flatté la jeune dragonne, celle-ci ne semblait pas recevoir beaucoup de compliment tout les jours, enfin je me trompais peut-être.

"C'est bien la première fois qu'on regarde mes yeux avant de regarder la couleur de mes écailles, je vous remercie en tout cas."

"Et bien c'est surtout le regard d'une personne parle beaucoup qu'une couleur d'écaille."

Ensuite, Saphira me parla de se fameux Luirio, et m'apprit que celui-ci avait été réanimé, que celui-ci était un lâche et un pleurnichard. Les conditions de vie qui lui étaient accordés restés quand même extrême. Bien que cela restait une norme pour un esclave. Je ne savais pas vraiment quoi penser de cela, et quoi je puisse en penser, cela ne changerait rien à sa situation. Ce n'était pas mes affaires ni mon rôle, de plus , je n'allais pas m'attendre à autre chose venant de l'empire des ténèbres. C'était ainsi et probablement mieux ainsi j'imaginais. Malgré tout le fait que celui-ci avait été réanimé me faisait froid dans le dos. Je savais à quoi m'attendre si je dérapais trop, bien que je n'avais aucune intention de trahir qui que ce soit.

"Alors Luirio est toujours vivant...oui c'est lui que l'autre folle m'a demander de tué pour toutefois le ramener a la vie juste après. Oui même moi je n'ai pas l'esprit suffisamment tordu pour prendre du plaisir a faire cela mais il faut croire que certains comme l'ancienne régente n'ont que ca a faire de leurs journée, ils doivent vraiment pas avoir un but dans la vie sur la longue durée ceux la. Après concernant ce Luirio, je le considère comme un lâche, traître et un pleurnichard, ca ne me dérange donc pas tant que ca que Lyria passe ses nerfs sur lui. Pour le reste vous avez raison, Lyria n'a pas un mauvais fond même si je ne m'habitue pas encore a l’appeler en tant que princesse. Disons que lorsque je l'ai rencontrer, elle n'était pas encore princesse mais je trouve qu'elle se débrouille bien."

"Mais cela reste malgré tout assez... extrême. Pourquoi l'avoir réanimé pour le torturer ? Il y a quand même un certain sadisme gratuit derrière tout ça, c'est évidement... N'importe qui peut le voir."

Je soupirais un bref instant pour terminer ma pensé. Je continuais à penser que tout ceci était assez fou et malsain.

"Quoi qu'il en soit, je ne suis pas en mesure de juger quoi que ce soit et dire ce qui est bien ou mal. Les choses à l'heure actuel sont bien plus compliqué qu'une simple vision binaire entre bien et mal. Cette guerre permet aux gens de libéré leurs plus sombres facettes d'eux même, mais oublions ça."

J'écoutais les conseilles de Saphira, un tissu résistant aux flammes et ténèbres. Je ne connaissais pas de tissu capable de résister à ça naturellement, mais un tissu que l'on aurait enchanté , ça c'était réalisable. Je me demandais pourquoi elle me conseillait ça, elle me conseilla de jeter un coup d'oeil à la forteresse.

"Eh bien si toutefois cela existe, je conseille un tissu qui puisse résister aux ténèbres ou éventuellement aux flammes....oui je sais que c'est pas simple même si Lyria se contentera surement de ce qu'il est possible de trouver mais je croit qu'un coup d’œil a la forteresse vous faira comprendre pourquoi je vous dit cela. Je doute de pouvoir vous être d'une grande aide niveau artistique car même si j’apprécie l'art, je ne me connait encore aucun don dans ce domaine. Quand a la question de combien cela coûtera, je pense que lorsqu'on a besoin de financements, on fini toujours par en trouver."

"Très bien merci je prends note. Je pensais également à mettre des lumières qui s'allument en passant dans les couloirs , cela me semble assez stylé, c'est pratique et perturbera les intrus qui oseront s'aventurer en pensant que personne ne les verraient."

On pouvait entendre des bruits de pas qui s'avançait en notre direction. J'avais stoppé mon dessin pour observer qui pouvait arrivé. Je voyais arriver groupe de trois gardes de la forteresse et une dragonne qui semblait avoir plus de responsabilité. Cette dragonne s'avança jusqu'à moi et me parla.

"Viel Crownoir, nous avons à l'instant même deux résistants qui prétendent être vos parents. Veillez me suivre sans faire d'histoire, nous avons des questions à vous poser."

Je n'étais pas très convaincu, mes parents faisaient parti de la résistances ? Ils ont étaient capturés ? Il devait y avoir un mal entendu.

"Il doit forcement y avoir un erreur ! "

"Très bien dans ce cas vous n'avez rien contre l'idée de nous suivre?"

Je pris une mine plus grave et je regardais Saphira un bref instant, je n'avais visiblement pas le choix. A vrai dire, c'était tout après réflexion , je n'avais pas vu mes parents depuis bien longtemps, j'ignorais totalement ce qui était devenu. Mais de là à rejoindre les résistants ? Pourquoi ? Je disais à Saphira.

"J'imagine que nous nous reverrons plus tard"

Je partais du principe que celle-ci ne préférerait pas ce mêler à mes affaires, bien que j'aurais pu parfaitement demander à être accompagné pour répondre à leurs questions. Je ne pouvais me permettre de demander de l'aide.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira

avatar

Messages : 143
Gemmes d'Esprit : 738
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Mer 16 Aoû - 11:27

Décidément Viel avait une façon sympa de voir les choses quand il dit que les yeux parlent plus qu'une couleur d'écailles. Oui Saphira commençait par vraiment bien l'aimer celui la. D'ailleurs quand la jeune dragonne lui raconta le sujet a propos de Luirio, il n'avait pas l'air de comprendre l'utilité de réanimé un mort pour le torturé a nouveau par la suite et a vrai dire Saphira non plus n'en comprenait pas le besoin. En revanche elle en venait au même point qu'il faut un certain sadisme pour aimer cela, un défaut qui ne fait pas partie de ceux de Saphira mais qui pouvait expliquer du coup pourquoi elle ne s'entend pas du tout avec Malicia que la jeune dragonne en vient par moment a méprisé encore plus que les résistants.
"Je suis d'accord et même si j'avoue que cela défoule de cogner ce pleurnichard et donneur de leçon, je n'aime pas les actes de sadismes dans ce genre même si je n’apprécie que très peut les sadiques en eux même. C'est d'ailleurs aussi pour cela que je n'aime pas Malicia ou l'ancienne régente pour faire simple. Outre le fait que je trouve qu'elle viole toutes les lois de la nature en ramenant a la vie des personnes mortes, j'ai toujours l'impression qu'elle essaye de manipuler les autres pour avoir ce qu'elle veut...et bon dieu que je peut haïr les manipulateurs."
D'ailleurs c'est peut être bien le soucis de Malicia justement car en plus d'être un peu rancunière ou disons beaucoup, Saphira est du genre a ne rien oublier et ayant par ailleurs une trés bonne mémoire hors la nécromancienne avait été mal vu de la jeune dragonne dés le départ et donc Saphira n'avait aucun bons sentiments envers elle pour atténuer sa méfiance envers celle qui l'avait poussé a tuer dés le départ et en plus en se croyant être la chef de l'empire quand sa supérieur avait le dos tourné.
"La guerre permet peut être a certains dragons de montrer leurs plus sombres facettes mais autant quand c'est fasse a leurs ennemis au niveau des clans je veux bien mais le faire entre les membres du même clan, c'est pour moi inacceptable. En tout cas si je devait apprendre que cette dragonne manipule Lyria, je croit que je me fairait un plaisir de la gelé sur place et si elle tente de le faire sur moi, je lui fairait regretter que Cynder ne l'ai pas tué avant."

Bref pour en revenir a la décoration, l'idée des lumières étaient plutôt une bonne idée sans compter l'utilité que cela pourrait avoir sur les intrus comme Viel venait de le souligner. Pourtant avant que Saphira n'ai le temps de répondre, voila que trois gardes ainsi que leur supérieure venaient de faire leurs apparitions en amenant au passage des mauvaises nouvelles, comme si ils savaient faire mieux d'ailleurs. L'idée que deux résistants qui seraient les parents de Viel soient en ce moment dans les prisons de forteresse, cela n'annonçait rien de bon pour eux.
"Ne t'en fait pas Viel, je vient avec toi. Tu est quelqu'un que j'aime bien et je ne te laisserait pas affronter cette situation tout seul."
Elle venait de laisser tomber le vouvoiement pour passer au tutoiement ce qui voulait dire en general qu'elle se montrait un peu plus familière avec la personne visée. Il ne restait plus maintenant qu'a avoir confirmation sur les paroles des gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Mer 16 Aoû - 22:40

Saphira semblait continué à penser que ce Luirio méritait de se faire cogner. C'était un point de vu, je n'allais pas m'attarder sur cela. Malgré cela, j'avais de la sympathie pour cette jeune dragonne. Habituellement , je n'étais pas sociable, j'évitais les conversations, je préférais m'isolé. Ce n'était pas parce que j'ignorais comment bien communiqué avec autrui. Au contraire, je n'avais pas de difficulté là dessus. La raison était que habituellement, les autres personnes ne m'intéressaient pas. Ils avaient très souvent l'air faux , souvent peu sincère et caché derrière un masque invisible. J'étais partisan de l'idée qui était "il faut mieux être seul que mal accompagné".

Saphira révélait sa nature rancunière, chose qui ne me dérangeait pas forcement en soit, bien que cela conduisait assez facilement à la vengeance. La vengeance était elle plus destructive que la rancune , bien qu'une personne rancunière n'était pas forcement vengeresse. J'écoutais la jeune adolescente parlait de Malicia. Je ricanais très légèrement et je disais.

"Cette Malicia ne vous tiens vraiment pas à coeur. Mais peu importe. "

Je n'avais pas eu le temps d'avoir la réponse de Saphira sur mes propositions. Les gardes étaient arrivés et voulaient m'emmené pour un interrogatoire. Tout ceci me rendait nerveux, j'allais devoir me défendre parce que mes parents étaient des résistants. Sans compter que je m'inquiétais pour eux, malgré leur choix stupide. Pourquoi avaient t-il rejoint là résistance? Ils appréciaient  vraiment être gouvernée par ce genre de personne? D'un autre coté, cela avait profité à ma famille depuis des générations... Nous avions de l'argent, enfin eux surtout. Moi je n'avais rien hérité d'eux pour l'instant. L'argent ne m'intéressait pas de toute façon.

"Ne t'en fait pas Viel, je vient avec toi. Tu est quelqu'un que j'aime bien et je ne te laisserait pas affronter cette situation tout seul."

Le fait que Saphira voulait m'accompagner me toucher. Depuis celle-ci précisa qu'elle m'appréciait.

Votre soutien me va droit au coeur Saphira. Je n'oublierais pas."

Aucun des gardes ne prostestèrent à l'idée que Saphira m’accompagnait. Je suivis le groupe de garde ensuite, on parcourait les couloirs en direction des cellules. Probablement qu'ils allaient me mener à mes parents afin de s'assurer qu'aucun mal entendu ne soit possible. Je suivais , je restais très calme durant le trajet, les gardes de même. Je jetais malgré tout quelques regards en arrière pour observer Saphira.
Nous finissons par arriver dans les cellules après cinq minute. Le lieu était bien évidement cloque, on pouvait voir de nombreux dragons et créatures dans des cellules. Le fait de savoir que mes parents étaient dans l'une d'entre elle me donnait pité pour les autres prisonniers, ce qui était égoïste car sans cette histoire, je ne me serais nullement soucier d'eux.

Le responsable du groupe annonça ensuite.

"Vos parents sont dans cette cellule Viel. Reconnaissez-vous ses dragons comme étant vos parents."

J'eu le souffle coupé un très bref instant en voyant père et mère à l'intérieur d'une cellule. Ils étaient attachés au mur. Très rapidement, ils m'avaient remarqués. Je voyais ma mère se lever et qui m'appeler. Mon père tant qu'à lui ne semblait pas comprendre ce que je pouvais faire ici , et en pleine liberté. Ils ignoraient le fait que je faisais partie de l'empire.

"Oui... c'est bien mes parents... Que comptez vous faire? Vous n'allez pas les abattre?

La seule solution qui s'offrait à moi était de faire en sorte que mes parents rejoignent l'empire, mais c'était impossible à l'heure actuel.

"Aucun ordre n'a été donné à l'heure actuel. Si ils sont coopératif ils pourraient restés en vie. Mais venons en aux faites. Votre intégration dans l'empire est pour le moins étrange Viel, j'ai tendance à penser que vous êtes un espion à la solde de la résistance. Vous n'allez pas me faire croire que vous ignoriez que vos parents étaient des résistants, hors vous n'en avez jamais parlé. Sans compter que on vous a presque forcé à intégré nos rangs. Qu'est ce qui nous prouve votre fidélité au final. Moi j'ai tendance à penser que l'on aurait eu plus court à vous abattre sur le champ."

Voilà que l'on me remettait en cause ma fidélité, j'étais sensé me défendre après avoir été brisé mentalement à la vue de mes parents enchaînés aux murs d'une prison? Surtout que ce n'était même pas des questions, mais des accusations.

"Heum... j'ai pas compris. Elle est où la question..."

Le garde soupira, bien sur j'avais compris où il voulait en venir, il pensait que j'étais un espion.

"Qu'est ce qui me prouve que tu n'est pas un espion et qu'est ce qui m'empêcherait de te faire enfermé sur le champ ?!"

Je me retrouvais dans une situation délicate, je ne pouvais pas prouver quoi que ce soit. Je pouvais simplement répondre "je suis innocent". Je dois apporté des preuves sur des choses que je n'avais pas faite. Qu'avait t-il en tête? Et pourquoi m'interroger devant mes parents? Il pouvait nous entendre en plus.
Je pouvais entendre mon père crier , il m'insultait quand il avait comprit que j'étais au service de l'empire. Bien que cette injure n'était pas une preuve d'innocence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira

avatar

Messages : 143
Gemmes d'Esprit : 738
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Jeu 17 Aoû - 5:05

Visiblement cela avait l'air de faire rire Viel que Saphira puisse ne pas apprécier du tout Malicia mais bon la jeune dragonne n'a pas que des qualités même si elle en a peu mais sans doute trop aux yeux des gens qui voudraient peut être une dragonne bien soumise.
"J'ai souvent le don de cerner les gens, ca me prend souvent du temps mais pour cette Malicia il m'a fallu juste 24h pour comprendre que j'ai tout intérêt a m'en méfier encore plus que la peste. Rien ne me plait en elle, autant ses "plaisirs" coupables que sa mentalité. Elle est pour moi le genre de dragonne qui n’hésiterait pas une seconde a poignarder dans le ventre ceux qui auront fait l'erreur de lui faire confiance si d'un coup elle juge que ses projets ne sont plus communs avec ceux des autres et puis j'ai eu l'impression que ca ne lui a pas plut de ne plus pouvoir se croire comme la chef alors qu'elle ne l'a jamais était. Un jour elle devra supporter les conséquences de ses actes et j'avoue que je veux être présente quand cela arrivera."
Cynder lui avait un peu raconter comment Malicia avait voulu remettre en cause les décisions de celle qui était encore l'impératrice a ce moment la alors que la nécromancienne avait eu tout l'air de vouloir partir. Question fidélité, Saphira a déjà vu mieux et puis si ce n'était pas un mal de parfois vouloir remettre en cause les décisions des autres, c'est tout de même souvent pour des raisons égoïstes en priorité même quand c'est habilement détourné mais bon agir ainsi envers sa dirigeante de l'époque...eh bien c'est quand même prendre le risque de sentir sa tête entrain de rouler sur le sol. De toute façon Saphira savait très bien que Malicia ne devait sa survie qu'a la demande de Lyria car elle avait plaider leurs liens d'amitié, sans cela il ne resterait plus grand chose de l'ancienne régente.


Enfin pour en revenir aux gardes, ils les escortèrent donc jusqu'au geôles des prisons de la forteresse ou Saphira lança un sourire a Viel pour lui faire comprendre qu'elle allait le soutenir dans cette épreuve. Bon comme c'était a s'en douter, les cachots étaient bien glauques niveau ambiance et décoration mais bon même si l'endroit n'est pas fait pour que les prisonniers s'y sentent bien, cela doit pas être drôle d'y séjourner pour ceux qui y travaillent. Bon malheureusement l'identité des deux prisonniers en question était bien confirmé par Viel. Après autant Saphira avait de la peine pour la mère qui avait l'air de subir sans doute les décisions de son mari, les mâles dans une famille ayant souvent l'air de croire que leurs décisions sont la priorité quitte a embarquer toute la famille au passage. Par contre le père n'avait pas l'air plus inquiet que ca d'être dans une prison ou on peut lui annoncer que sa fin approche, le genre de personne comme certains résistants qui veulent garder la tête haute même quand cette dernière risque de toucher le sol bien trop vite a son goût.

Au bout du compte Saphira aurait put croire que seul les parents seraient interrogés car après tout c'est quand même eux qui sont enfermés dans une cage...eh bah non, les gardes préféraient interrogé Viel qui n'avait a l'heure actuel rien a ne se reprocher. Bon après si Viel avait put être au courant que ses parents étaient des résistants, il est vrai que c'est une information qu'il aurait dut donner a Lyria mais il se pouvait aussi que le dragon noir n'était pas du tout au courant de ce détail au sujet de ses parents. Par ailleurs a part les personnes stupides, c'est de toute façon un acte stupide de dire publiquement ou même parfois a de la famille qu'on fait partie des résistants dans une période ou ces derniers sont activement recherchés et surtout avec le sort qui attend certains d'entre eux si ils ne se montre pas coopératifs. Bref au final c'était carrément la fidélité de Viel qui était mise en doute de la part des gardes qui avaient l'air de croire que Viel puisse être un espion a la solde des résistants. Ouais, voila le genre d'accusation qui faisait rappeler des souvenirs a Saphira sur le moment et tout comme elle a l’époque, Viel n'avait de toute évidence aucune preuve a fournir pour se défendre mais Saphira avait déjà une petite idée de comment aider son ami tout récent dans l'empire.
"Vous voulez savoir ce qui vous empêche d'emprisonner Viel ou de l'abattre? Visiblement c'est la princesse Lyria elle même qui l'a amené ici et l'aura accueilli dans l'empire. Comment croyez vous qu'elle réagira si elle apprend que des gardes auront pris la liberté de condamné un dragon qu'elle a accueilli sans même qu'elle ai donné son accord? Quelque chose me dit que si vous commettez cette erreur ou que vous le maltraitiez, votre travail ne sera pas la seul chose que vous allez perdre. Par ailleurs le fils ne doit pas payer pour les fautes de ses parents, l'un d'eux d'ailleurs ferait mieux de se calmer un peu, un oubli qu'on vienne se faire nourrir par un geôlier peut très bien arriver après tout."
Au cas ou le père de Viel ne le savait peut être pas encore mais l'idée de mourir n'est parfois rien quand on est dans une cage et que l'on voit les autres entrain de manger pendant que le prisonnier ne peut même pas en faire autant. Un être vivant ne peut tenir longtemps sans boire mais il peut rester une bonne trentaine de jour sans manger avant de mourir de faim, ca serait même une chance si les gardes puissent ignorer ce léger détail concernant la nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Jeu 17 Aoû - 15:52

La situation dans laquelle je me trouvais été délicate. Quoi que je puisse décider, je devais passer pour un traite et payer les conséquences. Je ne pouvais laisser ma famille se faire tuer, mais je me refusais à me retourner contre l'empire des ténèbres. Pas seulement parce que ça serait suicidaire de ma part, mais j'avais une grande gratitude pour Lyria. Celle-ci m'avait grandement aidé , sans compté le serment que je lui avais fais. Tout se bousculait dans mon esprit, tout devenait trouble. Je ne pourrais jamais libérer mes parents, mais je pouvais malgré tout négocier leur survie. Bien que tout ceci devra se faire auprès d'un responsable bien plus haut gradé. La princesse Lyria pourrait assez facilement les graciés , bien je la voyais très mal libérer des résistants. Je connaissais mon père, il n'abandonnerait pas la cause, ma mère ne se laissera pas non plus convaincre. Je pouvais observé dans son regard de la déception, bien qu'au final elle ne me haïssait pas pour cela.
En ce qui concernait mon père, les injures qu'ils m'avaient adressé affiché clairement qu'il ne changerait pas sans avoir été brisé.

Saphira avait prit ma défense, comme je pouvais y attendre et au bon moment. Le fait qu'elle me reparlait de la princesse Lyria et ce fait que celle-ci m'avait accueilli ici m'avantager.

"Vous voulez savoir ce qui vous empêche d'emprisonner Viel ou de l'abattre? Visiblement c'est la princesse Lyria elle même qui l'a amené ici et l'aura accueilli dans l'empire. Comment croyez vous qu'elle réagira si elle apprend que des gardes auront pris la liberté de condamné un dragon qu'elle a accueilli sans même qu'elle ai donné son accord? Quelque chose me dit que si vous commettez cette erreur ou que vous le maltraitiez, votre travail ne sera pas la seul chose que vous allez perdre. Par ailleurs le fils ne doit pas payer pour les fautes de ses parents, l'un d'eux d'ailleurs ferait mieux de se calmer un peu, un oubli qu'on vienne se faire nourrir par un geôlier peut très bien arriver après tout."

Le responsable semblait hésitant, il répondit.

"Ah oui vraiment? C'est étrange, mais admettons qu'il soit innocent, il n'aurait donc aucune raison de s'inquiéter.. Vous êtes vraiment certaine de vouloir le protéger sans vouloir vérifier si il est ou non un résistant?

Je me rappelais de ce fameux serment, la seule personne a qui j'avais prêté serment été Lyria. Je me souvenais clairement de ce qu'elle avait dit.

"- Très bien. Viel Crownoir. Acceptes-tu, sur ton honneur, de mettre ta plume et tes pinceaux à mon service ? Au service de ta souveraine, Lyria, Impératrice des Ombres ? Aussi longtemps que tu résideras en ces lieux ? Si tu acceptes, tu n'auras qu'à t'incliner devant moi. Et dire : "Je le jure, Maîtresse Lyria." "

"Je le jure, Maîtresse Lyria"


Je réfléchissais un bref instant. Mon père semblait grommelait quand Saphira lui suggéra de se calmer car il pourrait manquer de nourriture. Ce n'était pas que les insultes de manière général m'affectait, mais elle s'ajoutait à toute la pression que je recevais à cause de cette histoire. Suite à ce que disait Saphira, je repris confiance pour ajouter ensuite.

"Je suis peintre et au service de Lyria uniquement. Seul elle peut me donner des ordres à vrai dire. Je respecte bien sûr les lois établis ici, mais vous ... vous n'avez aucun droit sur moi , sans aucune façon. Seul Lyria et moi-même peuvent me donner des ordres."

Le responsable fronça les sourcils un bref instant. Cette situation le gênait car il se rendait compte que son pouvoir d'inquisiteur n'avait que peu d'emprise sur moi. Il finissait par dire.


"Bon... trèèèès bien, au moins la princesse vous fait confiance... Mais vous n'étiez vraiment pas au courant que votre famille était résistant ?"

"Aucun moyen de le savoir. Je n'avais pas eu de nouvelle de mes parents depuis que la ville est tombé."

Le responsable réfléchissait et finissait par dire.

"Si j'apprends que ce que tu dis est faux, j'en ferais part à Lyria. Et je notifierais bien que la dragonne aura aidé à cacher le jeu de Viel. Je ne peux peut-être pas pas vous atteindre directement, mais cela ne veut pas dire que je ne peux pas vous atteindre."

Le garde se tournait vers moi pour ajouter. Il prit un air plus grave, une voix plus sombre, plus hargneuse et désagréable, il n'aimait pas que l'on s'oppose à lui. D'un autre coté, c'était assez logique. Le contraire aurait été une preuve qu'il n'avait rien à faire pour un tel poste. Le problème, c'était qu'il cherchait peut-être à trop bien faire son travail que celui-ci allait trop loin.

"Je peux très bien agressé votre mère part exemple ou laisser un de mes gardes jouer avec, toute forme de torture est autorisé sur les prisonniers, les lois n'ont pas changer pour l'instant. Donc si tu veux évité que la prochaine fois que je t'appel c'est pour t'annoncer la mort de tes parents autant bien collaborer, à moins que tu préférais que je t'appel pour dire que tu aurai un petit frère ou petite soeur."

Je bouillonnais de rage, mais je me contrôlais, ce n'était que du vent, des menaces en l'air, enfin c'était ce que je pensais. Pour sur, je ferais payés ce type, même si celui-ci ne faisait que son métier. Le garde se tourna ensuite vers Saphira.

"Tant qu'à toi... j'espère vraiment que tu sais ce que tu fais, être complice d'un traître revient à être un traître ? Trahir, ce n'était pas ta spécialité déjà?! Je suis bien au courant des petites rumeurs qui circulent tu sais..."

Qu'est ce que cela signifiait ? Enfin cela ne me regardait probablement pas. Je soupirais un bon coup montrant mon désaccord avec le garde. Ma mère observait sans oser dire quoi que ce soit, mon père avait détourné le regard , bien qu'il semblait toujours en colère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira

avatar

Messages : 143
Gemmes d'Esprit : 738
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Jeu 17 Aoû - 17:46

C'est fou comment la nom de Lyria et la peur qu'elle inspire a ses sujets autant qu'a ses ennemis peut être pratique face aux grandes gueules comme le cas de ces gardes. Leur supérieur venait d'ailleurs de demander a la jeune dragonne si elle était certaine de vouloir protéger Viel même sans vérifier si il est vraiment ce qu'il est ou un simple espion des résistants.
"C'est quoi votre méthode pour vérifier si il est un résistant ou pas? La torture ou le harcèlement? Ces deux méthodes ne sont pas fiables du tout car la victime fini par dire ce que son geôlier a envie d’entendre même si c'est faux. Si vous voulez voir en Viel un résistant, trouver déjà des preuves et priez pour que Lyria ne fasse pas tomber vos têtes, on ne lui donne pas le surnom de faucheuse des ténèbres pour rien."
Laissant Viel répondre aussi de son coté aux gardes, il était évident que les gardes ainsi que l'inquisiteur auraient bien aimer se faire mousser de la part de Lyria pour avoir trouver une famille complète de résistants et malheureusement ils n'avaient pas la moindre preuve contre celui qu'ils veulent accusé. En revanche elle sentait comme une menace a son égard quand elle entendit clairement le responsable dire qu'il trouverait une façon de l'atteindre.
"Oh mais si vous voulez m'atteindre directement, faites vous plaisir mais vous devriez calculé vos chances d'y rester en vie. Je n'ai pas besoin de Lyria pour me défendre."
Ah si les fidèles de l'empire pouvaient savoir que Cynder n'est rien d'autre que la mère biologique de Saphira, peu de personnes dans le clan ne risquerait a lui faire des menaces mais cette affiliation était un secret bien garder par Cynder, Lyria et bien sûr Saphira même si il était dur de savoir si Malicia en ferait autant. En tout cas le responsable essayait visiblement de trouver une bonne raison d'inculper Viel en menaçant de s'en prendre a sa mère ainsi que de proférer plusieurs menaces.
"A votre place je ferait attention a mes paroles, il serait dommage d'annoncer a Lyria qu'on aura retrouvé votre cadavre dans une mare de sang n'es pas? Il peut se passer tellement de choses en une nuit."
Quand on sais utiliser les mots comme il faut, il est souvent peu utile d'avoir recours a la violence pour se faire comprendre dans ce genre de situation. D'ailleurs c'était plutôt bien tenter de la part du responsable des gardes de vouloir obligé Saphira a faire une erreur en lui faisant rappeler qu'elle avait été une traître en trahissant les résistants pour rejoindre l'empire. Oui c'était un fait avérer a défaut de n'être qu'une rumeur mais Saphira n'allait pas tomber dans le piège même si d'un coup elle se ferait un plaisir de perforer l'épaule de l'inquisiteur de la même façon qu'elle l'avait fait a Luirio.
"Si tu est au courant des petites rumeurs, tu doit aussi savoir ce que j'ai fait au dernier dragon qui m'a pris la tête, le contact entre lui et moi fut très froid. Tu veux tenter peut être?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Ven 18 Aoû - 10:03

"C'est quoi votre méthode pour vérifier si il est un résistant ou pas? La torture ou le harcèlement? Ces deux méthodes ne sont pas fiables du tout car la victime fini par dire ce que son geôlier a envie d’entendre même si c'est faux. Si vous voulez voir en Viel un résistant, trouver déjà des preuves et priez pour que Lyria ne fasse pas tomber vos têtes, on ne lui donne pas le surnom de faucheuse des ténèbres pour rien."

L'inquisiteur semblait agacer par les tentatives d'intimidation, le garde finissait par répondre.

"Des preuves ? On finira bien par trouver si celui-ci est bien coupable, je lui est laissé une chance d'avouer, mais maintenant c'est trop tard."

Je ne m'inquiétais pas sur le fait qu'il allait chercher des preuves. Je n'avais aucun lien avec la résistance, par compte des fausses preuves étaient plus à craindre. Ce garde faisait du zèle de son travail et il semblait prêt à tout pour condamné quelqu'un. Je préférais resté silencieux, je n'avais rien à ajouter à cela. Le garde dévisagea Saphira quand celle-ci prétendait pouvoir se défendre seule. D'un autre coté, il semblait difficile de croire pour beaucoup de monde qu'un soldat de l'empire puisse se faire tuer par une dragonne adolescente, mais rien n'était impossible. Elle n'avait pas hésité à abattre un dragon et ne le cachait nullement. J'avais tendance à croire que pour s'affirmer ici, il fallait prouver que était plus meurtrier que son opposant. Dommage pour moi, je n'avais jamais tué personne. J'en avais jamais eu le besoin. Peut-être qu'un jour ou l'autre je devrais le faire afin de prouver, que je savais tué? Non, plus sérieusement, tout ceci ne m'intéressait pas pour l'instant, l'art me passionnait d'avantage que tuer. L'inquisiteur répondit à Saphira calmement.

"Oh mais si vous voulez m'atteindre directement, faites vous plaisir mais vous devriez calculé vos chances d'y rester en vie. Je n'ai pas besoin de Lyria pour me défendre."

"Mes chances de restés en vie ? Vous pensez vraiment que l'on me tuerait parce que je fais mon travail?"

Je secouais légèrement la tête, tout ceci ne menait à rien , la seule chose à espérer c'était encore que l'inquisiteur se rendait compte de son erreur. C'était mal partie pour en tout cas. Je savais qu'il ne pouvait rien me faire, mais je craignais malgré tout une agression contre ma mère en guise de représailles ou vengeance.
Saphira était prête à menacer le garde pour le forcer à se calmer. Celui-ci répondit sèchement et avec frustration.

"A votre place je ferait attention a mes paroles, il serait dommage d'annoncer a Lyria qu'on aura retrouvé votre cadavre dans une mare de sang n'es pas? Il peut se passer tellement de choses en une nuit."


"Des menaces? Mais vous croyez quoi au juste?! Ce n'est pas de ma faute si on nous condamne encore plus fermement quand on libère une personne coupable que si on tue des innocents. Si j'ai le malheur de laisser un un coupable en liberté , je me risque de me faire tuer sur le champs, si je tue un innocents, tout le monde s'en fiche. Forcement qu'en cas de doute je vais condamner, c'est comme çà que l'on nous a apprit."

Je soupirais, je comprenais maintenant mieux les méthodes d'interrogatoires. L'erreur ne venait pas uniquement de l'inquisiteur , mais bien d'en haut. J'avais tendance à parier que c'était cette fameuse Malicia qui avait encouragé un tel comportement. Bien que je ne pouvais le prouver et que cela restait une supposition.
Je remarquais Saphira provoquer le garde , comme si elle voulait se battre contre lui.

"Si tu est au courant des petites rumeurs, tu doit aussi savoir ce que j'ai fait au dernier dragon qui m'a pris la tête, le contact entre lui et moi fut très froid. Tu veux tenter peut être?"


"Tu sais très bien que l'on n'aurait pas le droit de se battre ici, mais si tu y tiens vraiment, on peut se battre ailleurs, peu m'importe ! Tu prétends avoir tuer quelqu'un, mais qui c'était? Car il est facile d'abattre des faibles sans défendre et il vaudrait mieux pas s'en vanter. Tu verras que ça serait plus difficile d'abattre un dragon qui se défend vraiment."

"Woaw , doucement si vous plais, personne ne va se battre , on est pas là pour ça, nous avons d'autres chats à fouetter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira

avatar

Messages : 143
Gemmes d'Esprit : 738
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Ven 18 Aoû - 11:39

Décidément Saphira avait l'impression d'être entrain de tenter de raisonner Malicia en parlant avec l'inquisiteur. Qu'es qu'il voulait que Viel avoue alors qu'il avait déja dit qu'il n'était pas du coté des résistants au contraire de ses parents?
"Que voulez vous qu'il avoue? Il vous a dit qu'il n'est pas des résistants et vous n'avez pas la moindre preuve pour l'inculper. Vous voulez qu'il dise ce que vous voulez entendre pour avoir une raison de le condamné mais faites vous une raison, vous n'avez rien contre lui donc n'insistez pas."
Quand aux chances de l'inquisiteur de rester en vie, il ne risquait rien effectivement si il faisait bien son travail mais dans le cas contraire il était peu probable que Lyria accepte des incompétents bien longtemps autour d'elle et si elle ne faisait pas l’exécution elle même, une autre personne peut avoir la mission de s'en charger.
"Oh on vous tuerez si vous faites mal votre travail. Vous avez deux résistants dans une cage et au lieu de cela, vous harcelez leur fils qui ne partage pas leurs causes au lieu de vous occupez de les interroger en priorité."
Après il est aussi possible que l'inquisiteur trouve plus grisant de s'en prendre a un nouveau dragon de l'empire pour remettre sa fidélité en question plutôt que de s'en prendre a des résistants donc l'appartenance a ce groupe aura été prouver, quel dommage que les choses ne soient pas aussi simples dans la réalité. Bon c'est vrai qu'un garde qui fait mal son boulot a toutes les chance de se faire tué en guise d'exemple pour les autres et le fait d'incité les gardes a condamner des innocent sans la moindre petite preuve ne pouvait que rappeler a Saphira le genre de comportement que Malicia avait put avoir. Pourtant il y avait une vérité bien plus grave concernant la valeur des gardes.
"Des menaces? C'est a vous de voir. Si un garde se fait tuer, tout le monde s'en fichera aussi et d'ailleurs a part peut être Lyria ou Cynder, personne ne se demandera la raison ou fera une enquête. Non le garde mort sera simplement remplacé par un autre. Toutefois j'aimerait savoir qui vous a appris a vous comportez ainsi. Es que c'est cette folle de Malicia?"
Après le fait que Saphira ai put provoquer le garde, elle n'en avait même pas honte mais si il faut savoir se faire un peu craindre pour se faire respecter, c'est une option que Saphira était prête a prendre en compte a l'avenir. D'ailleurs elle défia l'inquisiteur du regarde pour montrer qu'elle était prête a en découdre.
"Oh tu a peur de te faire gronder? Tu sais peut être te défendre mais qu'es qui le prouve? Tu est peut être faible en fin de comp..."
Elle ne pris pas le temps de finir sa phrase que Viel les interrompit tout les deux en disant que personne ne va se battre. Ouais il faut voir car dans le cas de Saphira, ca ne la dérangerait pas le moins du monde de donner une correction a l'inquisiteur mais Viel avait quand même raison, ce n'était de toute façon pas le moment pour cela a cause notamment des autres priorités a savoir les parents du dragon noir. De son coté Saphira ferait de son mieux a choisir ses mots même si l'inquisiteur et les autres gardes auront tout intérêt a faire de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Ven 18 Aoû - 19:56

Cette dispute commençait à me prendre la tête. Tout ceci restait nécessaire malheureusement.

"Que voulez vous qu'il avoue? Il vous a dit qu'il n'est pas des résistants et vous n'avez pas la moindre preuve pour l'inculper. Vous voulez qu'il dise ce que vous voulez entendre pour avoir une raison de le condamné mais faites vous une raison, vous n'avez rien contre lui donc n'insistez pas."

L'inquisiteur semblait peu à peu réfléchir d'avantage. Bien qu'il répondit à cela... Quand Saphira commença à dire au garde d'interroger mes parents au lieu de moi, je me sentais pas très alaise. Je savais très bien comment un interrogatoire de prisonnier pouvait tourner sans jamais en avoir vu de mes propres yeux.

"Oh on vous tuerez si vous faites mal votre travail. Vous avez deux résistants dans une cage et au lieu de cela, vous harcelez leur fils qui ne partage pas leurs causes au lieu de vous occupez de les interroger en priorité."

"Très bien, on va dire que je vous crois sur le fait qu'il soit innocent. Cela m'empêchera pas de m'en assurer en fouillant un peu."

Je n'avais rien à ajouter à cela, il semblait vouloir me laisser tranquille, bien que dans les faits on se doutait qu'il en avait pas totalement fini. Peu importe, je n'allais me laisser perturber par ce type...
Saphira commençait à s'interroger sur le comportement du garde et se demandait si Malicia n'était un un peu "responsable" de se genre de dérive dans les interrogatoire.

"Des menaces? C'est a vous de voir. Si un garde se fait tuer, tout le monde s'en fichera aussi et d'ailleurs a part peut être Lyria ou Cynder, personne ne se demandera la raison ou fera une enquête. Non le garde mort sera simplement remplacé par un autre. Toutefois j'aimerait savoir qui vous a appris a vous comportez ainsi. Es que c'est cette folle de Malicia?"

"Ecoutez, depuis que je suis que je suis ici c'est ainsi, c'est sur que Malicia n'a rien arranger pour. De toute manière, les personnes en haut lieux sont d'avantage sans pitié que n'importe qui ici. Vous vous attendez à quoi? Ce n'est pas que tout ceci me plais, mais que l'on ne me vienne pas faire la moral derrière. On me demande parfois des gardes pour torturer juste par plaisir non par utilité. Je ne pense pas avoir besoin de cité de nom."

Le problème était bien là, tout le monde était perché ici ou presque tout le monde. Je n'avais pas la prétention d'être le plus saint d'esprit en ces lieux, non, mais quand même il y avait de sacré cas. Saphira avait ajouté quelque chose quand je tentais d'apaiser les tensions.

"Oh tu a peur de te faire gronder? Tu sais peut être te défendre mais qu'es qui le prouve? Tu est peut être faible en fin de comp..."

Le garde grommela et ajouta.

"Faible?!!! Moi?! Nous verrons bien cela. Je n'est plus rien à vous dire, fichez moi le camps , j'ai du travail."

"Parfait ! De toute manière cette discutions ne menait à rien. Saphira, si ça ne vous déranger pas, on va le laisser.

L'inquisiteur ajouta une pique qui avait clairement le but d’envenimer le situation.

"Par travail, je parlais de m'occuper de la mère, bien sûr."

L'inquisiteur se contenta de sourire. Cela m'inspirait pas confiance. Je me sentais pas très bien et je regardais Saphira sans rien ajouter, ce n'était que de la provocation inutile. Je souhaitais une chose, partir d'ici et penser à autre chose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira

avatar

Messages : 143
Gemmes d'Esprit : 738
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Sam 19 Aoû - 7:30

Bien, l'inquisiteur commençait enfin a entendre raison et semblait prêt a laisser Viel en paix tant qu'il n'aurait trouvé contre lui en tout cas, autant dire qu'il fallait espérer que cela reste ainsi dans l’intérêt de l'artiste. Pour le reste l'inquisiteur ne l'avait peut être pas dit clairement mais il était a présent certain que Malicia n'avait pas arrangé les choses au niveau des pratiques des gardes et même si elle avait envie de dire que tout les hauts placés sont plus cruels que les gardes, Saphira aurait envie de clamer son affiliation familial avec Cynder pour lui faire savoir que tout les hauts placés ne sont pas comme ca.
"Tout les hauts placés ne sont pas aussi sans pitiés que vous le pensez. J'aurait préférer ne pas le dire pour ne pas que ca gêne les autres alors que je vient d'arriver dans l'empire mais je suis la fille biologique d'un des hauts placés de l'empire et pas n'importe lequel. Ce que je veux dire c'est qu'ils ne sont pas tous sans pitiés et concernant Malicia, elle n'est plus la régente de l'empire et ne devrait donc plus pouvoir vous donner des ordres. Concernant le nom de celui ou ceux qui se servent des gardes pour qu'ils participent a des "plaisirs" coupables, je croit en effet qu'il est inutile de citer un nom."
Si elle voulait que les autres ne la regardent pas de façon différente, c'était sans doute foutu maintenant et elle pourrait s'estimer heureuse si on ne la voit pas par la suite comme une dragonne insolente qui se pense protéger par ses parents même si Saphira n'avait jamais eu besoin de personne pour se défendre toutes seule bien qu'elle avait dut apprendre très vite a savoir le faire. En fait cette altercation avec les gardes aurait put bien se finir si l'adolescente avait put s’empêcher de répondre a la provocation mais que Viel pouvait lui dire, Saphira n'avait jamais accepter qu'on essaye de la prendre de haut. Bref même si Saphira n'avait pas fini sa phrase, elle en avait sans doute suffisamment dit assez pour atteindre le garde dans son amour propre. Ce dernier ne trouva d'ailleurs rien de mieux que de menacer de s'occupé de la mère de Viel et même si c'était sans doute de la provocation, la jeune dragonne se serait fait un plaisir de congeler le garde sur place mais ce que venait de dire Viel et son envie de partir de cet endroit.
"Très bonne idée Viel, de toute façon il n'y a plus rien a leur dire. Ils voulaient te poser quelques questions, maintenant c'est fait."
Devoir se retenir de coller un pain au garde pour la menace et la provocation qu'il venait de faire, c'était bien quelque chose qu'elle n'était pas tenté de faire en cette instant mais au lieu de cela elle accompagna Viel a l'écart de cet endroit pour pouvoir lui parler plus librement et peut être aussi s'excusé pour tout cela.
"Pardon pour la scène que tu a vu la bas mais je supporte pas ce genre de dragon qui te prenne de haut ou qui accuse les autres sans preuves, ca m'a rappeler toutes les années ou les habitants de Warfang m'accusait d'être une dragonne dangereuse comme si j'était une criminelle pour eux alors que je n'ai jamais rien fait contre eux. J'ai jamais trop eu l'habitude par la suite de laisser les gens me prendre de haut ou me provoqué sans que je leur en fasse payer le prix...non j'ai jamais tué personne avant mon entrée dans l'empire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Sam 19 Aoû - 21:02

"Tout les hauts placés ne sont pas aussi sans pitiés que vous le pensez. J'aurait préférer ne pas le dire pour ne pas que ca gêne les autres alors que je vient d'arriver dans l'empire mais je suis la fille biologique d'un des hauts placés de l'empire et pas n'importe lequel. Ce que je veux dire c'est qu'ils ne sont pas tous sans pitiés et concernant Malicia, elle n'est plus la régente de l'empire et ne devrait donc plus pouvoir vous donner des ordres. Concernant le nom de celui ou ceux qui se servent des gardes pour qu'ils participent a des "plaisirs" coupables, je croit en effet qu'il est inutile de citer un nom."

L'inquisiteur semblait pas convaincu par ce que disait Saphira. Celui-ci répondit à cela.

"Oui si vous le dite. En attendant rien ne change. Il suffirait que les dirigeants décident que l'on interroge différemment les prisonniers pour que ça change. Moi je suis là que pour appliqué et faire les règles qui ont étés établit dans ces prisons ni plus ni moins, et je me fiche de savoir qu'une gamine ne soit pas d'accord avec ça. Bref déguerpicer maintenant."

Suite à cela Saphira confirma notre départ. Au moins on partirait sans avoir à se battre, et je restais malgré tout libre.

"Très bonne idée Viel, de toute façon il n'y a plus rien a leur dire. Ils voulaient te poser quelques questions, maintenant c'est fait."

Je commençais à partir d'ici avec elle. Ma mère s'approcha du bord de la cellule et aggripa les barreaux , celle-ci  se mit à dire.


"Viel, si te plais ne me laisse pas ici."

Je m'arrêtais nette , j'étais déstabilisé, je me retournais légèrement vers ma mère, j'avais quelques larmes aux yeux. Ces mots étaient difficile car au fond je savais que je ne pouvais rien faire. Je préférais rassurer ma mère qui à mentir un peu.

"Je ferais de mon mieux... mère ne vous en faite pas."

Je repris ma route afin d'aller à l'écart avec Saphira. J'aurais préféré resté plus longtemps avec ma mère pour discuter avec elle. Le problème, j'étais à fleure de peau et je me voyais mal rester une minute de plus dans les prisons. J'avais toutes les raisons de m'inquiéter avec ce type d'inquisiteur. Je ressentais un concentré de tristesse de peur et de colère. Je ressentais quelques choses d'étrange à l'intérieur de moi, c'était physique, comme si ma magie voulait se manifestait. Je me concentrais pour contenir cette magie, qui certes n'était pas dévastatrice en soit loin de là, mais elle restait capable de blesser quelqu'un si je venais à la laisser se libérer.

Saphira s'excusa pour son intercalation avec l'inquisiteur. Il était vrai que cela n'avait pas forcement arranger les choses, mais elle m'avait quand même mieux défendu que je n'aurais pu. De plus elle restait assez jeune donc plus impulsive.  

"Pardon pour la scène que tu a vu la bas mais je supporte pas ce genre de dragon qui te prenne de haut ou qui accuse les autres sans preuves, ca m'a rappeler toutes les années ou les habitants de Warfang m'accusait d'être une dragonne dangereuse comme si j'était une criminelle pour eux alors que je n'ai jamais rien fait contre eux. J'ai jamais trop eu l'habitude par la suite de laisser les gens me prendre de haut ou me provoqué sans que je leur en fasse payer le prix...non j'ai jamais tué personne avant mon entrée dans l'empire."

Pendant qu'elle parlait je cherchais un objet dans mon sac. Le pris un cristal de magie dans une patte, mais je laissais le cristal dans le sac. Je relâchais la magie dans ce cristal en question, une légère lumière s'échapper du sac, je répondis tranquillement. Doucement je ressentais toutes mes émotions négatives s'échapper me libérant ainsi du stresse qui m'envahissait. En conséquence, je me sentais dans un légère état de fatigue.

"Oh... je ne t'en veux pas. La situation n'est pas facile. J'ignore pour quel raison Warfang vous a considéré comme une criminelle. Mais bon j'ai déjà eu quelques ennuis avec les autorités aussi par le passé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira

avatar

Messages : 143
Gemmes d'Esprit : 738
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Dim 20 Aoû - 10:18

Mouais l'idée de demander aux dirigeants que les choses changent au niveau du comportement des gardes envers les prisonniers, ce n'était surement pas dans les priorités du moment et puis a vrai dire a part pour ceux qui se sentent concernés personnellement...eh bien disons que le sort des prisonniers a tendance a n'intéresser personne  et cela qu'importe le clan quand on y réfléchit un peu donc autant dire que ce n'est pas demain la veille que les choses vont changer.

Quoi qu'il en soit, Saphira devait bien admettre qu'elle avait de la pitié pour la mère de Viel car même si cette dernière était une résistante, elle n'avait pas l'air d'être une mauvaise personne mais plutôt victime des circonstances et si elle devait avoir commis un crime dans l'empire serait d'avoir choisie le mauvais camp a soutenir même si il n'est pas si facile de savoir qui il faut soutenir ou même quel leader en vaut la peine. Le pire était pourtant sans doute pour Viel qui avait l'air de faire de son mieux pour rassurer sa mère et cela même quitte a faire une promesse qu'il n'était par sûr de pouvoir tenir. En général Saphira n'aurait pas encourager ce genre d'espoirs qui peuvent au final mal se finir mais elle ne pouvait pourtant pas reprocher a Viel de le faire malgré tout bien qu'il est difficile de savoir lequel des deux a le plus peur.
"Courage madame, tenez le coup..."

Une fois a l'écart, Saphira c'était tout de même attendu a ce que Viel lui en veuille ne pas avoir forcement arranger les choses pour ses parents même si elle avait fait quand même de son mieux pour prendre sa défense le mieux possible. Au lieu de cela il semblait avoir compris que la situation n'était pas si simple et peut être aussi qu'il n'est pas toujours facile de bien agir en conséquence, chose que Saphira n'avait peut être pas sut gérer comme il aurait fallu.
"J'aurait bien voulu aider au moins ta mère, elle a beau être une résistante mais elle a l'air d'être quelqu'un de bien. Disons qu'a Warfang, ils ne faisaient pas confiance envers une dragonne noire, certains avaient l'air même de penser que je ressemble trop a Cynder ou même que je pourrait être sa fille bien que pour le coup ils auront eu raison au final. En vérité tu fait partie des rares qui m'ont vu comme autre chose qu'une dragonne noire potentiellement mauvaise."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Dim 20 Aoû - 13:30

Cette situation avait provoqué beaucoup d'émotion négative pour des choses que je ne pouvais absolument rien faire. Saphira avait laissé avant de partir un message de soutient à ma mère, je ne pouvais que la remercier pour cela. Bien que tout ceci ne suffirait pas à régler cette histoire. Seule les hauts placés pourraient, mais personne n'aurait d'intérêt à faire cela ou ne voudrait se risquer à libérer des résistants. Pour la suite, j'allais avoir besoin de chance et de courage. Tout ceci était pathétique, je n'arrivais même pas à contrôler ces émotions négatifs sans avoir recourt à la magie. Chose qui était assez particulière, une partie de ma magie dépensait de mon état émotionnel et trop d'émotion d'un coup pouvait la rendre instable. Chose en soit d'une moindre importance en temps normal, mais bien plus gênante dans ce genre de situation. Pour contre-carrer ça et éviter que ma magie se manifestait contre ma volonté, je confinais une partie de ma magie dans un cristal. Par conséquence je devenais légèrement vaseux, légèrement plus faible, mais ça pouvait assez facilement se remarquer.

Quand Saphira me parla, je semblais plus distrait , moins concentré. Malgré tout j'écoutais ce que Saphira disait.

"J'aurait bien voulu aider au moins ta mère, elle a beau être une résistante mais elle a l'air d'être quelqu'un de bien. Disons qu'a Warfang, ils ne faisaient pas confiance envers une dragonne noire, certains avaient l'air même de penser que je ressemble trop a Cynder ou même que je pourrait être sa fille bien que pour le coup ils auront eu raison au final. En vérité tu fait partie des rares qui m'ont vu comme autre chose qu'une dragonne noire potentiellement mauvaise."

Je répondis à celle-ci quand elle s'arrêta de parler. Sans même avoir fini de calculer toutes les informations. Je parlais de manière plus posé , avec moins de stresse bien que l'on pouvait ressentir mon état "vaseux ".

"Je me doute bien que tu as fais ce que tu pouvais, pour l'instant je ne pense pas pas que l'on puisse faire grand chose , je vais déjà me contenter de mettre au service de Lyria ma plume et mes pinceaux. Attendez? Vous êtes la fille de Cynder? "

Je me tus un bref instant. Je ne savais pas quoi penser. Au final , ce n'était pas si important que ça dans l'immédiat. Ce fait n'aurait absolument rien changer à notre situation, bien que ça aurait pu potentiellement modifier ma manière de m'adresser à Saphira dans un premier temps. Je repris la parole une ou deux secondes plus tard.

"C'est une information importante ce que vous me dite là. Bien que ça ne changera rien entre nous. Cela aurait pu, si je l'avais su dès le début j'imagine, sans même en avoir conscience. Mais maintenant ça n'aura que très peu d'impact maintenant que l'on se connait déjà un peu plus. Je peux par compte comprendre que Warfang craignait le fait que me ressemblait à Cynder et craignait le fait que vous étiez sa fille. Cynder avait été corrompu il me semble par le passé si je ne me trompe pas. La corruption aurait pu très bien se transmettre d'elle à l'oeuf donc à toi. Maintenant oui je connais bien les gens de Warfang qui au lieu de s'ouvrir à vous et de s'assurer de votre bonne santé, ils ont très probablement, prit peur, vous ont surement rejeter et ensuite haïs. L'erreur trop classique et courante. "

Je réfléchissais un bref instant , ma petite pensé à se sujet n'intéressait probablement Saphira. Au final, des personnes qui analysent la situation comme j'ai fais de la même manière que si on apprenait la nouvelle à travers un journal, la jeune dragonne devait surement en croiser souvent. Cela pouvait même l'agacer. Je fis un léger sourire désolé à Saphira.

"Je devrais peut-être arrêté de commenté ce que vous m'avez dit. Ce que je dis n'est pas très important de toute façon.

Je restais calme. Le fait de s'être écarter était une bonne chose, j'ignorais en revanche comment remercier Saphira pour son aide. Je trouverais probablement à l'avenir un moyen de lui rendre se service. Je ne m'inquiétais pas pour cela.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira

avatar

Messages : 143
Gemmes d'Esprit : 738
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Dim 20 Aoû - 14:52

Ca y est, la vérité était sortie du puits ou en tout cas de la bouche de la dragonne et Viel savait a présent que Saphira n'était rien d'autre que la fille biologique de Cynder.
"Euh ouais je suis bien sa fille même si peu de gens a part Lyria et Malicia le savent en dehors de Cynder. Pour tes parents, peut être peut tu en toucher un mot a Lyria même si je doute que ton père soit du genre coopératif, ta mère semble peut être l'être un peu plus."
Comme c'était a prévoir, Viel devint comme muet après l'information qu'il venait d'entendre et du coup Saphira ne savait pas si elle avait bien fait de lui dire. Dans tout les cas vu ce que Viel disait, elle avait au moins bien fait de pas l'annoncer dés le départ car être vu différemment a cause de son lien familial avec Cynder ou la crainte d'avoir l'air d'être une dragonne prétentieuse protégée par sa mère était une vision que Saphira ne voulait pas donner aux autres.
"Alors j'ai eu raison de ne rien dire dés le départ, je ne veux pas être traiter de façon différente de la part des autres ou en tout cas pas a cause de la crainte de ce que ma mère pourrait faire."
Concernant le fait que les habitants aient put craindre qu'elle devienne comme Cynder ou même qu'elle soit sa fille même si Saphira gardait en tête qu'il ne faut pas accuser les enfants a cause des fautes de leurs parents. Quand au fait que son œuf ai put être corrompu par le biais de sa mère même de façon involontaire a l'époque ou l'impératrice était corrompue pas les ténèbres, Saphira y avait un peu penser depuis qu'elle savait la vérité a son sujet mais elle n'avait pas l'impression d'avoir quelque chose de maléfique hormis un caractère bien trempé.
"Eh bien j'imagine que je ne serait plus en vie si les habitants de Warfang avaient put avoir des preuves sur le fait que je soit la fille de Cynder. Après je peux comprendre qu'ils aient eu peur mais si un jour ils comprennent vraiment qui je suis vraiment et surtout le fait que j'ai rejoint l'empire, je leur ferait comprendre que les choses auraient été différentes si ils m'avaient acceptés au lieu de juger sans raison. Concernant le fait que la corruption aurait put se transmettre a mon œuf, j'y ai penser aussi même si je n'ai pas l'impression d'être corrompue, j'ai juste disons mon petit caractère. Toutefois en l’absence d'informations sur mon père, j'avoue que j'ai même été jusqu'a m'imaginer que ma conception n'est peut être pas des plus conventionnels quand je voit tout les trucs bizarres que j'ai vu dans ma vie comme le fait de ramener les morts, les doubles personnalités ou autres."
Bon déjà elle savait que Malefor n'était pas son père, ce dernier lui ayant dit qu'il n'avait aucun souvenir d'avoir eu certains rapports particuliers avec l'impératrice et même si Saphira imaginait mal que Cynder ai put s'envoyer en l'air avec le premier dragon venu, elle était aussi capable d'avoir fait des secrets a tout le monde sur un ex compagnon ou même une pratique douteuse de la magie qui aurait put la conduire a se retrouver enceinte d'une façon ou d'une autre. En voyant l'air désolé de Viel, elle lui lança pourtant un petit sourire avant de lui répondre.
"Ne dit pas de bêtises, rien de ce que tu dit n'est sans importance et j’apprécie d'entendre tes commentaires. Je sais que je suis la fille d'une des dragonnes les plus importantes de l'empire mais ne commence pas a me traiter comme une princesse a l'instar de Lyria. Garde juste en tête que je suis une jeune dragonne attentive aux autres avec certes parfois un caractère bien trempé mais qui acceptera toujours d'écouter ce que tu pourra me dire, que ce soit en bien ou pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Dim 20 Aoû - 23:48

"Euh ouais je suis bien sa fille même si peu de gens a part Lyria et Malicia le savent en dehors de Cynder. Pour tes parents, peut être peut tu en toucher un mot a Lyria même si je doute que ton père soit du genre coopératif, ta mère semble peut être l'être un peu plus."

Je réfléchissais un bref instant. La dragonne annonçait son lien de parenté avec Cynder à très peu de monde si je la croyais sur parole. Pourquoi le disait t-elle à moi ? On ne se connaissait à peine. Probablement qu'elle me faisait assez confiance pour garder le secret, mais cela restait assez imprudent, même si on prenait en compte que j'avais une forme de dette envers Saphira désormais.

"Peut-être, je tenterais de parler à Lyria, mais j'ai peu d'espoir pour que ça change quoi que ce soit. "

Au fond j'étais convaincu que c'était cause vaine, mais bon je devais quand même temps. C'est ensuite disait Saphira avait eu raison de ne rien m'annoncer dès le départ sur sa mère. C'était d'une évidence, enfin pas toujours j'imaginais. Au fond cela dépendait de manière que Saphira voulait être traité, mais celle-ci semblait préférer être traiter normalement.


"Alors j'ai eu raison de ne rien dire dés le départ, je ne veux pas être traiter de façon différente de la part des autres ou en tout cas pas a cause de la crainte de ce que ma mère pourrait faire."

"Oui tu as eu raison, car sans le vouloir ça aurait influencé le déroulement de la conversation. Certaine personne aurait prit peur, d'autre te respecterait bien plus que si ils l'ignoraient. Pour ma part, j'aurais instinctivement pensé qu'il aurait mieux fallu évité de te froisser et que je devais faire attention à ce que je disais. J'aurais probablement pas fait la remarque sur vos yeux de saphire car j'aurais été plus concentré par le fait que vous soyez la fille de Cynder. Après si vous souhaitez officialisé votre lien de parenté avec Cynder, là ça sera différent. Je crains que tôt ou tard vous n'aurez pas vraiment le choix."

La jeune dragonne me parlait des conséquences si Warfang avait eu vent du fait qu'elle était la fille de Cynder. Je n'étais pas tout à fait convaincu que celle-ci aurait été abattu pour autant. Pas si des personnes bien intentionné l'aurait protégé des fous qui aurait voulu lui faire du mal en tout cas. Tout dépend aussi à quel âge tout ceci se serait sus...

"Alors j'ai eu raison de ne rien dire dés le départ, je ne veux pas être traiter de façon différente de la part des autres ou en tout cas pas a cause de la crainte de ce que ma mère pourrait faire."


"Et bien maintenant que vous avez rejoint l'empire c'est sûr que là... Et difficile de leurs montrés qu'ils auraient eu tord dans une telle situation. Le civil moyen n'aurait pas comprit dans tout les cas je pense, pas si une personne de charisme aurait prit la peine de vous défendre. Après ça avait été su quand vous étiez toute jeune les choses auraient pu mieux tourner. Personnellement, vos yeux m'auraient convaincu de ne pas vous faire de mal mais bon tu sais moi je me focalise parfois trop sur les détails. Bon, d'accord, je fais un peu de la flatterie là."

Je semblais moins préoccupé par mes parents suite à cela. Comme si j'étais rapidement passé à autre chose. Au fond, me tracasser ne servirait à rien, mais il aurait été quand même naturel que je sois toujours inquiet. Le fait de savoir que je ne pouvais rien faire avait probablement une influence.
La réponse de Saphira me rassurer un peu, comme quoi ce que je disais n'était pas sans importance. J'étais probablement toujours pas très alaise avec cette histoire, c'était probablement cela. Je me contentais de répondre.

"Ne dit pas de bêtises, rien de ce que tu dit n'est sans importance et j’apprécie d'entendre tes commentaires. Je sais que je suis la fille d'une des dragonnes les plus importantes de l'empire mais ne commence pas a me traiter comme une princesse a l'instar de Lyria. Garde juste en tête que je suis une jeune dragonne attentive aux autres avec certes parfois un caractère bien trempé mais qui acceptera toujours d'écouter ce que tu pourra me dire, que ce soit en bien ou pas."


"Oh, heum... d'accord. Ce n'était pas parce que tu es la fille de Cynder. Juste , que je pensais avoir poussé trop loin mon "analyse". Ne t'en fait pas , je garderais le même traitement que si tu n'étais pas la fille de Cynder."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira

avatar

Messages : 143
Gemmes d'Esprit : 738
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Lun 21 Aoû - 3:52

Hum c'est vrai que ce n'est pas dit que Lyria accepterait de libérer des résistants même si ce sont des proches de ses propres fidèles. Bon c'est certains que Malicia aurait refuser tout net vu son attitude envers ceux qui ne sont pas de son coté pour l'impression que Saphira en avait eu dés le départ mais bon Lyria n'était pas Malicia donc peut être que Viel avait ses chances de faire entendre sa requête concernant ses parents.
"Tu n'a pas grand chose a perdre a lui demander malgré tout. Tu n'aurait rien obtenu je pense si cela avait été Malicia qui ne les auraient a la limite libérés que sous forme de zombies obéissants mais Lyria sera peut être plus enclin a écouter ta requête même si elle demandera peut être une compensation ou un service en échange."
Oui demander un service en échange de la liberté d'au moins une libération des deux parents, c'était tout de même une possibilité même si Saphira ne savait pas encore trop comment elle pouvait réagir maintenant qu'elle était dirigeante car elle se retrouvait surement maintenant dans le genre de situation ou elle doit parfois prendre une décision difficile.

Concernant le fait que les gens la respecterait sans doute beaucoup plus si elle dévoilait officiellement son affiliation avec Cynder, c'est vrai qu'une tel révélation aurait fait que Viel l'aurait vu de façon différente et agit en conséquence mais d'un autre coté peut être que l'inquisiteur et les gardes auraient fait de même et peut être même n'auraient ils pas fait de menaces au sujet de la mère de Viel.
"Je me dit aussi que l'inquisiteur et ses gardes auraient peut être acceptés de te laisser toi et tes parents en paix si ils avaient put savoir a qui il parlait vraiment. Aprés dans les points disons négatifs, je pense en dehors du fait que tu m'aurait regarder d'une autre façon, d'autres seraient surement intéressés de vouloir me manipulé ou même de tenter un coup d'état contre Lyria en argumentant que je suis autant une princesse de l'empire que Lyria. C'est un sujet que devrait sans doute lui parler assez vite, je ne veux pas qu'elle puisse un jour penser que j'ai honte d'être sa sœur adoptive ou de notre mère mais bon je ne veux pas la mettre en difficulté non plus."
Une princesse de l'empire, Saphira avait parfois encore dut mal a percuter qu'elle en était une depuis qu'elle savait qu'elle était la fille de Cynder et donc aussi la sœur adoptive de Lyria mais bon elle se voyait encore par moment comme la petite nouvelle qui débarque de Warfang. En tout cas Viel avait sans doute raison de dire qu'un jour elle n'aura pas le choix d'officialisé son lien de parenté avec Cynder, les dragons de l'empire finiront tôt ou tard par l'apprendre mais peut être valait il mieux qu'elle en profite avec Lyria de décider comment rendre la chose officiel sans que cela porte atteinte ni a l'une ou l'autre.
"J'ai rejoint l'empire car j'ai compris qu'on ne m'accepterait jamais a Warfang et aussi parce-que j'ai eu la chance de croiser Lyria qui était de passage dans la ville. Après jusqu’à mes 6 ans, ceux d'un orphelinat m'ont pris avec eux et m'auront vu comme une petite dragonne normale sans prêter de jugement sur ma couleur noire ou ma ressemblance physique avec la dragonne qui leur a peut être fait du tord involontairement. Malheureusement suite a la première attaque contre Warfang, je les ai tous perdus et c'est a partir de la que les choses ne furent plus simples pour moi avec les autres habitants, ils auraient sans doute étaient encore plus durs avec moi si ils avaient put savoir qui est ma mère."
Décidément Viel avait visiblement une attirance pour ses yeux et c'est vrai que pour le coup il faisait beaucoup dans la flatterie mais après tout c'est le genre de choses que Saphira pouvait apprécier comme surement tout le monde. Elle ne put s’empêcher d'ailleurs de lui sourire avant de répliquer.
"Je croit que l'artiste en vous semble passionner par mes yeux mais j'avoue que ca ne m'aurait pas déranger si les autres avaient put y prêter un peu plus d'attentions si au moins ca avait put les encouragés a ne pas me juger trop vite. Oh sinon pour la flatterie, c'est loin d'être désagréable."
Après elle ne lui en voulait pas d'avoir poussé son analyse comme il le disait lui même, Saphira aussi avait tendance a analysé ce qu'on lui dit même si elle avait appris a le faire a ses débuts pour survivre ou pour apprendre a cerner ses interlocuteurs.
"C'est sans doute dans ta nature de pousser tes analyses, le fait que tu sois un artiste y joue sans doute pour beaucoup. J'ignore si tu avait d'autres occupations a faire mais veux tu qu'on aille faire un tour ensemble ou que je t'aide sur quelque chose? Au départ je voulait prendre des renseignements pour apporter ma contribution pour les orphelins vivant dans la forteresse mais je serait dans tout les cas ravie de passer du temps avec toi."
Bon d'accord, elle voulait essayer de l'aidé a se changer les idées, elle plaidait coupable mais bon elle voulait lui permettre de penser a autre chose qu'a ses parents actuellement enfermés dans une cellule de prison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Lun 21 Aoû - 14:09

J'ignorais quoi vraiment répondre à Saphira sur le fait de proposer à Lyria de libérer mes parents. J'imaginais que tout rester négociable, mais je n'avais que peu de possibilité qui allait m'arranger. J'imaginais que tôt ou tard je trouverais une solution , dans l'immédiat il était trop tôt pour espérer avoir ce que je désirais.

"Tu n'a pas grand chose a perdre a lui demander malgré tout. Tu n'aurait rien obtenu je pense si cela avait été Malicia qui ne les auraient a la limite libérés que sous forme de zombies obéissants mais Lyria sera peut être plus enclin a écouter ta requête même si elle demandera peut être une compensation ou un service en échange."

"J'imagine de ne pas avoir d'autre choix de toute manière."

Toute cette histoire que cette dragonne était la fille de Cynder. C'était difficile à imaginer , mais bon je ne voyais aucune raison pour que celle-ci mentait. Elle continuait de me parlait des conséquences que cela pourrait avoir si celle-ci révélait son lien de parenté officiellement. Saphira me disait que si elle avait relevé à l'inquisiteur cette information il aurait peut-être été moins nocif. Probablement oui, mais désormais, il était trop tard pour cela. D'un autre coté, ce n'était pas vraiment le moment d'annoncer ce genre de chose à n'importe qui.

"Et bien, il vaut mieux annoncé ça de manière réfléchi, mais que ça soit toi qui l'annonce officiellement, ou quelqu'un de confiance plutôt qu'un inconnu l'annonce à ta place. Cela te permettra de choisir la manière de présenté la chose et permettra à Lyria te mieux te protéger des personnes qui voudraient te manipuler en sachant cela."

Saphira expliquait ensuite plus en détail les raisons pour laquelle elle avait quitté Warfang pour rejoindre l'empire. Je commençais un peu mieux à comprendre les raisons à tout ceci.

"J'ai rejoint l'empire car j'ai compris qu'on ne m'accepterait jamais a Warfang et aussi parce-que j'ai eu la chance de croiser Lyria qui était de passage dans la ville. Après jusqu’à mes 6 ans, ceux d'un orphelinat m'ont pris avec eux et m'auront vu comme une petite dragonne normale sans prêter de jugement sur ma couleur noire ou ma ressemblance physique avec la dragonne qui leur a peut être fait du tord involontairement. Malheureusement suite a la première attaque contre Warfang, je les ai tous perdus et c'est a partir de la que les choses ne furent plus simples pour moi avec les autres habitants, ils auraient sans doute étaient encore plus durs avec moi si ils avaient put savoir qui est ma mère."

"J'imagine que rien n'est simple dans ce genre de situation. Je ne sais pas trop quoi en penser. Beaucoup de personne on tout perdu lors de l'attaque de Warfang, je ne sais pas ce que ça fait de vivre dans un orphelinat. Il faut probablement beaucoup de caractère pour surmonté tout ça."

Saphira semblait apprécié les flatteries, qui n'aimait pas ça à vrai dire. Surtout quand on était pas habituer à en recevoir.

"Je croit que l'artiste en vous semble passionner par mes yeux mais j'avoue que ca ne m'aurait pas déranger si les autres avaient put y prêter un peu plus d'attentions si au moins ca avait put les encouragés a ne pas me juger trop vite. Oh sinon pour la flatterie, c'est loin d'être désagréable."

"Qui déteste la flatterie à vrai dire. Il est vrai qu'il aurait fallu quelqu'un qui vous protège durant votre enfance. Quelqu'un qui vous aime. J'imagine que ça se serait probablement mieux passé. "

La dragonne semblait réussi à justifier mon coté à vouloir analyser les choses. Elle avait probablement raison. Saphira me parlait aussi qu'elle voulait apporté sa contribution aux orphelins de la forteresse. J'ignorais qu'il y avait des orphelins dans la forteresse. Ce que je craignais surtout, c'était le fait que ces enfants allaient probablement être formé pour être des soldats, des enfants soldats très probablement. La dragonne me proposait également de passer du temps avec moi.

"C'est sans doute dans ta nature de pousser tes analyses, le fait que tu sois un artiste y joue sans doute pour beaucoup. J'ignore si tu avait d'autres occupations a faire mais veux tu qu'on aille faire un tour ensemble ou que je t'aide sur quelque chose? Au départ je voulait prendre des renseignements pour apporter ma contribution pour les orphelins vivant dans la forteresse mais je serait dans tout les cas ravie de passer du temps avec toi."


"Cela sera avec plaisir de passer du temps avec toi si tu as une idée d'un lieu où aller. On pourra aller voir les orphelins un peu plus tard si tu le désire. C'est une noble cause je pense, et tu pourrais être utile là-bas."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira

avatar

Messages : 143
Gemmes d'Esprit : 738
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Lun 21 Aoû - 17:52

Ah Viel, bien sûr que si tu a le choix mais reste a savoir si tu saura faire le bon car il avait le choix d'aller demandé a Lyria un peu d'indulgence, l'autre choix étant de laisser tout simplement ses parents pourrirent dans leur cage jusqu'a ce qu'un garde ayant trop de zèle n'en tue un des deux si toutefois ce n'est pas les deux tout simplement.
"Oh si tu a le choix mais celui d'aller voir Lyria est sans doute le seul que tu puisse faire dans le contexte que je sais que tu veux leur venir en aide."
En tout cas pour le fait de dévoilé officiellement le fait qu'est la fille de Cynder et donc aussi une princesse par la même occasion, Viel semblait d'accord que ce n'était pas une information qu'elle dévoilé a tous sans avoir bien réfléchi a la manière de le faire. Dans tout les cas elle avait l’intention d'en parler a Lyria mais pas pour les raisons que Viel pouvait le penser.
"J'en parlerait de toute façon a Lyria avant de me lancer. Je sais que ca pourrait permettre qu'elle puisse me protéger mais aussi qu'elle puisse se protéger elle même. Je pense que Lyria est une bonne impératrice mais je sais qu'elle fait peur a beaucoup de monde et vu qu'elle n'est sans doute pas facile a manipulé au gout des plus fourbes, je ne veux pas qu'on se serve de moi pour l'atteindre ou pour mettre une leadeuse peut être plus manipulable."
Depuis que Lyria l'avait tout de même accueilli a bras ouvert dans l'empire et surtout qu'elles étaient devenus sœurs, Saphira avait a nouveau appris a penser aux autres avant elle même alors qu'elle avait plutôt fait le contraire dés le moment ou elle avait perdue sa famille d'adoption.
"En fait dans cet orphelinat, je croit que ca ressemblait a ce qui se rapproche d'une famille. Aucun de nous n'étaient liés par le sang mais je considérait les plus jeunes comme mes petits frères ou sœurs et pour tous j'était une dragonne normal même si j'était une enfant perdue tout comme eux. Quand ils sont tous morts devant moi...disons que je suis devenu froide quand je me suis senti seule au monde et jugé injustement par les autres."
Même si cela ne se voyait pas toujours, la dragonne faisait de son mieux pour redevenir quelqu'un de sympathique même si cela allait mieux depuis qu'elle avait retrouvé sa vrai famille avec Cynder et Lyria.
"Bah on m'a protégé jusqu'a mes 6 ans, après il n'y a eu plus personne avant que je ne tombe sur Lyria."
Elle était ravie en tout cas que Viel soit entrain d'approuver son idée de contribué au bien être des orphelins de l'empire ou en tout cas de la forteresse. Par ailleurs en dehors du fait qu'elle voulait être vraiment utile, l'ambiance de l'orphelinat lui manquait depuis longtemps.
"Eh bien j’espère en tout cas que je serait utile mais pour être honnête, cela me manque de ne plus avoir était avec des jeunes dragons qui comme moi a l'époque n'ont pas choisi d'être dans cette situation. On entend souvent parler des pertes du coté des habitants de Warfang mais on oublis souvent qu'il y a aussi des pertes du coté de l'empire et parmi ces pertes, il y avait surement des familles. Après j'avoue que je n'avait pas vraiment d'idée de lieu en particulier ou aller."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viel

avatar

Messages : 112
Gemmes d'Esprit : 865
Date d'inscription : 25/04/2017

Feuille de personnage
Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   Lun 21 Aoû - 22:42

La dragonne prétendait que j'avais le choix pour sauver mes parents. Si on comptait que ne pas agir était un choix oui en effet. Si je voulais prendre le risque de les libérés par moi-même, alors oui j'avais un choix. Au final aucun n'était judicieux parmi cela et je ne pouvais obtenir qu'un résultat que par la négociation. Je préférais évité de m'attarder là-dessus. Je savais déjà que ce problème allait être difficile à régler.
Pour ce qui était du fameux lien de parenté entre Saphira et Cynder, je pensais avoir dit ce que j'avais en tête. La suite se déroulerait entre elle et sa soeur adoptive. Si elle était suffisamment proche l'une de l'autre, tout devrait naturellement bien se passer. Je pensais Lyria et Saphira suffisamment solide mentalement pour faire face à d'éventuelle détracteurs ou manipulateurs. Je préférais rassuré Saphira, sans pour autant l'insister à baisser sa garde.

"J'en parlerait de toute façon a Lyria avant de me lancer. Je sais que ca pourrait permettre qu'elle puisse me protéger mais aussi qu'elle puisse se protéger elle même. Je pense que Lyria est une bonne impératrice mais je sais qu'elle fait peur a beaucoup de monde et vu qu'elle n'est sans doute pas facile a manipulé au gout des plus fourbes, je ne veux pas qu'on se serve de moi pour l'atteindre ou pour mettre une leadeuse peut être plus manipulable."


"Inutile de trop s'inquiéter après. Si vous venez à officialisé cette information. Toi et ta soeur , vous serez assez forte mentalement pour ne pas laisser d'éventuelle manipulateurs tentaient de profité de l'une et de l'autre pour une quelconque raison. Je ne pense pas que Lyria soit une personne que l'on a envie de voir en colère ou que l'on veut s'opposer à elle facilement. Et toi tu as largement le répondant nécessaire pour envoyé baladé les enquiquineurs."

Suite à cela. Saphira me disait qu'elle n'était plus protéger par personne depuis l'âge de ces six ans. Je trouvais ça assez improbable, mais je n'allais pas remettre en doute sa parole sans avoir de vrai certitude. Si jeune et être livré à soit même. Moi qui avais toujours préféré resté seul. Je préférais évité les relations sociales en temps normal.

"Bah on m'a protégé jusqu'a mes 6 ans, après il n'y a eu plus personne avant que je ne tombe sur Lyria."


"Et moi qui a cherché à pendant longtemps à évité d'avoir trop de relations sociales. Nous avons menés une vie assez opposé l'une de l'autre si je comprends bien. Je préférais m'isoler , ça m'apporté probablement rien de particulier, mais j'ai apprécié et j'apprécie toujours cette solitude étrangement. Bien sûr par moment j'apprécie la compagnie, comme la votre, mais ça reste assez rare."

Au fond je ne savais pas quoi en penser. Je ne me sentais pas spécialement honteux d'avoir vécu ainsi, au final j'avais eu la chance de pouvoir vivre ma vie comme je le sentais. Les choses avaient changé le jour où j'avais été enrôlé à l'armée où je n'étais désormais plus totalement maître de mon destin depuis.

La dragonne espérait être utile pour l'orphelinat. Saphira pourrait avoir un rôle à jouer dans un orphelinat si celle-ci savait ce qu'elle voulait apporté aux enfants. Je ne pourrais que lui accordé un soutien limité au final car j'avais mes propres occupations, dont le fait de m'occuper du portrait de Lyria et de la décoration du château.

"Eh bien j’espère en tout cas que je serait utile mais pour être honnête, cela me manque de ne plus avoir était avec des jeunes dragons qui comme moi a l'époque n'ont pas choisi d'être dans cette situation. On entend souvent parler des pertes du coté des habitants de Warfang mais on oublis souvent qu'il y a aussi des pertes du coté de l'empire et parmi ces pertes, il y avait surement des familles. Après j'avoue que je n'avait pas vraiment d'idée de lieu en particulier ou aller."

"J"imagine que vous trouverez un moyen d'aider ces enfants. Vous êtes en mesure de savoir mieux que d'autres ce dont ils pourraient avoir besoin. Pour un lieu, je n'est aucune idée. Il me semblait que tu avais une bref idée d'un endroit à visiter, quitte à sortir un peu du château. Tant que je ne m'éloigne pas trop de la région il y a aucun soucis. Je me sens trop vaseux pour sortir trop loin à vrai dire..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre dans l'inspiration (Privé : Saphira)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La patte dans le sac [privé Tempêtes de feuilles et Etoile d'argent]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Ronde habituelle dans les couloirs [Privé]
» Bienvenue dans ton nouveau chez toi! [Privé Calendina Nakori et Sora Kujo]
» demande d'agrément pour une chapelle privée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cynder's Lair Forum RP/RPG :: Zone Role Play :: Le Continent Déchiré :: Les Terres de Cynder :: Cieux Concordant-
Sauter vers: